Solidarité : 3 000€ pour aider une jeune femme déficiente visuelle à acheter un chien-guide

Publié le 02/03/2018 - 06:16
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:29

Samedi 3 mars 2018, un chèque de 3 000€ sera remis à l’association Chien d’aveugles d’Auvergne au Centre Martin Luther King de Clair Soleil à Besançon. Pour réunir cette somme, l’association Roulez Jeunesse de Besançon a collecté des dons et organisé des actions festives pendant 3 ans !

 ©
©

Roulez jeunesse…

A l’occasion d’un petit déjeuner organisé le samedi 3 mars 2018 de 9h à 10h à la MJC du Centre Martin Luther King de Clair Soleil, Mathilde Babin, présidente de l’association Roulez Jeunesse en compagnie de Bastien, Arthur et Marine membres de l’association, vont remettre un chèque d’une valeur de 3 000€ à Océanie Craveiro, jeune déficiente visuelle de 24 ans. But de cette collecte de fonds ? Aider au financement du renouvellement de Phlox, le chien guide d’Océanie pour lequel l’heure de la retraite a sonné.

Un nouveau chien pour Océanie Craveiro, une ancienne élèves du lycée Ledoux

Après avoir récolté des dons pour offrir un fauteuil à un lycéen en 2014, plusieurs mécènes, dont la banque Crédit Mutuel, ont fait des dons pour aider les jeunes à poursuivre leur initiative au bénéfice d’une nouvelle personne. C’est Océanie Craveiro, ancienne élève du lycée Ledoux et aveugle que la mission handicap du CCAS a alors présenté au groupe de jeunes repartis en croisade. "Ce n’était pas difficile de nous remotiver, cette envie d’aider des jeunes moins favorisés que nous est dans l’ADN du groupe", explique Mathilde "la chef de bande". 

Trois ans plus tard, avec le bac en poche, le groupe de lycéens est disséminé sur le territoire national. "Nous avons organisé une tombola, un loto… mais notre mobilisation manque de continuité et de présentiel sur le territoire pour aller plus loin" complète Mathilde et aujourd’hui Océanie a besoin de cet argent pour renouveler Phlox.

L’association des chiens guides d’aveugles d’Auvergne est en contact avec Océanie et sa famille pour lui fournir un nouveau compagnon de route. Mais "Miel" qui a été sélectionné pour remplacer Phlox a un coût estimé à 20 000€. Ces 3 000€ sont les bienvenus même si, comme le déplore Mathilde "nous sommes loin du compte". Océanie et ses proches ne l’entendent pas ainsi et pour eux, cette somme est une aubaine, un coup de pouce solidaire entre jeunes, tout simplement.

La fin pour Roulez jeunesse...

Mathilde profitera de la remise du chèque pour clore l’association "roulez jeunesse". Renoncer à un projet aussi fondateur que la création d’une association de jeunes à 16 ans a été une décision difficile à prendre pour Mathilde et ses camarades. Mais elle le dit elle-même : "nous allons tourner la page pour mieux nous renouveler. Clore ce chapitre permettra de repartir plus légers vers de nouveaux défis.

Finalement, l’association Roulez Jeunesse va renaître sous une nouvelle forme promet Mathilde, au bénéfice d’un nouveau public plus éloigné des frontières bisontines et toujours dans l’intérêt des personnes handicapées, mais sénégalaises cette fois.

Infos +

  • Cette remise de chèque fait suite à la mobilisation en 2014 d’une vingtaine de lycéens du Lycée Claude Nicolas Ledoux visant à aider Corentin leur camarade de classe en situation de handicap moteur. "Corentin avait besoin d’un nouveau fauteuil mais impossible pour lui de faire face à cette dépense, rappelle Mathilde. Ensemble, nous avions remué ciel et terre pour réunir la somme nécessaire et lui avions offert un nouveau fauteuil adapté à son handicap. C’était le jour de son anniversaire, l’occasion d’une belle et émouvante surprise…"
(Communiqué de l'association Roulez jeunesse)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Héberger des migrants chez soi ? Un réseau d’accueil veut voir le jour dans le Val de Loue

En raison de nombreux jeunes migrants vivant et dormant dans la rue à Besançon, un nouveau réseau d’accueil est en train de se créer dans le secteur du Val de Loue afin que des habitant(e)s accueillent ces jeunes à leur domicile. Une rencontre est organisée le 7 décembre 2023 à Quingey.

Stupéfiants et contrebande : les douaniers de Franche-Comté s’arment d’un scanner pour contrôler les poids-lourds

Pendant la semaine du 27 novembre 2023, une opération commune entre les brigades de surveillance de la Direction régionale des douanes de Besançon et la brigade Scanner Mobile a été menée sur les grands axes routiers de Franche-Comté. L’objectif était de lutter contre la criminalité organisée en s’appuyant sur un outil de détection non intrusif : le scanner mobile spécial. Qu’est-ce que c’est ?

Fêtes de fin d’année : à partir de quand les magasins ouvriront-ils le dimanche à Besançon ?

Afin de faciliter le shopping des fêtes, plusieurs enseignes bisontines ont prévu d’ouvrir leurs portes plusieurs dimanches avant Noël. Si du coté de la galerie commerciale Chateaufarine le coup d’envoi est donné le 3 décembre, la plupart des commerces du centre-ville pourraient patienter encore un peu jusqu’au 10 décembre... On fait le point.

À Besançon, des sportifs s’engagent contre le harcèlement dans les transports…

Délégataire de Grand Besançon Métropole pour l’exploitation des services de mobilités Ginko, Kéolis Besançon Mobilités s’est associé aux clubs de handball de l’ESBF et du GBDH pour co-créer une vidéo de sensibilisation contre le harcèlement et les violences sexistes et sexuelles dans les transports. 

À Besançon, clap de fin pour le Pixel qui ferme définitivement ses portes

Après cinq années passées à animer les soirées bisontines éclectiques et les apéros d’été sur sa terrasse au bord du Doubs, le Pixel, café-resto culturel de la Cité des Arts, s’apprête à fermer définitivement ses portes. Mais pour les membres de l’association La Furieuse, pas question de partir sans faire de bruit. Un ultime adieu à la clientèle s'est déroulé lors d’une furieuse dernière soirée festive le 1er décembre 2023. On fait le point avec Anne-Lyse Pillot, salarié de l’association et gérante du Pixel sur les raisons de cette fermeture. 

Comment protéger son compteur d’eau en période de gel ?

CONSEILS • Comme à chaque hiver, il est important de rappeler que le froid peut entraîner d’importants dégâts sur les réseaux d’eau potable, ruptures de canalisations ou gel des compteurs. Pour éviter ces désagréments et des frais importants, Grand Besançon Métropole rappelle qu’il est nécessaire de garantir une isolation efficace des appareils, en particulier quand ils sont placés dans des regards extérieurs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -3.91
couvert
le 04/12 à 0h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %