Alerte Témoin

Suppression de la taxe d'habitation : le sénateur Longeot relève des "contradictions" pour certaines communautés de communes

Publié le 05/03/2020 - 11:49
Mis à jour le 05/03/2020 - 11:49

Le sénateur du Doubs (groupe union centriste) interpelle le  ministre de l'Action et des Comptes publics concernant les contradictions selon lui de la suppression de la taxe d'habitation pour certaines communautés de communes.

Portraits de M Jean-François LONGEOT
©Sénat

Le sénateur a interrogé Gerald Darmanin concernant la fusion de communautés de communes conduisant à un lissage des taxes qu’elles prélevaient alors de manière autonome "supposant des diminutions de taux sur certaines parties du territoire, et des augmentations sur d’autres parties afin d’aboutir à un produit fiscal constant pour la nouvelle communauté de communes, sans prélèvement supplémentaire".

Ce lissage implique donc une augmentation du taux de la taxe d’habitation sur certaines parties du territoire, et une diminution sur d’autres. 

Il est prévu la suppression de ladite taxe d’habitation pour une compensation “à l’euro près”.

"Toutefois, l’article 16 de la loi de finances pour 2020 prévoit de mettre à la charge des collectivités concernées la partie des dégrèvements de la taxe d’habitation 2020 correspondant à l’augmentation des taux qu’elles auraient décidée entre 2017 et 2019" note le sénateur.

Une telle mesure "contrevient au principe de différenciation" défendu par le sénateur. Elle est selon lui en contradiction à l’objectif de cohérence fiscale territoriale et de lissage et ne distingue pas les collectivités ayant décidé une augmentation de leur taux hors fusion et celles dont les augmentations annuelles résultent du mécanisme de lissage décidé au moment d’une fusion.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales 2020 : Nicolas Bodin et la liste « À votre écoute pour agir » (LUG)

1.659 grands électeurs sont invités à voter dimanche 27 septembre 2020 dans le Doubs pour élire trois sénateurs.  Parmi les cinq listes en lice,  celle de l'union de gauche  "À votre écoute pour agir" (LUG), est menée par le socialiste Nicolas Bodin, actuel vice président en charge de l'économie à Grand Besançon Métropole.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     7.65
    légère pluie
    le 26/09 à 0h00
    Vent
    3.72 m/s
    Pression
    1009 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage