Transport ferroviaire : la Fnaut s'inquiète des décisions prises par la Région

Publié le 29/03/2021 - 08:02
Mis à jour le 26/03/2021 - 17:17

Avec le protocole d’accord avec l’Etat sur les petites lignes et l’achat de trois trains à hydrogène, la Région Bourgogne Franche-Comté « engage le devenir de son réseau ferroviaire pour des décennies », signale la Fnaut ce mois de mars 2021.

La Fnaut a été créée en 1978. Elle rassemble aujourd’hui 160 associations implantées dans toutes les régions françaises. Elle se veut représentante des usagers.

Pour la Fédération Nationale des Associations d' Usagers des Transports de Bourgogne-Franche-Comté (FNAUT), la Région prend le risque de "fragiliser" les dessertes ferroviaire avec ces deux dernières décisions.

L'association s'inquiète des futurs financements des lignes : "la majorité des lignes régionales resteront financées dans le cadre du futur Contrat de Plan Etat Région (CPER) selon une nouvelle clé de répartition, enfin deux lignes, Etang sur Arroux-Autun et Andelot-Champagnole-Morez-St Claude (ligne des Hirondelles) seront à la charge à 100% de la Région".

SNCF Réseau assura-t-il un équilibre financier ou les coût retomberont-ils sur la Région ? c'est la question que la Fnaut pose :  "SNCF Réseau qui doit retrouver l' équilibre financier en 2024 aura t' il les moyens d 'entretenir le réseau structurant et surtout de le moderniser ? La Région BFC qui devra assurer 60 à 100% des coûts d 'investissements des autres lignes sans compensations financières sera vite confrontée à des choix régressifs".

La ligne des hirondelles

Pour des trains toujours à l'heure et toujours plus attractifs, la SNCF a lancé un vaste chantier de modernisation de la ligne des horlogers. Sur les 75 km de la ligne, 35 km de voies ferrées et 60.000 traverses seront remplacées. La circulation des trains est totalement interrompue pour huit mois à compter depuis le 1er mars 2021. Cout des travaux : 55 ,5 M€.

"Insérée en moyenne montagne, elle comprend des ouvrages d' art remarquables (tunnels, viaduc,..) qui nécessitent des travaux de maintenance qui ne pourront être financés par la seule Région BFC. La FNAUT BFC et son association du Jura, l' APVFJ apporteront tout leur soutien aux initiatives qui permettraient le maintien et le développement de cette ligne en la classant en 2ème catégorie avec une implication plus grande de l’Etat", souligne la Fnaut.

Concernant le protocole d'accord signé avec l'Etat, l'association indique qu'elle appréhende "une fragilisation d' une partie du réseau ferroviaire régional et des atteintes à sa fonctionnalité mais aussi à l' aménagement du territoire et aux attentes des usagers".

Enfin, les trois rames à hydrogène commandées par la Région pose un problème de stockage et de sécurité. "Son utilisation dans le domaine ferroviaire est encore expérimentale et ne saurait trouver un terrain d' essai sur la ligne Laroche-Migennes-Auxerre et au delà (...) En tout état de cause la décarbonation du ferroviaire n' est pas une priorité par rapport au mode routier par exemple et des solutions techniques existent (matériel hybride) pour répondre à ces attentes de préservation de l' environnement", conclut la Fnaut.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

Défendre la place du vélo dans la ville : une Vélorution le 25 mai dans les rues de Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.12
ciel dégagé
le 25/05 à 15h00
Vent
2.51 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
50 %