Législative : le PS donné vainqueur à 53% face au FN

Publié le 05/02/2015 - 09:05
Mis à jour le 05/02/2015 - 14:48

Frédéric Barbier remporterait par 53% des voix le duel qui l'opposera dimanche à la candidate FN Sophie Montel, au second tour de la législative partielle du Doubs, selon un sondage Ifop-Fiducial rendu public ce jeudi 5 février 2015. Le candidat PS a déclaré qu'il ne fallait pas crier victoire "trop vite". Pour Sophie Montel, "rien n'est joué.."

recemment_mis_a_jour14.jpg

sondage

D'après cette enquête, réalisée mardi et mercredi pour i-Télé et Sud Radio, la candidate frontiste recueille 47% des intentions de vote."50% des électeurs UMP envisageraient de voter blanc ou de s'abstenir au deuxième tour" et "parmi les 50% restant, les intentions de vote se partageraient équitablement entre le candidat PS (26%) et le candidat FN (24%), détaillent encore les auteurs de ce sondage.

F. Barbier : "ne pas crier victoire trop vite"

Interrogé par iTélé, Frédéric Barbier a déclaré qu'il ne voulait pas crier victoire trop vite. "On est dans la marge d'erreur, c'est un résultat pour l'instant très serré. Il faut faire campagne jusqu'au bout", a dit le candidat socialiste. "J'en appelle à la droite républicaine pour battre le FN", a-t-il ajouté. 

"Rien n'est joué", a également jugé sur iTélé la candidate frontiste, observant que le résultat du sondage était "très serré", et qu'il lui restait "quelques jours pour convaincre les électeurs". "Je suis challenger, mais je pense que les électeurs de la 4e circonscription ne se laisseront pas arnaquer par le socialisme et par le candidat de François Hollande", a encore dit Mme Montel. 

Cette législative partielle, provoquée par la nomination de l'ancien député de la circonscription Pierre Moscovici à la Commission européenne, suscite la mobilisation des états-majors politiques nationaux. Mercredi soir, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a participé à Audincourt à un meeting de soutien à M. Barbier. Et jeudi après-midi, c'est le Premier ministre Manuel Valls qui est attendu dans le Doubs. 

Si les résultats de ce sondage se confirmaient, "le FN obtiendrait l'un de ses meilleurs scores dans une législative partielle", a observé sur iTélé Frédéric Dabi, de l'Ifop, mais pas assez pour l'emporter. Cela "permettrait au PS de gagner la première élection partielle depuis le début du quinquennat de François Hollande", a encore souligné M. Dabi. La majorité gouvernementale de gauche a toutefois remporté une autre législative partielle, en juin 2014, grâce à la victoire au premier tour d'Annick Girardin (PRG) à Saint-Pierre-et-Miquelon. 

L'enquête a été réalisée par téléphone auprès d'un échantillon de 801 personnes représentatif de la population de la 4ème circonscription du Doubs, âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par canton. 

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

La loi Recherche définitivement adoptée au Parlement

Face au risque de "décrochage" de la recherche française, le Parlement a définitivement adopté ce vendredi 20 novembre 2020 le projet de loi de programmation (LPR), "un investissement historique" selon le gouvernement confronté à la défiance accrue de la communauté universitaire et scientifique. Fannette Charvier, députée du Doubs se félicite de cette décision (elle avait été désignée responsable de ce texte pour le groupe LaREM).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.03
ciel dégagé
le 26/11 à 21h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
81 %

Sondage