Biométrie à la cantine : ta main contre un plateau...

Publié le 16/01/2014 - 16:01
Mis à jour le 17/01/2014 - 10:59

La PME française Alise poursuit l'équipement en biométrie des restaurants scolaires des établissements dans le second degré. Ce nouvel outil de gestion des accès utilise la technologie en 3D de la morphologie, qui consiste à réaliser une photo numérique de la main pour en enregistrer la forme. Depuis le 1er janvier, 501 collèges et lycées en sont équipés, soit une augmentation de 18% par rapport à la même période l'année dernière. En Franche-Comté, seuls le Doubs et le Territoire-de-Belfort avec respectivement 8 et 1 établissements équipés de ce nouvel outil.

PUBLICITÉ

La liste est longue des raisons qui poussent de plus en plus d’établissements à opter pour ce système en complément de la technologie actuelle, les cartes magnétiques. Il faut dire qu’une main ne s’oublie pas, ne s’échange pas, ne se perd pas. Pour les principaux et les proviseurs, les avantages peuvent être économiques (le remplacement d’une carte magnétique est payant), il y a moins d’administratif et l’établissement peut se consacrer à une organisation plus efficace du passage des élèves à la cantine, la tranquillité d’esprit pour les parents qui sont sûrs que c’est bien leur enfant qui s’est présenté au self (rsique de racket) etc.

9 établissements équipés en Franche-Comté

Les régions les mieux équipées sont la Provence-Alpes-Côte d’Azur (125 établissements installés), et l’Île-de-France avec 92 collèges et lycées équipés du matériel. Les régions Rhône-Alpes, Pays de la Loire et Alsace comptent respectivement, 47, 35 et 31 établissements équipés en biométrie RCM Alise.

En Franche-Comté, seuls le Doubs et le Territoire-de-Belfort avec respectivement 8 et 1 établissements équipés de ce nouvel outil.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un chercheur originaire de Besançon, « inventeur européen 2019 » dans la Recherche

Un chercheur originaire de Besançon, « inventeur européen 2019 » dans la Recherche

Ce jeudi 20 juin 2019 avait lieu à Vienne l'un des plus grands rendez-vous de l’innovation en Europe organisé par l’Office européen des brevets. Jérôme Galon, chercheur originaire de Besançon, a remporté l'un des cinq prix prestigieux : l'inventeur européen 2019 dans la catégorie "Recherche".

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

Les sapeurs-pompiers du Doubs ont présenté ce jeudi 20 juin 2019 les nouveaux locaux du centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) à Besançon. Ils peuvent ainsi mieux coordonner leurs moyens, surtout face à la hausse du nombre interventions dans le département : les opérateurs y reçoivent plus de 500 appels par jour et programment une intervention toutes les 13 minutes !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.63
couvert
le 25/06 à 15h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1018.84 hPa
Humidité
52 %

Sondage