Train : "les voyageurs veulent pouvoir acheter facilement leurs billets... "

Publié le 30/07/2019 - 18:00
Mis à jour le 30/07/2019 - 12:07

La région Bourgogne Franche-Comté présentait mi-juillet  les nouveaux modes et lieux de distribution (bureaux, de tabac, mairies, smartphone) des titres de transport. Si la Fédération nationale des Associations d’Usagers des Transports de Bourgogne Franche-Comté (Fnauf BFC) se dit consciente du développement du numérique, elle pointe ses lacunes et demande un moratoire sur toute fermeture de guichet.

"Les voyageurs veulent pouvoir acheter facilement leurs billets. Il est grand temps que la SNCF propose des alternatives, les teste, et comprenne que l' usager, qui veut prendre le train et la fait vivre, doit être respecté" estimait Bruno Gazeau, le président national de la Fnaut.

"Le conseil et la présence humaine sont nécessaires si l’on veut respecter l’usager et ne pas le laisser à l’abandon au bord de la voie"

"Généralisation forcenée des outils numériques"

La  Fédération nationale des Associations d'Usagers des Transports de Bourgogne Franche-Comté (FNAUT BFC)  lui emboite". C'est la tendance de l'époque : on responsabilise le client usager en l'encourageant à utiliser les moyens numériques, en mettant en avant leur facilité d’utilisation apparente, mais en occultant les contraintes" déplore Patrick Noblet. "La Région Bourgogne Franche-Comté et la SNCF n'échappent pas à cette fuite en avant pour la vente des titres de transport et viennent de confirmer leur politique de fermeture des guichets de gares et de report des ventes à expérimenter dans des bureaux de tabac, mairies, bureaux mobiles, tout en misant sur la généralisation forcenée des outils numériques..."

"Ces attentes doivent aussi répondre au nouveau slogan de Mobigo « Emmène-moi là ou je veux » et à l' égalité de traitement entre usagers affichée par la région et la SNCF, pour que les intentions ne soient pas que des mots ni des maux !"

Fnaut FC

La Fnaut estime que de nombreuses personnes ne peuvent utiliser les instruments numériques soit qu'il n'y ont pas accès ou qu'il ne comprennent pas leur utilisation.

La décision de nouveaux modes de distribution a été prise selon la fédération "en totale  méconnaissance de la complexité tarifaire"

  • "yield management »pour le TGV : gestion du rendement en faisant varier le prix des billets en fonction de la date et du taux de remplissage,
  • absence d'harmonisation des tarifs régionaux,
  • problèmes d’application entre cartes nationales de réduction et tarification régionale, etc...
  • Difficultés d'utilisation des sites internet ou des bornes dédiées et la diversification des opérations (achat, échanges, remboursements, utilisation de différents moyens de paiement, etc.).

La FNAUT Bourgogne Franche-Comté demande :

  • un moratoire sur toute fermeture de guichet ou modification de l'amplitude d'ouverture,
  • un retour d'expérience sur l'externalisation des points de vente et la mutualisation des activités commerciales et d'exploitation des agents de gare
  • une concertation accrue avec les élus, les usagers et leurs représentants.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sondage – Pour vos vacances, avez-vous arrêter de prendre l’avion pour une question environnementale ?

Cette question de continuer de prendre l’avion ou non pour limiter son impact sur le réchauffement climatique est de plus en plus fréquente, en tous cas chez celles et ceux qui ont les moyens de prendre l’avion pour partir en vacances (90 % de la population mondiale n'a jamais pris l'avion). Et vous, avez-vous arrêter de choisir le moyen de transport pour une question environnementale ? C’est notre sondage de la semaine.

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.69
partiellement nuageux
le 24/07 à 12h00
Vent
2.92 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
68 %