Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Publié le 23/02/2024 - 17:40
Mis à jour le 23/02/2024 - 17:15

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

 © Facebook ESBF
© Facebook ESBF

Handball 

Proligue : Istres - GBDH, vendredi à 20h

En s’imposant face à Valence lors de la dernière journée, les Bisontins ont réalisé une bonne opération comptable. Désormais 10e avec 5 points d’avance sur la zone de relégation, le GBDH sera dans de bonnes dispositions pour aller affronter Istres ce vendredi. Mais face au quatrième du classement qui accumule six matchs sans défaite et qui n’avait fait qu’une bouchée du GBDH lors du match aller (26-39) la marche sera cette fois bien plus haute pour les hommes de Christophe Viennet !

LBE : ESBF - Paris 92, samedi à 18h au palais des sports de Besançon

Alors que l’ESBF continue son mercato pour la saison prochaine, les Engagées ont rendez-vous ce samedi au palais des sports pour affronter un gros morceau de ce championnat, Paris 92. Actuellement 4e et fermement engagées dans la course à l’Europe, les Parisiennent viendront défier les Bisontines avec l’ambition de tenir leur rang. 

Après s’être inclinées d’un tout petit point face à Chambray, les filles de Sébastien Mizoule devront une fois encore élever leur niveau de jeu pour tenter de rivaliser avec les meilleures et mettre un terme à une série de trois rencontres sans victoire. Pour cela, les Engagées pourront compter sur un public bisontin qui s’annonce nombreux.

Football 

National : FCSM - Martigues, vendredi à 19h30 

Sochaux aura l’occasion de se racheter de sa dernière défaite face à Épinal et par la même d’afficher ses ambitions ce vendredi soir en recevant Martigues, troisième du classement. 

La dernière défaite a finalement coûté cher aux Sochaliens désormais 7e à 9 points du dauphin Niort. En s’appuyant sur leurs deux matchs de retard, les joueurs d’Oswald Tanchot vont désormais devoir livrer un parcours quasi sans faute pour tenter de combler leur retard au classement.

Et dans son malheur, le FCSM aura la chance de pouvoir réagir dès ce vendredi en jouant une fois de plus à Bonal. Même si, "dans notre situation, quel que soit l’endroit, on est en droit d’attendre une réaction de l’équipe" a rappelé le coach sochalien. Et l’appui du public ne sera pas de trop pour devoir affronter la meilleure défense de National… "Il faudra être chirurgical" face à "un adversaire très solide" a prévenu Oswald Tanchot qui a également confié en conférence de presse être très attentif à la prestation de son équipe ce soir. 

Attaché à vouloir offrir du spectacle aux supporters de Bonal, le coach sochalien espère que son équipe sera en mesure de "leur faire plaisir et de leur donner une partie de ce qu’ils nous donnent". Pour cela, un seul mot d’ordre, afficher de l’envie en "se battant sur le terrain sur tous les ballons et avec énergie". 

N2 : Racing Besançon - AS Furiani, samedi à 20h au stade Léo Lagrange

Le Racing Besançon qui a progressé d’une place au classement suite à sa victoire contre Saint-Quentin lors de la dernière journée reçoit le leader samedi 24 février à Léo Lagrange pour le compte de la 17e journée de National 2. 

Au match aller, les choses ne s’étaient pas forcément bien déroulées pour les Racingmen qui s’étaient inclinés 2-1 en Corse et avaient terminé la rencontre à 9, tout comme l’AS Furiani, après une double exclusion. La rencontre de samedi s’annonce donc intense face à un adversaire très costaud.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sports : l’heure de vérité pour le GBDH, le FCSM veut enchaîner

Tour d'horizon des rencontres sportives des rencontres majeures à suivre ce week-end des 12 et 13 avril 2024 en Franche-Comté. Le GBDH aura fort à faire face à Frontignan tout comme le Racing devant Bobigny. Le FCSM aura l'occasion de performer et de poursuivre sa dynamique chez la lanterne rouge tandis que le BesAC se consacre à un dernier enjeu. 

Clément Berthet sur le départ de la Classic Grand Besançon Doubs : “On vise clairement la victoire !”

Le Classic Grand Besançon Doubs a démarré, d’abord de Besançon, puis de Chalezeule pour quelques heures de course cycliste jusqu’à Montfaucon vendredi 12 avril 2024. On a posé quelques questions à l’un des coureurs francs-comtois, Clément Berthet quelques minutes avant la course.

Suivez en direct la Classic Grand Besançon Doubs…

La première épreuve du triptyque franc-comtois démarre ce vendredi 12 avril 2024 ! Après un départ sur l’esplanade des Droits de l’Homme à Besançon, les coureurs devront s’élancer sur un parcours de 171,3 km en affrontant trois côtes… Celles de Marchaux, d’Epeugney, de la Malate. Suivez la course en direct avec nos journalistes sur place.

Premier contrat pro avec le FC Sochaux-Montbéliard pour Dalangunypole Gomis

Déjà pleinement intégré au groupe, le défenseur Dalangunypole Gomis vient de signer son premier contrat professionnel en faveur du FCSM a fait savoir le club mercredi 10 avril 2024. Le jeune joueur de 19 ans, issu du centre de formation sochalien, s’est engagé jusqu’en 2027. Son contrat prendra effet à compter du 1er juillet 2024. 

Tout ce qu’il faut savoir sur la Classic Grand Besançon Doubs

C'est le jour J ! La Classic Grand Besançon Doubs aura lieu ce vendredi 12 avril 2024, le départ est prévu à 11h20 sur l'esplanade des Droits de l'homme à Besançon. Les organisateurs ont confirmé la présence de plusieurs coureurs susceptibles de s’illustrer lors de cette course tant attendue des Bisontins amateurs de la petite reine. On fait le point sur toutes les infos utiles de la course. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.54
légère pluie
le 15/04 à 3h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %