Sous la future Cité de la gastronomie de Dijon, un ancien "faubourg populeux"

Publié le 18/10/2016 - 14:54
Mis à jour le 18/10/2016 - 14:54

Sous le site de la future Cité de la gastronomie à Dijon, les archéologues mettent au jour un ancien faubourg qui révèle une vie quotidienne oubliée du XVIIe ou XVIIIe siècle comme un pot de moutarde vieux de plus de 200 ans.

Depuis septembre et jusqu'en décembre 2016, les archéologues de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) mènent des fouilles sur le site de l'ancien hôpital général de Dijon, qui doit prochainement accueillir la Cité de la gastronomie.

La première phase de ces fouilles préventives a permis de déblayer les anciens quais de l'Ouche des XVIIe et XVIIIe siècles de l'ancien faubourg Raines, actuellement dans la partie ouest de Dijon. Sur le quai, une pierre porte nettement la date "1687".

"C'était un des deux faubourgs très populeux de Dijon, où avec le passage de l'Ouche, il y avait une vie fluviale intense", a déclaré lors d'une visite de presse du chantier Patrick Chopelain, ingénieur de recherche à l'Inrap. Les archéologues ont ainsi révélé des viviers en pierre utilisés par les poissonniers pour le stockage de leurs produits, un ponton ou un bateau-lavoir pour les lavandières, une auberge et un bain alimenté par l'eau de la rivière, utilisé par les classes populaires. Ils ont aussi découvert le vestige d'un pot de moutarde - spécialité phare de Dijon - du XVIIIe siècle.

"On est dans le +monde propre+ avec des activités comme la buanderie et les loisirs; au-delà, en aval de l'Ouche, c'est le +monde sale+ avec les tanneries et les abattoirs", a ajouté l'ingénieur. 

Dimanche 23 octobre, l'Inrap organise une journée porte ouverte sur le site, avant d'entamer la prochaine phase de fouilles. "On va descendre plus profond et on espère trouver des vestiges du Moyen-Age", a précisé M. Chopelain, qui a estimé le potentiel du site "très intéressant".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

57e Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon : le jury complet dévoilé

Après l'annonce du maintien de la compétition malgré un contexte sanitaire encore incertain, le Concours de Besançon, qui se tiendra du 13 au 18 septembre, dévoile la composition de son jury 2021. Les inscriptions au Concours seront ouvertes en ligne sur le site internet du lundi 25 janvier au mercredi 10 février 2021, dans la limite des 270 places disponibles.

Une image qui fait du bien… Des enfants en délire à un concert dans leur école maternelle à Besançon

A cause de la Covid-19, les grands ne peuvent pas encore profiter de concerts et de spectacles dans les salles… mais des enfants de la maternelle Jean Zay à Besançon ont eu la joie de recevoir une artiste pour un concert privé ce jeudi 17 décembre 2020 organisé par La Rodia. Et ils ont adoré !

Les savoir-faire en « mécanique horlogère » et « mécanique d’art » de l’Arc Jurassien inscrits à l’UNESCO

Le 15e comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO qui se tient actuellement a Paris a  annoncé officiellement ce mercredi 16 décembre 2020 à 15h30 l'inscription des savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur sa liste représentative.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.11
légères chutes de neige
le 18/01 à 9h00
Vent
1.78 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
98 %

Sondage