Top chef : le candidat franc-comtois éliminé en demi-finale

Publié le 03/06/2021 - 09:50
Mis à jour le 03/06/2021 - 09:50

Matthias Marc, candidat franc-comtois à l'émission Top chef sur M6 a été éliminé en demi-finale mercredi soir. Le chef Philippe Etchebest se dit "dégouté".

Matthias Marc © Top chef/M6
Matthias Marc © Top chef/M6

Le choix des candidats pour la finale a été très difficile pour le jury. À ce stade de la compétition, les candidats se surpassent, mais il fallait en éliminer un… et c'est tombé sur Matthias Marc. C'est le chef Michel Saran qui a dû choisir le finaliste entre Sarah Mainguy et le Franc-Comtois lors d'une dégustation à l'aveugle.

Dans Télé-Loisirs, Matthias Marc rapporte que Philippe Etchebest était "dégouté" en ajoutant "il voulait que j'aille loin, il tenait au fait que j'aille en finale, Philippe Etchebest est un vrai compétiteur."

 À ce jour, le chef franc-comtois qui en aura mis plein les papilles du jury dans Top chef n'a pas encore de projet précis, mais ça ne saurait tarder…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Saucisse de Morteau au Morbier

Voici une recette d'hiver (très réconfortante) qui a séduit les équipes de "C’est Meilleur Quand C’est Bon !". Toutes les semaines une recette en lien avec le terroir français est mise à l'honneur. La plus en vue été visionnée plus de 40 millions de vues. La saucisse de Morteau et le Mobier vont-ils réussir à faire mieux ? Il ne tient qu'à vous…

Retour sur la grève de la faim de Stéphane Ravacley dans une web série documentaire…

Il y a un an, Corentin Germaneau suivait le quotidien de Stéphane Ravacley, boulanger bisontin en grève de la faim pour soutenir son apprenti guinéen, Laye Traoré, menacé d'expulsion. Cette expérience a amené le jeune homme de 27 ans à réaliser une web série documentaire publiée ce vendredi 14 janvier sur la toile...

Des soirées entre « covidés » à Besançon… qui donnent une sensation de « liberté totale »

Depuis le milieu de la cinquième vague de la Covid-19 et plus particulièrement depuis l'arrivée fulgurante du variant Omicron, beaucoup plus contagieux, des soirées d'un nouveau genre ont vu le jour. En cercle privé, elles réunissent exclusivement des personnes positives à la Covid-19… Témoignages de Bisontines et Bisontins qui en ont fait l'expérience.

Début de la campagne pièces jaunes 2022

Pièces jaunes 2022 : la fondation des hôpitaux en visite à la maison des familles le 26 janvier • L’opération Pièces Jaunes se déroule cette année du 12 janvier au 5 février 2022 avec deux nouveautés : les pièces sont de retour (avec une collecte assurée par La Poste) et tout peu devenir une tirelire. La collecte s’effectue également par SMS, dons en ligne, et e-cagnottes…La fondation se rendra à Besançon le mercredi 26 janvier prochain.

Huit détenus positifs à la Covid-19 à la maison d’arrêt de Besançon

La maison d’arrêt de Besançon n’est pas épargnée par la Covid-19. Elle s’en sort pourtant mieux que certaines autres prisons françaises en terme de contaminations. Elle compte ce 7 janvier 2022, huit détenus positifs sur 341 (179 détenus positifs au Covid-19 sur 988 en Seine-Saint-Denis). On fait le point avec Patrick Lepouze, chef d’établissement de la maison d’arrêt de Besançon.

Contaminée à Noël, une Bisontine s'étonne de n'avoir aucune nouvelle de l'Assurance maladie

Testé positive et souffrant assez lourdement de la Covid-19 depuis le 26 décembre dernier, Carine, une Bisontine de 52 ans, dit n'avoir jamais reçu le moindre contact de l'Assurance maladie afin de lui transmettre la liste des cas-contacts et bénéficier d'un arrêt de travail. Submergée par la 5e vague de l'épidémie, la CPAM du Doubs s'explique.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.68
couvert
le 17/01 à 9h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1036 hPa
Humidité
93 %

Sondage