«Tout est dedans» : les dessins de Berth dans Spirou publiés chez Rouquemoute

Publié le 01/04/2018 - 10:00
Mis à jour le 02/04/2018 - 20:56

Après une campagne de préventes réussie sur KissKissBankBank, la jeune maison d’édition Rouquemoute qui vient de fêter ses un an d'existence lance une nouvelle collection "Mamoute" et double son catalogue avec la sortie de sept livres "à fort potentiel zygomatique". Le dessinateur de Besançon Berth vient de sorrir en ce début d'année d'année trois tomes "Tout est dedans", un recueil de 250 dessins publiés dans Spirou.

 ©
©

L'actu bisontine littéraire de ce mois de janvier s'annonce légère et souriante avec la sortie de trois premiers ouvrages à paraître dans la collection « Mamoute » où l’on retrouve les personnages tout en nez et en grands pieds qui ont fait la célébrité de Berth. "Le dessinateur bisontin publie dans le journal de Spirou depuis 1995, d’abord dans le cadre de la rubrique « La balise à cartoons », puis dans celui du « XXIe  siècle est parmi nous »" explique la maison d'édition Rouquemoute. "Vis-à-vis de Rouquemoute qui fête sa première année, c’est une belle reconnaissance de Spirou, un journal emblématique créé en 1938". En tout, ce sont 250 dessins qui seront publiés.

Rouquemoute publie également trois tomes les Absconcités (Klub) et Hiroshiman fait le clone, un album inédit de Rifo.

Les sept livres sortiront en  en librairies le 23 janvier (tomes 1 des séries Absconcités et Tout et dedans), le 9 février (Hiroshiman fait le clone), le 16 février (tomes 2 des séries Absconcités et Tout est dedans) et le 16 mars 2018 (tomes 3 des séries Absconcités et Tout est dedans). 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Citadelle pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Marie-Pierre Papazian, chargé de communication à La Citadelle nous répond.

Sondage – Pensez-vous aller profiter des festivals cet été, même assis ?

SONDAGE • La semaine dernière, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a affirmé aux organisateurs de festivals qu'ils pourront se dérouler cet été avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs et assis. Quid de l'ouverture des bars et des foodtrucks... rien n'a encore été déclaré sur ces "détails". En connaissant ces mesures, pensez-vous aller profiter des festivals cet été ?

Un aperçu de la vie d’après : ce que prévoit le Musée des maisons comtoises pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, nous avons demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui,  Virginie Duede Fernandez, directrice du Musée des maisons comtoises nous répond.

Détonation : aucune décision n’a encore été prise sur le maintien du festival

Le Syndicat des musiques actuelles a rencontré Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé ce 18 février 2021. Le Ministère autorise les festivals cet été à condition qu'ils respectent une jauge maximale de 5.000 personnes et en configuration assises. Qu'en est-il du Festival Détonation 2021 ? nous avons posé la question à La Rodia...

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Rodia pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Simon Nicolas, chargé de communication de La Rodia nous répond.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.17
peu nuageux
le 26/02 à 9h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
84 %

Sondage