"Time is Tomi" : une exposition temporaire au musée du Temps sur l'œuvre de Tomi Ungerer…

Publié le 21/02/2020 - 09:33
Mis à jour le 03/03/2020 - 09:56

Le musée du Temps de Besançon présente l’exposition « Time is Tomi, Tomi Ungerer, le temps en héritage » du 22 février au 28 juin 2020.

Descendant d'une famille d'illustres fabricants d'horloges d'édifice à Strasbourg, Tomi Ungerer a hérité de la passion de la mécanique, de l'horlogerie et du dessin. En assemblant le tout, il a conçu des œuvres particulières où l'art se mêle à l'enfance, au temps qui passe et à la mort…

Le rapport au temps qui passe

Dans chaque dessin, le temps est présent chez Tomi Ungerer. On peut le trouver sous la forme conventionnelle d'une horloge, d'une pendule ou d'une montre. L'artiste le personnifie également avec la représentation de squelettes animés, parfois psychologiquement torturés.

"Time is Tomi" propose aux visiteurs d'entrer dans un premier univers dédié à l'enfance. On y trouve des dessins sur papier calque qui sont ensuite colorés sur une autre feuille. Il représente une famille lors d'un réveillon de Noël avec en toile de fond l'heure fixée au mur. Dans un autre dessin, un chasseur tente de fusiller une pendule…

Le deuxième espace de l'exposition débute avec les productions de la famille de Tomi Ungerer. On peut ainsi trouver le lion de la cathédrale de Messine dessiné par Théodore Ungerer ou encore des portraits réalisés par Alfred et Auguste Ungerer. Ce deuxième espace est aussi celui des croquis et de la mécanique.

Aussi connu pour ses oeuvres érotiques, deux dessins de Tomi Ungerer sont exposés en amont de la troisième partie de l'exposition.

Le troisième espace s'ouvre sur la personnification du temps à l'aide de la mort et de  squelettes. Il utilise également la satire en représentant un vétéran de l'armée, fraichement décoré à l'état de squelette. Même constat pour le couple de qui regarde sa photo de mariage.

L'exposition est l'occasion de raconter l'histoire de la fabrique d'horlogerie d'édifice Ungerer. De l'embauche des frères Ungerer par le grand horloger Jean-Baptiste Schwilgué sur le chantier de la troisième horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg, à la vente définitive de l'entreprise Ungerer en 1989.

Ce sont plus de 150 ans d'histoire qui sont retracés. "Time is Tomi est la première rétrospective en France consacrée à Tomi Ungerer sur le thème du Temps qui lui était cher et qui inscrit résolument le dessinateur dans la filiation de sa famille d'horlogers", souligne le musée du Temps.

Les infos +

"Time is Tomi", exposition du 22 février au 28 juin 2020 au musée du Temps de Besançon, 96 Grande Rue, 25000 Besançon

  • Téléphone : 03 81 87 81 50
  • Tarifs ici

Horaires : 

  • En saison basse du 1er novembre au 31 mars (hors vacances scolaires) : mardi, mercredi, jeudi, vendredi / 14h-18h
  • En saison haute du 1er avril au 30 octobre, et pendant les vacances scolaires de la zone A : mardi, mercredi, jeudi, vendredi / 10h-12h30 14h-18h
  • Toute l’année : samedi, dimanche et jours fériés / 10h-18h sans interruption
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

“L’aventure vers les trésors”, le travail d’écoliers en exposition à la bibliothèque

C’est dans le cadre des parcours culturels que propose la Ville de Besançon que les élèves de CE2 et CM1 de plusieurs écoles bisontines, accompagnés de leurs parents, se rendront à la bibliothèque d’étude et de conservation, le samedi 8 juin 2024. Là-bas, ils récupèreront le fruit de leur travail avec une artiste plasticienne.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.08
couvert
le 12/06 à 15h00
Vent
3.9 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
55 %