Suivi du loup en Saône-et-Loire : vers plus d’équipements et de mesures de protection des troupeaux

Publié le 13/12/2020 - 17:26
Mis à jour le 10/12/2020 - 17:48

Julien Charles, le préfet de Saône-et-Loire a réuni le 9 décembre 2020 le comité départemental de suivi du loup afin de tirer les premiers enseignements des attaques de loup et du déploiement du plan national d’actions. Un appel à projets sera lancé en début d’année prochaine.

Illustration loup © Pixabay
Illustration loup © Pixabay

Afin de prévenir d'autres incursions et attaques du loup, le préfet a invité la profession agricole (et particulièrement la filière ovine) à engager la réflexion sur l’organisation de la protection des troupeaux et sur les marges d’adaptations des pratiques et de la conduite des élevages ovins.

Vers plus de mesures de protection

Dès le début de l’année prochaine, un appel à projets sera ouvert auprès des éleveurs de la région pour subventionner, via le fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) et la contrepartie de crédits de l’État, l’acquisition et la mise en place d’équipements et de mesures de protection des troupeaux contre la prédation.

L’acquisition et l’entretien de chiens de protection, l’achat de clôtures électrifiées pourront ainsi être subventionnés à hauteur de 80 %. Le préfet invite chaque éleveur à déposer un dossier de demande pour protéger ses troupeaux.

Comment est composé le comité de suivi du loup ?

Le comité départemental de suivi du loup regroupe les services de l’État et établissements publics, les collectivités territoriales, la profession agricole, la fédération des chasseurs et les associations environnementales.

Un réseau "Loup-lynx"

Le préfet annonce la mise en place du réseau « loup-lynx » dans le département. Ce réseau qui repose sur la collaboration de divers acteurs de terrain (chasseurs, agriculteurs, naturalistes...) vise à recueillir des informations fiables et robustes sur le plan scientifique qui renforcent le suivi du loup et de sa répartition sur le territoire national. Il repose sur la collaboration de différents acteurs de terrain dans les zones de présence avérée ou potentielle de l’espèce. Les acteurs intéressés en Saône-et-Loire recevront une formation en 2021.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.06
légère pluie
le 22/04 à 15h00
Vent
5.33 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
66 %