Alerte Témoin

Journée des droits des femmes : "sortir au féminin et au quotidien" à Besançon

Publié le 05/03/2016 - 08:15
Mis à jour le 05/03/2016 - 08:17

A l'occasion de la journée des droits des femmes le 8 mars, plusieurs manifestations réservées aux femmes sont organisées à Besançon du 5 au 9 mars 2016. Ce samedi de 9h30 à 12h30, le premier carrefour des femmes bénévoles est organisé de 9h30 à 12h30 au Kursaal. 

journee_de_la_femme.jpg
Mission lutte contre les discriminations Ville de Besançon

8 mars

Pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars, la Mission lutte contre les discriminations de la ville de Besançon organise une série d'animation sur le thème « Sortir au féminin ». De son côté la BGE consacre une journée aux femmes chefs d'entreprises. Sport, travail ou vie associative, la femme est à l'honneur dans tous les domaines.

Le 5 mars

  • Matin : Au Petit Kursaal de 9h30 à 12h30, 1er Carrefour des Femmes Bénévoles : 

A l’initiative de la Ville de Besançon et avec le collectif organisateur des manifestations autour du 8 mars, la parole est donnée aux femmes bénévoles qui font « tourner » les associations à travers deux tables rondes.

Un temps de débat est prévu avec la salle. Animé par Nadine VIESTE, nous entendrons aussi les éclairages d’Anne TATU sur l’engagement féminin. 

La Marraine de ce premier Carrefour est Margueritte VIEILLE-MARCHISET, ancienne 1ère Adjointe. Cette matinée sera ponctuée de moments musicaux avec Clotilde MOULIN et se conclura par le verre de l’amitié.

  • Après-midi : Au Stade Montrapon à partir de 14h 

Découverte du rugby féminin avec l’Olympique Bisontin. A partir de 14h au stade de Montrapon, vous pourrez pratiquer, mesdames, un sport qui s’est ouvert aux femmes depuis quelques années maintenant. Sortir au féminin passe aussi par le sport ! Et tous les sports !

Le 7 mars

  • Débat au collège Diderot sur l'olympisme au féminin

Le 8 mars

  • Réunion d'information à 13h30 à la MJC de Palente pour la création d'entreprises organisée par la BGE : les femmes ayant généralement plus d'appréhension que les hommes pour créer leur entreprise, cette réunion à pour but de leur montrer qu'elles aussi peuvent entreprendre et réussir.

Au Petit Kursaal :

  • 18h : Isabelle SOMBARDIER, du Musées des Beaux-Arts, interviendra pour présenter des artistes féminines. Comme dans le sport, les femmes ont une place insuffisamment connue dans les domaines artistiques et particulièrement en peinture. Ça ne sera plus le cas après cette présentation ! 
  • 19h15 : Rencontre avec les associations bisontines organisatrices de cette soirée (Salle Colard). Expo photos de Miroirs de Femmes et d’Ame QUETZALAME sur les violences sexistes.
  • 20h30 : Spectacle féministe de l’association « Sauf le respect que je vous dois ». Artiste : Guy VIGOUROUX.
  • 21h30 : Verre de l’amitié.

Infos + : Mission lutte contre les discriminations au 03 81 87 84 77 et BGE 2 C chemin de Palente, 03 81 47 97 00 www.bgfc.org


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     9.95
    ciel dégagé
    le 05/08 à 6h00
    Vent
    1.87 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    91 %

    Sondage