Alerte Témoin

Suspicion d'intoxication alimentaire aux Eurockéennes : le festival et Quick réagissent

Publié le 07/07/2015 - 18:19
Mis à jour le 08/07/2015 - 11:18

Le groupe Quick et l'organisation du festival des Eurockéennes tiennent à réagir via un communiqué. 

EurockennesJour2003.JPG
©Alexane Alfaro

Droit de réponse

PUBLICITÉ

Dans la nuit de vendredi à samedi, plusieurs personnes au camping ayant mangé au même endroit se sont plaintes de maux de ventre et de troubles digestifs en déclarant avoir mangé au même endroit et à la même heure. Des médecins ont alors suspecté une intoxication alimentaire.

Après contrôle, la préfecture indique que les troubles ont été très limités ne mettant pas en cause un des stands d'alimentation sur le site. "Le nombre de cas, extrêmement faible, indique qu'il ne s'agissait pas d'une intoxication alimentaire"  explique Alexis Bevillard, directeur de cabinet du préfet du Territoire de Belfort. "Sur l'ensemble de la manifestation, seule une dizaine de personnes se sont plaintes de maux de ventre ou d'indispositions gastriques gênants. Une intoxication alimentaire touche des personnes par plusieurs dizaines, voire centaine, ce qui n'a pas été le cas. En raison de la chaleur, nous avons mené des contrôles très stricts. En cas de doute, et pour ne prendre aucun risque, certains lots ont été considérés comme impropres à la consommation et ont été jetés…"

Droit de réponse Eurockéennes : 


"Il n’y a pas eu de cas d’intoxication alimentaire liée aux produits du foodtruck Burger Bar by Quick installé sur le terrain de camping mis à disposition des festivaliers par les organisateurs du festival. Par précaution et d’un commun accord, la direction de Quick et les organisateurs du festival ont décidé de suspendre momentanément l’activité du foodtruck, des personnes s’étant plaintes de différents maux, et de faire un signalement auprès des autorités compétentes. La visite de contrôle a confirmé le parfait respect des règles sanitaires et autorisé une réouverture immédiate du stand."


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Violences à Planoise : le préfet du Doubs et le maire de Besançon appellent « à la responsabilité des parents » de mineurs

Dans un communiqué de dimanche 23 février 2020, le préfet du Doubs et le maire de Besançon lancent un appel commun "à la responsabilité des parents" de personnes mineures en particulier dans le quartier Planoise, suite à des violences contre des véhicules de police samedi soir. Deux mineurs ont été interpellés et remis à leur parents au poste de police.

Feu de garage à Doubs

Les pompiers de Pontarlier et Levier sont intervenus vers 15h15 jeudi 20 février 2020 pour un feu de garage de 50 m2, rue Basse à Doubs.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.2
couvert
le 24/02 à 0h00
Vent
3.7 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
87 %

Sondage