Solidarité Femmes Besançon soutien le planning familial, attaqué sur les réseaux

Publié le 25/08/2022 - 16:19
Mis à jour le 25/08/2022 - 16:37

L'association Solidarité Femmes Besançon apporte son soutien au planning familial, mouvement qui milite pour le droit à l'éducation à la sexualité, suite aux violentes attaques subies sur les réseaux sociaux depuis le 18 août.

 © Solidarité Femmes Besançon
© Solidarité Femmes Besançon

Depuis une semaine, le planning familial fait de nouveau l’objet de violentes attaques sur Twitter et d’autres réseaux sociaux, notamment de la part de personnalités d’extrême-droite et de leurs sympathisant.es. Ces attaques prennent prétexte d’une affiche présentant une personne trans pour appeler au désubventionnement, pour questionner la légitimité en tant qu’association de défense des droits des femmes et de lutte pour le droit à l’avortement.

Dans ce contexte, Solidarité Femmes Besançon souhaite rappeler que le planning familial est une organisation féministe et d’éducation populaire luttant depuis des dizaines d’années pour les droits des femmes et plus spécifiquement pour le droit à l’avortement. Il pratique un "accueil inconditionnel" des personnes, parmi lesquelles des personnes trans qui demandent conseil pour la contraception, l'avortement, le suivi médical de leur transition.

"Une organisation indispensable"

C’est pourquoi Solidarité Femmes Besançon tient à apporter son plein soutien au planning familial, qui rappelle dans sa dernière campagne de communication que chacune et chacun a sa place dans ce mouvement, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre, y compris les personnes trans.

Dans une période où les droits des femmes sont de plus en plus souvent remis en cause et le droit à l’avortement en premier lieu, des organisations telles que le planning familial sont indispensables. Pour Solidarité Femmes Besançon, "il est de la responsabilité de tous et toutes de les soutenir."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Université de Franche-Comté : Thomas Buhler reçoit le prix AESOP du meilleur article scientifique européen en urbanisme

Thomas Buhler, maitre de conférence en urbanisme à l’UFR SLHS à l’Université de Franche-Comté et chercheur au laboratoire ThéMa, vient d’être récompensé pour son article « When vagueness is a strategic resource for planning actors » par le prix AESOP Best Published Paper 2022. Il est le premier français à recevoir ce prix.

Dépénalisation du cannabis : les élus de Générations, Social, Ecologie, Démocratie approuvent les propos de la maire

Suite aux déclarations publiques de la maire et de Benoît Cypriani, adjoint en charge de la sécurité, de la lutte contre les incivilités, de la tranquillité publique, sur la dépénalisation du cannabis, les élus du groupe Générations, Social, Ecologie, Démocratie ont souhaité réagir par voie de communiqué de presse signé du président du groupe Kévin Bertagnoli. 

Crise énergétique : dès ce lundi, France Télévisions va diffuser une météo de l’électricité

Face à la crise énergétique, France Télévisions s'est engagé à sensibiliser les Français sur les gestes à mettre en oeuvre pour éviter les coupures d'électricité cet hiver, en relayant notamment Ecowatt, la météo de l'électricité, dès ce lundi 3 octobre sur ses antennes.

Le général de division Pierre-Yves Rondeau a pris ses quartiers de commandant de la 1re division à Besançon

Arrivé au 1er août 2022 à Besançon, le général de division a officiellement pris le commandement de la 1re division Scorpion des Forces Terrestres et commandement de la base de Défense de Besançon. Il succède au général Emmanuel Gaulin. Nous sommes allés à sa rencontre ce vendredi 30 septembre lors de la cérémonie des couleurs au sein du quartier Ruty.

Énergie : Élisabeth Borne annonce 10 premières « giga-factories » de l’hydrogène en France, dont 3 dans la région

Mercredi 28 septembre, la Première ministre Élisabeth Borne a annoncé que dix projets industriels de technologies hydrogène allaient être soutenus financièrement par l'État, à hauteur de 2,1 milliards d'euros. Trois d'entre eux se situent en Franche-Comté, dans le Doubs et le Territoire de Belfort.

Planoise : des élus proposent de « renforcer la présence d’adultes pour accompagner les collégiens »

Le 28 septembre, par voie de communiqué de presse, les conseillers départementaux du Doubs Monique Choux et Aly Yugo, tous deux résidents à Planoise à Besançon, ont partagé des propositions pour le quartier lors de la dernière assemblée départementale. Parmi elles, renforcer la présence d'adultes pour accompagner les collégiens, quand ils doivent passer par des points de deals.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.89
partiellement nuageux
le 03/10 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
84 %

Sondage