Trois journalistes, dont un Suisse et un Italien, relâchés au Venezuela

Publié le 09/10/2017 - 07:02
Mis à jour le 09/10/2017 - 08:38

Trois journalistes – un Suisse, un Italien et un Vénézuélien – arrêtés vendredi alors qu’ils s’apprêtaient à réaliser un reportage dans une prison au Venezuela, ont été libérés dimanche, ont indiqué des organisations de journalistes et de défense des droits de l’homme.

Les trois journalistes sont Roberto Di Matteo (Italie), Filippo Rossi (Suisse) et Jesus Medina (Venezuela), un photoreporter travaillant pour le site DolarToday, opposé au gouvernement.

  •  Roberto Di Matteo, vidéaste, travaille pour le site du quotidien milanais Il Giornale auquel collabore régulièrement le journaliste indépendant Filippo Rossi, a expliqué ilgiornale.it. Filippo Rossi, 27 ans, collabore également au Corriere del Ticino (Courrier du Tessin).

 "Nous dénonçons le harcèlement et la détention de journalistes comme techniques d'intimidation et déplorons que des collègues aient été privés de leur liberté, et nous exigeons que la liberté d'exercer cette profession soit garantie au Venezuela", a déclaré dans un communiqué l'Association de la presse étrangère au Venezuela. 

Le ministre des Affaires étrangères suisse et l'ambassade italienne avaient indiqué être en contact avec leurs ressortissants incarcérés. Les trois journalistes avaient été arrêtés vendredi après être entrés dans la prison de Tocoron, l'une des plus violentes du pays, dans l'Etat d'Aragua (nord), selon l'ONG Foro Penal.

"Ils avaient une invitation pour entrer à Tocoron. Ils s'étaient enregistrés pour y pénétrer lorsqu'on leur a interdit l'accès puis ils ont été arrêtés. Il semble qu'il y ait eu un contre-ordre pour empêcher leur entrée", avait indiqué le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP). 

Des ONG dénoncent régulièrement l'état de surpeuplement et la malnutrition dans les centres de détention vénézuéliens. L'ONG de défense des droits des détenus Una Ventana a La Libertad avait estimé fin 2016 la population carcérale à 88.000 détenus pour une capacité officielle de 35.000 places. Le gouvernement assure que son plan lancé en juillet 2011 pour décongestionner les prisons a concerné 90% des 50 prisons du pays. Le gouvernement de Nicolas Maduro, qui se dit victime d'une campagne de dénigrement des médias nationaux et étrangers, assure avoir appliqué avec succès des mesures pour pacifier les prisons et les mettre au niveau des standards internationaux.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.45
partiellement nuageux
le 23/06 à 0h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %