Législative : le PS donné vainqueur à 53% face au FN

Publié le 05/02/2015 - 09:05
Mis à jour le 05/02/2015 - 14:48

Frédéric Barbier remporterait par 53% des voix le duel qui l'opposera dimanche à la candidate FN Sophie Montel, au second tour de la législative partielle du Doubs, selon un sondage Ifop-Fiducial rendu public ce jeudi 5 février 2015. Le candidat PS a déclaré qu'il ne fallait pas crier victoire "trop vite". Pour Sophie Montel, "rien n'est joué.."

recemment_mis_a_jour14.jpg
Sophie Montel et Frederic Barbier ©LG

sondage

PUBLICITÉ

D’après cette enquête, réalisée mardi et mercredi pour i-Télé et Sud Radio, la candidate frontiste recueille 47% des intentions de vote. »50% des électeurs UMP envisageraient de voter blanc ou de s’abstenir au deuxième tour » et « parmi les 50% restant, les intentions de vote se partageraient équitablement entre le candidat PS (26%) et le candidat FN (24%), détaillent encore les auteurs de ce sondage.

F. Barbier : « ne pas crier victoire trop vite »

Interrogé par iTélé, Frédéric Barbier a déclaré qu’il ne voulait pas crier victoire trop vite. « On est dans la marge d’erreur, c’est un résultat pour l’instant très serré. Il faut faire campagne jusqu’au bout« , a dit le candidat socialiste. « J’en appelle à la droite républicaine pour battre le FN », a-t-il ajouté. 

« Rien n’est joué« , a également jugé sur iTélé la candidate frontiste, observant que le résultat du sondage était « très serré« , et qu’il lui restait « quelques jours pour convaincre les électeurs« . « Je suis challenger, mais je pense que les électeurs de la 4e circonscription ne se laisseront pas arnaquer par le socialisme et par le candidat de François Hollande« , a encore dit Mme Montel. 

Cette législative partielle, provoquée par la nomination de l’ancien député de la circonscription Pierre Moscovici à la Commission européenne, suscite la mobilisation des états-majors politiques nationaux. Mercredi soir, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a participé à Audincourt à un meeting de soutien à M. Barbier. Et jeudi après-midi, c’est le Premier ministre Manuel Valls qui est attendu dans le Doubs. 

Si les résultats de ce sondage se confirmaient, « le FN obtiendrait l’un de ses meilleurs scores dans une législative partielle« , a observé sur iTélé Frédéric Dabi, de l’Ifop, mais pas assez pour l’emporter. Cela « permettrait au PS de gagner la première élection partielle depuis le début du quinquennat de François Hollande« , a encore souligné M. Dabi. La majorité gouvernementale de gauche a toutefois remporté une autre législative partielle, en juin 2014, grâce à la victoire au premier tour d’Annick Girardin (PRG) à Saint-Pierre-et-Miquelon. 

L’enquête a été réalisée par téléphone auprès d’un échantillon de 801 personnes représentatif de la population de la 4ème circonscription du Doubs, âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par canton. 

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le ministère du Travail a publié dimanche 28 juillet 2019 au Journal officiel le décret mettant en oeuvre la réforme vaste et controversée de l'assurance chômage annoncée le 18 juin. Ce texte de six articles comprend surtout une annexe de 190 pages qui constitue le nouveau règlement de l'assurance chômage. Par ailleurs, une expérimentation est prévue en Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire "d'un journal de la recherche d'emploi" tenu par les chômeurs.  

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a assuré l'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort de son "engagement total pour garantir la pérennité du site industriel", marqué par un plan de suppression d'un millier d'emplois, dans un courrier obtenu ce vendredi 26 juillet 2019 par l'AFP.

La PMA pour toutes commence à voir le jour…

La PMA pour toutes commence à voir le jour…

Au terme d'une longue gestation, l'accouchement débute ce mercredi 24 juillet 2019 avant le faire-part de naissance dans quelques mois : la première grande réforme sociétale du quinquennat Macron, l'extension de la PMA à toutes les femmes, est présentée en Conseil des ministres avant son examen à l'Assemblée à la rentrée.

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Après des débats musclés, l'Assemblée s'apprête à voter ce mardi 23 juillet vers 16h15 la ratification du controversé traité de libre-échange entre l'UE et le Canada (Ceta), "positif" pour l'économie française selon ses défenseurs, mais porteur de "risques" environnementaux et sanitaires d'après ses opposants.

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

A la veille du vote à l'Assemblée nationale sur le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta), Nicolas Hulot a exhorté lundi 22 juillet 2019  les parlementaires à voter contre cet accord qui risque à ses yeux d'ouvrir la porte à des substances dangereuses via un abaissement des normes sanitaires.

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.75
légère pluie
le 20/08 à 12h00
Vent
1.7 m/s
Pression
1024.45 hPa
Humidité
85 %

Sondage