Souliers et prêt-à-porter… Ça y est, Bazaar compte deux boutiques à Besançon

Publié le 29/05/2024 - 15:04
Mis à jour le 04/06/2024 - 14:56

Nous vous l'annoncions en avant-première en février dernier. Aujourd’hui, les deux boutiques Bazaar au centre-ville de Besançon sont bel et bien installées. L’une dédiée à la chaussure, l’autre au prêt-à-porter depuis le mois d’avril 2024.

Comme le dit Ludovic, l'un des gérants de Bazaar, ”c’est une diagonale” qui se dessine entre les deux magasins. Auparavant, Bazaar (n.m), premier du nom, installé depuis plus de deux ans rue Morand, propose non plus des vêtements, mais des chaussures pour être surnommé Bazaar, le soulier. Le prêt-à-porter a déménagé à environ 100 mètres en diagonale, de l’autre côté du square Saint-Amour, rue Léonel de Moustier.

Anti-fast fashion, sourcing, upcycling...

Côté chaussures, rue Morand, plusieurs marques, principalement parisiennes et italiennes, se mettent aux couleurs des saisons. Sur un escalier de velours sombre, les souliers de différentes formes et de styles électriques descendent les marches pour donner une vue panoramique des modèles. ”Ce ne sont pas n’importe quels souliers, il y a derrière les marques une histoire qui est racontée”, nous confie Ludovic, ”je dirais presque que c’est de l’anti-fast fashion, on regarde où les choses sont fabriquées, on fait très attention au sourcing, on a même des marques qui ont une démarche d’upcycling*”.

Bazaar, le soulier © Alexane Alfaro

Une ”culture du vêtement”

Côté prêt-à-porter, rue Léonel de Moustier, les vêtements et accessoires se retrouvent dans un espace deux fois plus vastes. Ainsi, Bazaar (n.m) peut développer de nouvelles marques qui suivent la tendance, sans oublier quelques intemporels à toujours garder dans son dressing. ”Il y a ici une idée de culture du vêtement et c’est ce qui rend les choses intéressantes”, souligne Ludovic, et d’ajouter : ”on est aujourd’hui dans une ère où il vaut mieux acheter un bon pull que quatre pulls qu’on va jeter la saison d’après”.

Bazaar (n.m) © Alexane Alfaro

Entre les deux boutiques, Bazaar (n.m) et Bazaar (n.m) le soulier, les clientes ont l’occasion de s'offrir un vestiaire complet…

*upcycling = récupération de matériaux pour les transformer en produits de qualité supérieure.

Infos pratiques

  • Bazaar, le soulier : 12, rue Morand, 25 000 Besançon
  • Ouvert du mardi au samedi de 10h00 à 12h30 et de 13h30 à 19h00
  • Bazaar (n.m) : 5, rue Léonel de Moustier, 25 000 Besançon
  • Ouvert du mardi au samedi de 10h00 à 19h00
  • Page unique sur Instagram : www.instagram.com/bazaarbesancon

Bazaar et Bazaar 5, rue Leonel de Moustier et 12, rue Morand à Besançon. © Alexane Alfaro

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.86
couvert
le 14/06 à 0h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
70 %