Stéphane Peterhansel remportera-t-il le Dakar ?

Publié le 18/01/2014 - 10:59
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:31

Le Franc-Comtois Stéphane Peterhansel (Mini) a signé sa 4e victoire d’étape de cette 36e édition du Dakar, la 65e de sa carrière dans cette épreuve. « Peter » reprend la tête du classement pour 26 secondes sur son coéquipier espagnol Nani Roma après sa victoire dans la 12e et avant-dernière étape du Dakar-2014 alors que le constructeur allemand veut “figer” les positions en tête de la course. Peterhansel se laissera-t-il volontairement doubler dans la dernière étape ? 

 ©
©

Une spéciale “bizarre”

La situation était  plus que confuse vendredi soir à La Serena (Chili) après la victoire de Stéphane Peterhansel (Mini, qui du coup a repris la tête pour 26 secondes du classement général à son coéquipier. Un coup de théâtre  involontaire au lendemain de la décision de l'écurie allemande Mini de figer les positions en tête de la course afin d'avoir samedi trois voitures sur le podium à Valparaiso (Chili). Peterhansel, champion incontesté du Dakar (11 victoires, motos/autos confondues), n'avait manifestement pas trop bien pris cette décision, alors qu'il remontait sur Roma, lui reprenant chaque jour plusieurs minutes.

A l'arrivée de la spéciale, Roma a expliqué avoir crevé au km 20 de la spéciale (350 km au total). "On est resté tranquille, puis on a suivi les traces (du Qatari Nasser) Al-Attiyah (également sur Mini) jusqu'aux dunes. La course reste ouverte, on verra demain (samedi). "Je l'ai dit hier (jeudi), a poursuivi Roma: je n'ai pas eu de consigne, vous l'avez bien vu aujourd’hui".

“Une spéciale un peu bizarre” 

"C'était une spéciale un peu bizarre, a pour sa part reconnu Peterhansel. J'ai même fait demi-tour pour demander à Nani Roma s'il voulait ouvrir la route dans les dunes, il n'a pas voulu (...). La stratégie n'a pas changé. Les consignes seront peut-être réactualisées ce soir et bien sûr nous les écouterons (…) On a fini cette spéciale sur un rythme très léger, a ensuite déclaré le Français à son arrivée au bivouac. Nani a crevé, perdu pas mal de confiance et le rythme. Il a mal roulé, nous normalement”.

En conclusion, "Peter" a affirmé qu'il était "prêt à redonner la première place (au général) à Nani Roma si on lui demandait".

"On avait fait du bon boulot et cette consigne de réduire l'allure est tombée", avait-il dit à l'arrivée de la 11e étape, finie à la 4e place. "Là, c'est un peu de la souffrance, on roule doucement, on ne se fait pas plaisir”. La décision de l'écurie Mini avait également provoqué une vive réaction du directeur du Dakar Etienne Lavigne, qui s'était déclaré "déçu" et “surpris". "Nous n'avons pas été informés (...) par le team manager (de Mini, Sven Quandt), avait-il souligné. Nous sommes déçus, clairement, parce que ce n'est pas dans l'esprit de l'épreuve. On est un peu estomaqué. Ce n'est pas +fair+ (correct) du tout”.

"Ce qui me fatigue c'est d'avoir l'impression que ce que j'ai fait n'a pas de valeur; mon sentiment c'est que ça fait ch... tout le monde que je sois en tête, notamment Etienne Lavigne", a rétorqué Roma vendredi soir. "Il y a plein de pilotes qui ont gagné le Dakar avec des consignes".

Impossible donc de dire qui l'emportera samedi à Valparaiso dans la catégorie autos et tous les scenarii sont désormais possibles. Selon ce qui sera décidé, peut-être à huis-clos, par l'écurie Mini ou par Roma et Peterhansel, au demeurant très amis, qui partagent le même motor-home et se sont serré la main à l'arrivée vendredi.

Les autres résultats...

En moto, c'est un autre Français, Cyril Despres (Yamaha), qui a gagné la 12e étape vendredi, son deuxième succès cette année dans le Dakar. Despres, cinq fois vainqueur de l'épreuve, a fini devant l'Espagnol Marc Coma (KTM), leader du classement général, et un autre Français, Olivier Pain (Yamaha).

Coma est resté premier au général devant son compatriote Jordi Viladoms (KTM), à près de deux heures, les Français Olivier Pain (Yamaha) et Despres occupant les 3e et 4e places.

(avec AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Mathieu Patouillet sera bien encore Sochalien la saison prochaine

Après une très belle saison en championnat National et en coupe de France réalisé l’an passé avec le FCSM, la prolongation du jeune portier sous le maillot jaune et bleu restait très incertaine. L’Olympique lyonnais ayant finalement consenti à un nouveau prêt d’un an sans option d’achat, le gardien reviendra sous le maillot jaune & bleu pour une nouvelle saison en 2024/2025. 

Juliette Labous championne de France de course en ligne pour la première fois

Juliette Labous (Team DSML) a remporté ce samedi 22 juin sur la course en ligne des championnats de France entre Avranches et Saint-Martin-de-Landelles (125 km). La coureuse franc-comtoise est devenue championne de France en s’imposant au sprint devant Gladys Verhulst-Wild. Elle décroche ainsi son premier maillot tricolore. De très bon augure avant les JO de Paris.

Volley-ball : un Bisontin avec l’équipe de France U22 lundi aux Montboucons

Lundi 24 juin 2024, l’équipe de France U22 de volley-ball affrontera les Pays-Bas, pays hôte du prochain Euro U22 au gymnase des Montboucons de Besançon. Parmi ces joueurs de l’équipe de France, l’un d’eux fera son retour en terres bisontines, il s’agit de Nathan Féral, ancien joueur qui a fait ses armes au BVB. 

La DNCG donne son feu vert au FC Sochaux-Montbéliard

Auditionné ce mercredi 19 juin par le gendarme financier du football français, le club du FC Sochaux-Montbéliard a confirmé le feu vert "sans restriction" accordé au club pour sa réinscription dans le championnat National en 2024/2025. Un soulagement qui va pouvoir laisser désormais place à une préparation de saison sereine. 

Deux intelligences artificielles désignent le FCSM champion de National en 2024/2025

INSOLITE • Le compte NationalFootball a partagé sur son compte twitter les résultats donnés par deux IA interrogées sur le classement final de la saison de National 2024/2025. Si les résultats diffèrent selon les deux IA, elles sont pour autant d’accord sur un même point en désignant toutes deux le FC Sochaux-Montbéliard en tête du classement à l’issue de la saison prochaine. 

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Decat’ Fever : une soirée fitness inoubliable à Besançon !

PUBLI-INFO • Envie de bouger ? Ne manquez pas la Decat' Fever ! Le vendredi 5 juillet 2024, le site de la Malcombe - Complexe sportif Michel Vautrot à Besançon vous accueille pour une soirée fitness gratuite ouverte à tous. 500 participants prêts à bouger et à s'amuser dans une ambiance festive et énergique sont attendus.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.74
ciel dégagé
le 25/06 à 6h00
Vent
2.42 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
91 %