SNCF : les trains français sont parmi les moins ponctuels

Publié le 29/11/2021 - 17:07
Mis à jour le 29/11/2021 - 17:07

La ponctualité n’est pas systématiquement respectée par les transporteurs ferroviaires, épinglés par l’Autorité de la qualité de service dans les transports.

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

Question ponctualité, les trains français ne sont pas les pires, mais pas non plus les mieux. L’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST), lundi 29 novembre, a dévoilé "un bilan globalement moyen pour la France" sur la période 2018-2020 pour l’ensemble des catégories de trains (TGV, Intercités, TER, trains de banlieue des capitales européennes). L’Hexagone termine 11e sur 16 pays analysés, avec 91 % de trains arrivés avec moins de 5 minutes de retard en 2019 (année de référence avant la pandémie).

La Suisse, les Pays-Bas et le Danemark sont sur le podium avec plus de 95 % de trains à l’heure, ou presque.

La Grande-Bretagne, l’Italie et surtout le Portugal (82,2 % de trains à l’heure seulement) sont en queue du classement. "Malgré de légères améliorations de ponctualité depuis 2014, […] la position de la France dans le panel n’a pas évolué depuis 2014, puisque la plupart des pays européens mieux classés ont maintenu ou conforté leur avance", souligne le rapport.

De la ponctualité en 2020

L’année 2020 a marqué une amélioration de la ponctualité dans plusieurs pays, avec la baisse de la fréquentation liée à la crise sanitaire : en France, 92 % des trains sont arrivés à l’heure. Pour les trains régionaux, la France progresse et se situe en 2019 au 8e rang, avec 91,9 % de ponctualité à 5 minutes, devant la Belgique, la Grande-Bretagne ou le Portugal, plus mauvais élève.

Les lignes franciliennes (RER et Transilien, 94 % de ponctualité en 2019) se classent également 8es dans un classement européen des lignes urbaines dominé par Copenhague, Madrid et Berlin. Lisbonne, Londres et les lignes des grandes villes belges ferment la marche.

77,9 % de ponctualité pour les TGV

Les trains à grande vitesse arrivent en France avec 77,9 % de ponctualité, loin derrière l’Espagne (93,3 %) et les Pays-Bas (86,6 %), qui font circuler leurs TGV sur des voies dédiées. La SNCF se classe cependant devant l’Italie (66,3 %) et le Portugal (65,2 %), qui font circuler, comme elle, leurs TGV sur des voies classiques également. Les données allemandes, mesurées différemment, n’ont pu être agrégées.

Concernant les trains Intercités (longue distance hors grande vitesse), la France se situe au 7e rang sur 10 pays étudiés, avec 75,7 % de ponctualité à 5 minutes, juste derrière la Norvège et la Pologne. Les pays les moins étendus (Pays-Bas, Suisse, Irlande, Belgique) enregistrent les meilleurs scores, tandis que l’Italie, le Portugal et l’Espagne enregistrent le plus de retards.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

6 M€ d’euros pour moderniser la voie en gare d’Andelot-en-Montagne et des Longevilles-Mont-d’Or 

Du 26 février au 15 juin 2024, SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de modernisation de la voie en gare d’Andelot-en-Montagne (39) et des Longevilles-Mont-d’Or (25). Cette opération vise à contribuer à la performance du réseau en garantissant des conditions optimales de régularité et de sécurité des circulations ferroviaires.

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

Accès immédiat à la formation ”boîte manuelle” pour un titulaire du permis ”boîte automatique” à partir du 1er mars 2024 

L’arrêté du 15 février 2024 publié au Journal officiel du 18 février 2024, supprime le délai de trois mois jusque-là nécessaire aux conducteurs titulaires du permis de conduire boîte automatique (code B78) pour des raisons non médicales, pour pouvoir suivre la formation de 7 heures permettant de conduire un véhicule équipé en boîte manuelle. Cette mesure annoncée le 17 juillet 2023 dans la mesure n°3 du Comité interministériel de la Sécurité routière, ajoute une nouvelle brique à l’évolution du permis de conduire.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Olivier Rietmann souhaite prolonger jusqu’à Jussey et Culmont-Chalindrey le service ferroviaire TER

Le sénateurs et des élus du département de la Haute-Saône ont adressé une lettre à Marie Guite-Dufay, la présidente de la Région, le 12 février 2024 afin de lui exposer la "nécessité d’étudier, de manière approfondie", la faisabilité d’une relation ferroviaire TER quotidienne entre les bassins de Vesoul et des Hauts du Val de Saône, au titre des liaison domicile- études, domicile-travail mais aussi domicile-services (hospitaliers tout particulièrement).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.3
couvert
le 27/02 à 12h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
84 %