Trois journalistes, dont un Suisse et un Italien, relâchés au Venezuela

Publié le 09/10/2017 - 07:02
Mis à jour le 09/10/2017 - 08:38

Trois journalistes - un Suisse, un Italien et un Vénézuélien - arrêtés vendredi alors qu'ils s'apprêtaient à réaliser un reportage dans une prison au Venezuela, ont été libérés dimanche, ont indiqué des organisations de journalistes et de défense des droits de l'homme.

Les trois journalistes sont Roberto Di Matteo (Italie), Filippo Rossi (Suisse) et Jesus Medina (Venezuela), un photoreporter travaillant pour le site DolarToday, opposé au gouvernement.

  •  Roberto Di Matteo, vidéaste, travaille pour le site du quotidien milanais Il Giornale auquel collabore régulièrement le journaliste indépendant Filippo Rossi, a expliqué ilgiornale.it. Filippo Rossi, 27 ans, collabore également au Corriere del Ticino (Courrier du Tessin).

 "Nous dénonçons le harcèlement et la détention de journalistes comme techniques d'intimidation et déplorons que des collègues aient été privés de leur liberté, et nous exigeons que la liberté d'exercer cette profession soit garantie au Venezuela", a déclaré dans un communiqué l'Association de la presse étrangère au Venezuela. 

Le ministre des Affaires étrangères suisse et l'ambassade italienne avaient indiqué être en contact avec leurs ressortissants incarcérés. Les trois journalistes avaient été arrêtés vendredi après être entrés dans la prison de Tocoron, l'une des plus violentes du pays, dans l'Etat d'Aragua (nord), selon l'ONG Foro Penal.

"Ils avaient une invitation pour entrer à Tocoron. Ils s'étaient enregistrés pour y pénétrer lorsqu'on leur a interdit l'accès puis ils ont été arrêtés. Il semble qu'il y ait eu un contre-ordre pour empêcher leur entrée", avait indiqué le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP). 

Des ONG dénoncent régulièrement l'état de surpeuplement et la malnutrition dans les centres de détention vénézuéliens. L'ONG de défense des droits des détenus Una Ventana a La Libertad avait estimé fin 2016 la population carcérale à 88.000 détenus pour une capacité officielle de 35.000 places. Le gouvernement assure que son plan lancé en juillet 2011 pour décongestionner les prisons a concerné 90% des 50 prisons du pays. Le gouvernement de Nicolas Maduro, qui se dit victime d'une campagne de dénigrement des médias nationaux et étrangers, assure avoir appliqué avec succès des mesures pour pacifier les prisons et les mettre au niveau des standards internationaux.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.

Lutter contre la déforestation importée

La France veut faire de la déforestation importée une priorité lors de sa présidence de l'UE et a mis au point des outils qui permettent aux entreprises de ne pas acheter de matières premières contribuant à ce phénomène, a indiqué la secrétaire d'Etat Bérangère Abba. Un guide de bonnes pratiques des achats public a été édité en ce sens à destination des collectivités locales.

Marine Le Pen en visite à Vesoul le 25 novembre

Jeudi 25 novembre, Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national à l'élection présidentielle de 2022, se rendra à la foire de la Sainte-Catherine à Vesoul, où elle ira à la rencontre des habitants et exposants avant de tenir une conférence de presse, sur le thème de la France des oubliés et de l'aménagement des territoires.

Mineurs isolés étrangers en formation : « Quand on fait les choses dans le bon ordre, ça se passe bien quand les jeunes ont 18 ans » (E. Borne)

La ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion Elisabeth Borne était en visite ce mardi matin à l'Ecole de production de Besançon, qui forme des jeunes à partir de 15 ans, rencontrant des difficultés scolaires et personnelles, dont des mineurs étrangers isolés.

Qui sont les élus de Bourgogne Franche-Comté qui appellent à la réélection d'Emmanuel Macron ?

Tribune du JDD • Plus de 600 élus locaux, dont 400 maires, ont lancé samedi un appel pour soutenir la réélection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République, en saluant "un quinquennat favorable aux territoires et aux communes", dans une tribune parue dans le JDD.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.39
légère pluie
le 27/11 à 6h00
Vent
5.4 m/s
Pression
991 hPa
Humidité
92 %

Sondage