Transports scolaires : Ludovic Fagaut alerte sur "le nombre anormal de dysfonctionnements" dans les bus

Publié le 02/10/2018 - 17:55
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:13

Lors du Conseil communautaire du Grand Besançon qui s’est tenu jeudi 28 septembre 2018, Ludovic Fagaut, conseiller municipal de Besançon  et conseiller communautaire du Grand Besançon, est intervenu au cours du débat sur le réseau de transport Ginko. Il a tenu à faire remonter au vice-président Michel Loyat, en charge des mobilités « les nombreux couacs qui ont émaillé la rentrée sur le réseau des transports scolaires ».
 

© macommune.info ©
© macommune.info ©

Voici le communiqué de Ludovic Fagaut :

"J’ai tenu à faire remonter au Vice-Président Michel Loyat, en charge des mobilités les nombreux couacs qui ont émaillé la rentrée sur le réseau des transports scolaires : bus en retard, chauffeurs mis en tension par les nouveaux circuits mal organisés, arrêts moins fréquents, horaires modifiés, temps de trajet allongés pour les élèves.

Ce qui est plus grave c’est le manque de places dans certains bus scolaires : cela oblige un nombre d’élèves à voyager debout. Cela ne choque pas Monsieur Loyat.

Même s’il a reconnu qu’il y avait eu « un nombre anormal de dysfonctionnements » et que « la rentrée ne s’était pas bien passée », il a déclaré que « c’est un peu trop tôt pour faire un bilan », ou encore « on comprend et on va faire des courriers aux familles». Ce que veulent les familles ce sont des bus en nombre suffisant pour transporter leurs enfants assis et attachés, en toute sécurité. Car la rentrée a eu lieu il y 4 semaines et ces problèmes n’ont pas encore été réglés.

Je conseille à Monsieur Loyat de prendre l’attache des services de la Préfecture du Doubs pour suivre la nouvelle campagne d’actions de sensibilisation sur la nécessité d'attacher sa ceinture dans les cars, lancée par l’unité sécurité routière de la Direction Départementale des Territoires du Doubs et la Gendarmerie Nationale.

La Lettre de l'Etat dans le Doubs (Numéro 44 - Septembre 2018) le rappelle : « Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire aux places avant et arrière des véhicules. Cette obligation concerne également les occupants des véhicules de transport en commun de personnes effectué par autocar. Dans les accidents de circulation impliquant des véhicules de transport en commun de personnes, la plupart des traumatismes corporels graves sont consécutifs à l’éjection des occupants hors du véhicule ou à leur projection à l’intérieur de ce véhicule ».

Et je l’invite, en tant qu’élu responsable, à ne pas s’affranchir des règles de sécurité édictées par le Préfet et à prendre les mesures qui s’imposent. Il en va de la sécurité quotidienne de nos enfants".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.52
légère pluie
le 12/06 à 18h00
Vent
2.77 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
76 %