Législative : le PS donné vainqueur à 53% face au FN

Publié le 05/02/2015 - 09:05
Mis à jour le 05/02/2015 - 14:48

Frédéric Barbier remporterait par 53% des voix le duel qui l'opposera dimanche à la candidate FN Sophie Montel, au second tour de la législative partielle du Doubs, selon un sondage Ifop-Fiducial rendu public ce jeudi 5 février 2015. Le candidat PS a déclaré qu'il ne fallait pas crier victoire "trop vite". Pour Sophie Montel, "rien n'est joué.."

 ©
©

sondage

D'après cette enquête, réalisée mardi et mercredi pour i-Télé et Sud Radio, la candidate frontiste recueille 47% des intentions de vote."50% des électeurs UMP envisageraient de voter blanc ou de s'abstenir au deuxième tour" et "parmi les 50% restant, les intentions de vote se partageraient équitablement entre le candidat PS (26%) et le candidat FN (24%), détaillent encore les auteurs de ce sondage.

F. Barbier : "ne pas crier victoire trop vite"

Interrogé par iTélé, Frédéric Barbier a déclaré qu'il ne voulait pas crier victoire trop vite. "On est dans la marge d'erreur, c'est un résultat pour l'instant très serré. Il faut faire campagne jusqu'au bout", a dit le candidat socialiste. "J'en appelle à la droite républicaine pour battre le FN", a-t-il ajouté. 

"Rien n'est joué", a également jugé sur iTélé la candidate frontiste, observant que le résultat du sondage était "très serré", et qu'il lui restait "quelques jours pour convaincre les électeurs". "Je suis challenger, mais je pense que les électeurs de la 4e circonscription ne se laisseront pas arnaquer par le socialisme et par le candidat de François Hollande", a encore dit Mme Montel. 

Cette législative partielle, provoquée par la nomination de l'ancien député de la circonscription Pierre Moscovici à la Commission européenne, suscite la mobilisation des états-majors politiques nationaux. Mercredi soir, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a participé à Audincourt à un meeting de soutien à M. Barbier. Et jeudi après-midi, c'est le Premier ministre Manuel Valls qui est attendu dans le Doubs. 

Si les résultats de ce sondage se confirmaient, "le FN obtiendrait l'un de ses meilleurs scores dans une législative partielle", a observé sur iTélé Frédéric Dabi, de l'Ifop, mais pas assez pour l'emporter. Cela "permettrait au PS de gagner la première élection partielle depuis le début du quinquennat de François Hollande", a encore souligné M. Dabi. La majorité gouvernementale de gauche a toutefois remporté une autre législative partielle, en juin 2014, grâce à la victoire au premier tour d'Annick Girardin (PRG) à Saint-Pierre-et-Miquelon. 

L'enquête a été réalisée par téléphone auprès d'un échantillon de 801 personnes représentatif de la population de la 4ème circonscription du Doubs, âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par canton. 

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Apprentis étrangers : les sénateurs rejettent la loi « Ravacley »

Connu pour s’être fermement opposé à l’expulsion de son apprenti en janvier dernier par une grève de la faim, le boulanger Stéphane Ravaclay n’a pas fini de faire parler de lui. Il a notamment créé l’association patrons solidaires et s’est rendu au Sénat pour tenter de faire passer une loi portée par Jérôme Durain. Cette dernière a été rejetée par 237 voies contre 107.

France 2030 : un « plan audacieux » pour Éric Alauzet

Vidéo • Quelles sont les conditions de la réussite de ce plan ? Dans les questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le député LREM du Doubs a interrogé le ministre Cédric 0 tout en félicitant le gouvernement pour son "plan d’investissement audacieux pour la France afin de relever tant de défis : climat et biodiversité, démographie et migration, inégalités et exclusions".

Projets photovoltaïques : « le gouvernement traduit enfin ses engagements » selon Marie-Guite Dufay

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé, ce jeudi 7 octobre, la signature d’un arrêté facilitant le développement des projets photovoltaïques sur grandes toitures, en permettant aux projets de moins de 500 kW, soit 5 000 m2 de surface, d’avoir droit à un tarif d’achat sans avoir besoin de passer par un appel d’offres. Pour la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, qui dit s'être "beaucoup battue" sur ce sujet, s'en réjouit dans un communiqué.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.89
couvert
le 19/10 à 6h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
73 %

Sondage