Transport ferroviaire : les élus invités à s'exprimer

Publié le 03/11/2015 - 14:28
Mis à jour le 03/11/2015 - 14:49

Le syndicat CGT du site ferroviaire de Besançon organise un grand débat en gare Viotte, ce jeudi 5 novembre, à 19h. Les élus locaux sont invités à venir débattre de l’avenir du service public ferroviaire et soumettre leurs propositions en termes de transports pour la future grande région.

1281625108.jpg
La gare Viotte de Besançon ©carvy
PUBLICITÉ

Ce débat sera introduit par la projection d’un documentaire « Vérités et mensonge sur la SNCF », co-produit par le CER SNCF Nord-Pas-de-Calais et le Cabinet d’expertises Émergences. Il se tient bien sûr dans le cadre des futures élections régionales.

« Le syndicat CGT du site ferroviaire de Besançon a conscience des enjeux de ces élections, notamment sur le rôle de la région comme autorité organisatrice des transports TER », nous explique t-on dans un communiqué. Il déplore dans le même temps, au passage, l’affaiblissement du rôle de service public de la SNCF par les diverses mesures gouvernementales. À l’instar du volet de la loi Macron sur la libéralisation du transport par autocar ou du rapport Duron sur les Trains d’Équilibre du Territoire (TET).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Train : « les voyageurs veulent pouvoir acheter facilement leurs billets… « 

Train : « les voyageurs veulent pouvoir acheter facilement leurs billets… « 

La région Bourgogne Franche-Comté présentait mi-juillet  les nouveaux modes et lieux de distribution (bureaux, de tabac, mairies, smartphone) des titres de transport. Si la Fédération nationale des Associations d'Usagers des Transports de Bourgogne Franche-Comté (Fnauf BFC) se dit consciente du développement du numérique, elle pointe ses lacunes et demande un moratoire sur toute fermeture de guichet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.53
peu nuageux
le 18/08 à 12h00
Vent
4.45 m/s
Pression
1010.25 hPa
Humidité
51 %

Sondage