Tous les syndicats d'Alstom appellent à la grève le mardi 27 septembre

Publié le 14/09/2016 - 17:14
Mis à jour le 15/09/2016 - 12:50

L’intersyndicale (CFE-CGC, CGT, CFDT, FO) d’Alstom a appelé mercredi tous les salariés du constructeur ferroviaire à débrayer le mardi 27 septembre 2016 contre le projet d’arrêt de la production de trains à Belfort d’ici à 2018, ont indiqué des représentants des quatre syndicats.

 ©
©

Ils souhaitent en outre que le PDG du groupe, Henri Poupart-Lafarge, vienne "s'expliquer" devant les instances représentatives du personnel et, en attendant, suspende toutes les négociations sociales en cours. L'intersyndicale appelle également les salariés à manifester ce jour-là à 11H00 devant le siège du groupe à Saint-Ouen, près de Paris. La date du 27 septembre correspond à celle du prochain Comité central d'entreprise (CCE) trimestriel. Dans un tract commun envoyé à l'AFP, elle exige "le maintien de tous les sites Alstom Transport en France et le maintien de tous les emplois sur chaque site, notamment sur Belfort", "l'arrêt de la délocalisation des fabrications et des études" et "la réintégration sur les sites français des activités délocalisées".

"Tous les sites sont menacés..."

Évoquant une "sous-charge globale de 30% sur l'ensemble des établissements", l'intersyndicale estime que "tous les sites sont donc menacés" et "tous les salariés concernés". Les syndicats veulent "rencontrer officiellement Henri Poupart-Lafarge pour qu'il s'explique au plus tôt" devant les instances de représentation du personnel, dit Claude Mandart, représentant central CFE-CGC, première organisation. L'intersyndicale demande par ailleurs à l'État, qui possède 20% des droits de vote au CA d'Alstom, de "prendre ses responsabilités pour assurer le maintien de tous les sites industriels, notamment celui d'Alstom Transport à Belfort, et de tous leurs emplois".

"Nous devons mettre la pression sur la direction d'Alstom et le gouvernement, tous les deux responsables de cette situation", écrivent les syndicats.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

alstom belfort

Le syndicat FO Alstom s’inquiète de l’avenir du site dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron

Le syndicat central FO Alstom exprime ses inquiétudes sur l’avenir d’Alstom depuis son mariage ferroviaire avec Siemens dans une lettre ouverte au président de la République. Depuis le 27 septembre 2017,  Siemens est entré au capital d’Alstom à hauteur de 50 % dans le cadre d’un rapprochement « entre égaux ». L’État français n’est pas actionnaire du groupe. 

Le plan de sauvetage d’Alstom Transport confirmé par Bruno Le Maire

Suite à une rencontre avec les élus locaux et le préfet du Territoire de Belfort ce vendredi 4 août à Bercy, le ministre de l’Économie a déclaré qu’au-delà du plan de sauvetage, il était nécessaire de réfléchir à des mesures à plus long terme pour définir une véritable stratégie industrielle pour le groupe Alstom.

La SNCF confirme la commande de 15 TGV à Alstom

Le conseil d’administration de SNCF Mobilités a approuvé ce jeudi 23 février 2017  la commande au constructeur Alstom de 15 rames TGV, annoncée en octobre par le gouvernement pour sauver le site de Belfort, a indiqué la SNCF

Alstom : des élus demandent à François Hollande “d’user de toute son influence pour déclencher les commandes”

Dans une lettre ouverte datant de ce mardi 21 février 2017 au président de la République François Hollande, quatre élus du Territoire de Belfort lui demandent de « rassurer » les salariés d’Alstom en usant « de toute son influence pour déclencher » les commandes citées dans le plan de sauvetage de l’État. Une lettre qui prépare la visite du président à l’usine de Belfort ce mercredi 22 février.

Economie

Offre d’emploi : Responsable de salle de sport

OFFRE D'EMPLOI • Nous recherchons un responsable de salle de sport pour accompagner la mise en place d’un tout nouvel espace à Besançon dont l’ouverture est prévue pour le début de l’année 2025 !
Sportif passionné, vous avez le goût du challenge et du développement ? Rejoignez-nous !

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.51
légère pluie
le 30/05 à 6h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
99 %