Suppressions de classes : mobilisation au lycée Louis Aragon d’Héricourt

Publié le 12/02/2024 - 15:16
Mis à jour le 12/02/2024 - 14:58

Les enseignants du lycée Louis Aragon d’Héricourt se mobilisent lundi 12 février 2024 pour s’opposer à la suppression de classes qui implique, selon eux, de "sacrifier les activités de langue en groupe" et bientôt peut-être des "enseignements de spécialité"...

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Même si les rumeurs nous y préparaient, l’amplitude de la chute est inattendue. Seules 4,5 classes de secondes sont maintenues, pour 2,5 classes en première générale alors que nous comptions cinq 2ndes et quatre 1ères il y a encore de cela 2 ans", expliquent les enseignants dans un communiqué relayé par le syndicat CGT Educ’Action.

Ces derniers s’inquiètent notamment de l’avenir des enseignements. Cela implique, selon eux, de "sacrifier les activités de langue en groupe" et bientôt peut-être des "enseignements de spécialité".

"Les rédacteurs de ce projet ne semblent pas avoir pris en compte le fait que, dans une petite structure comme la nôtre, les effets d’échelles imposent des seuils horaires minimaux que la décence ne peut franchir. Cet aveuglement nous alarme et nous inquiète quant à la survie du
lycée. Quels sont les projets du rectorat pour le LPO Aragon ?", questionnent les enseignants qui rappellent que le lycée "a toujours présenté des résultats très positifs".

Enfin, ils demandent à rencontrer la rectrice de l’Académie.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Classement des collèges de France : quels sont les meilleurs établissements de Besançon ?

Après les résultats du brevet, c'est au tour des collèges d'être évalués par le magazine L’Etudiant qui a publié le 18 juillet 2024 le classement 2024-2025 des meilleurs collèges de France. À Besançon, les notes des établissements vont de A (meilleure note) à E (moins bonne note). Quels sont les meilleurs établissements ? Réponses.

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.38
partiellement nuageux
le 22/07 à 03h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
97 %