Alerte Témoin

Trois journalistes, dont un Suisse et un Italien, relâchés au Venezuela

Publié le 09/10/2017 - 07:02
Mis à jour le 09/10/2017 - 08:38

Trois journalistes - un Suisse, un Italien et un Vénézuélien - arrêtés vendredi alors qu'ils s'apprêtaient à réaliser un reportage dans une prison au Venezuela, ont été libérés dimanche, ont indiqué des organisations de journalistes et de défense des droits de l'homme.

Les trois journalistes sont Roberto Di Matteo (Italie), Filippo Rossi (Suisse) et Jesus Medina (Venezuela), un photoreporter travaillant pour le site DolarToday, opposé au gouvernement.

  •  Roberto Di Matteo, vidéaste, travaille pour le site du quotidien milanais Il Giornale auquel collabore régulièrement le journaliste indépendant Filippo Rossi, a expliqué ilgiornale.it. Filippo Rossi, 27 ans, collabore également au Corriere del Ticino (Courrier du Tessin).

 "Nous dénonçons le harcèlement et la détention de journalistes comme techniques d'intimidation et déplorons que des collègues aient été privés de leur liberté, et nous exigeons que la liberté d'exercer cette profession soit garantie au Venezuela", a déclaré dans un communiqué l'Association de la presse étrangère au Venezuela. 

Le ministre des Affaires étrangères suisse et l'ambassade italienne avaient indiqué être en contact avec leurs ressortissants incarcérés. Les trois journalistes avaient été arrêtés vendredi après être entrés dans la prison de Tocoron, l'une des plus violentes du pays, dans l'Etat d'Aragua (nord), selon l'ONG Foro Penal.

"Ils avaient une invitation pour entrer à Tocoron. Ils s'étaient enregistrés pour y pénétrer lorsqu'on leur a interdit l'accès puis ils ont été arrêtés. Il semble qu'il y ait eu un contre-ordre pour empêcher leur entrée", avait indiqué le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP). 

Des ONG dénoncent régulièrement l'état de surpeuplement et la malnutrition dans les centres de détention vénézuéliens. L'ONG de défense des droits des détenus Una Ventana a La Libertad avait estimé fin 2016 la population carcérale à 88.000 détenus pour une capacité officielle de 35.000 places. Le gouvernement assure que son plan lancé en juillet 2011 pour décongestionner les prisons a concerné 90% des 50 prisons du pays. Le gouvernement de Nicolas Maduro, qui se dit victime d'une campagne de dénigrement des médias nationaux et étrangers, assure avoir appliqué avec succès des mesures pour pacifier les prisons et les mettre au niveau des standards internationaux.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     24.14
    partiellement nuageux
    le 09/08 à 21h00
    Vent
    1.21 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    61 %

    Sondage