TGV Rhin-Rhône : 108 millions à trouver pour finir la branche-est

Publié le 23/04/2009 - 16:46
Mis à jour le 23/04/2009 - 16:46

Pour terminer complètement le tronçon Dijon-Mulhouse, les collectivités locales franc-comtoises doivent réunir la somme de 108 millions d’euros.

 ©
©
Selon une évaluation publiée par le quotidien Le Pays, les collectivités locales de Bourgogne, d’Alsace et de Franche-Comté devront payer 360 millions d’euros sur le milliard que va coûter la deuxième tranche de la branche-est pour aller jusqu’à Dijon (15 km) et jusqu’à Mulhouse (35 km).
 
La première tranche entre Villers-les-Pots en Côte d’Or et Petit-Croix dans le Territoire de Belfort et qui a coûté 2,312 milliards d’euros sera inaugurée le 11 décembre 2011, mais il faudra attendre 2015 pour que la totalité de la branche-est (190 km) soit terminée.
 
Sur ces 360 millions, l’Alsace devra en assumer 180, la Franche-Comté 108 et la Bourgogne 72. En prenant la même clé de répartition que pour la première branche, les huit collectivités franc-comtoises concernées devraient répartir les 108 millions d’euros de la manière suivante :
 
-         conseil régional : 64,80 millions (contre 189,6 pour la 1ère tranche)
-          conseil général du Doubs : 12,96 (39)
-          conseil général du Territoire : 8,64 (25,50)
-          conseil général de Haute-Saône : 6,48 (17,10)
-          conseil général du Jura : 4,32 (13,30)
-          agglo de Besançon : 4,32 (13,20)
-          agglo de Montbéliard : 3,24 (9,20)
-          agglo de Belfort : 3,24 (9,20)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Le radar de la rue de Dole flashe-t-il dans les deux sens ?

Un nouveau panneau de signalisation indiquant un contrôle radar a fait son apparition rue de Dole il y a de cela quelques semaines en direction de Châteaufarine à Besançon. Non loin justement du radar tourelle implanté sur la D673 au niveau de la station essence Total et flashant les excès de vitesse par l’arrière en direction de Besançon. Cela signifie-t-il que le radar routier relève désormais les infractions dans les deux sens de circulation ? Nous avons posé la question à la préfecture du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.75
partiellement nuageux
le 22/07 à 03h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
94 %