Trois manifestations "flash" contre les rythmes scolaires dans le Doubs

Publié le 13/11/2013 - 17:38
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:31

Dans un article précédent, nous vous parlions du phénomène des manifestations "flash". Trois de ce type se sont déroulées ce mercredi en début de matinée à Grandfontaine, Quingey, et Clerval. Elles ont été organisées par des parents d'élèves. A Saint-Hippolyte, des banderoles ont été accrochées sur l'école. Objectif : dénoncer la réforme des rythmes scolaires.

 ©
©

Pas de syndicat ni d'association à l'horizon ce mercredi matin dans quatre villages du Doubs. Seuls des parents d'élèves sont à l'initiative de ces mouvements pour protester contre la réforme des rythmes scolaires. 

  • A Grandfontaine, 30 parents d'élèves avec enfants se sont rassemblés devant l'école primaire. Une banderole a été accrochée au mur de l'église. 
  • A Quingey, dix parents d'élèves, porteurs de pancartes, se sont rassemblés devant le groupe scolaire. Une délégation de cinq personnes a été reçue par le maire.
  • A Clerval, douze parents d'élèves ont manifesté devant l'école maternelle avec six enfants. Plusieurs banderoles ont été attachées sur les grilles de l'école.

A Saint-Hippolyte, seules des banderoles ont été accrochées sur les façades des écoles. Aucun parent d'élève n'était sur place.

A Besançon, où les rythmes scolaires n'ont pas encore été instaurés, des actions ont failli voir le jour. Quelques parents d'élèves utilisaient les réseaux sociaux ce mardi pour tenter de créer un mouvement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Un don alimentaire de 14.000 euros à destination des étudiants

En partenariat avec le Secours populaire français, la fédération des étudiants de Franche-Comté (BAF) et l’hôtel Mercure de Besançon, le Conseil régional de l’Ordre des Experts-Comptables de Bourgogne-Franche-Comté a lancé l'initiative du "panier solidaire étudiant". Ce 7 mai 2021, ils ont procédé à une première distribution…

Intermittents et précaires : 470 personnes mobilisées ce vendredi à Besançon (chiffres officiels)

Mise à jour •

Plusieurs syndicats et la Coordination intermittents et précaires (CIP) de Franche-Comté avaient appelé à manifester ce vendredi 23 avril 2021 pour l'abandon de la réforme de l'assurance chômage. Un cortège s'est formé à 09h30 place de la Révolution à Besançon. Il s'est ensuite rendu Grande Rue pour rejoindre la Préfecture.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.62
nuageux
le 08/05 à 9h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
84 %

Sondage