Trois manifestations "flash" contre les rythmes scolaires dans le Doubs

Publié le 13/11/2013 - 17:38
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:31

Dans un article précédent, nous vous parlions du phénomène des manifestations "flash". Trois de ce type se sont déroulées ce mercredi en début de matinée à Grandfontaine, Quingey, et Clerval. Elles ont été organisées par des parents d'élèves. A Saint-Hippolyte, des banderoles ont été accrochées sur l'école. Objectif : dénoncer la réforme des rythmes scolaires.

 ©
©

Pas de syndicat ni d'association à l'horizon ce mercredi matin dans quatre villages du Doubs. Seuls des parents d'élèves sont à l'initiative de ces mouvements pour protester contre la réforme des rythmes scolaires. 

  • A Grandfontaine, 30 parents d'élèves avec enfants se sont rassemblés devant l'école primaire. Une banderole a été accrochée au mur de l'église. 
  • A Quingey, dix parents d'élèves, porteurs de pancartes, se sont rassemblés devant le groupe scolaire. Une délégation de cinq personnes a été reçue par le maire.
  • A Clerval, douze parents d'élèves ont manifesté devant l'école maternelle avec six enfants. Plusieurs banderoles ont été attachées sur les grilles de l'école.

A Saint-Hippolyte, seules des banderoles ont été accrochées sur les façades des écoles. Aucun parent d'élève n'était sur place.

A Besançon, où les rythmes scolaires n'ont pas encore été instaurés, des actions ont failli voir le jour. Quelques parents d'élèves utilisaient les réseaux sociaux ce mardi pour tenter de créer un mouvement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Occupation d’un appartement par des mineurs isolés : Solmiré assignée au tribunal administratif de Besançon

Depuis avril 2021, Solmiré (Solidarité, Migrants Réfugiés) occupe un logement bisontin pour héberger des mineurs étrangers isolés. L'association est assignée au tribunal administratif par les Voies navigables de France (VNF), gestionnaire du bâtiment, ce mardi 27 juillet à 11 heures.

Manifestation anti pass sanitaire : environ 2.000 personnes dans les rues de Besançon ce samedi

Les manifestants étaient au rendez-vous ce samedi 17 juillet 2021 Place de la Révolution à Besançon. Environ 2.000 personnes se sont retrouvées afin de protester contre les mesures gouvernementales et notamment le pass sanitaire et la vaccination. Une foule s’est ensuite amassée vers la Préfecture où il a été fait usage de gaz lacrymogène.

Obligation vaccinale des agents hospitaliers : le syndicat Sud-Santé CHU 25 monte au créneau

Olivier Véran, le ministre de la Santé, et plusieurs organisations professionnelles du secteur se disent favorable à “une obligation vaccinale des professionnels de santé” contre le Covid-19, dans un texte commun publié à l’issue d’une rencontre ce mercredi 7 juillet 2021. Face à cela, le syndicat Sud-Santé Sociaux du CHRU de Besançon a souhaité réagir…

Faux pompier pendu : une plainte déposée suite à la mise en scène de Denis Braye

Denis Braye, pompier pendant 33 ans, a tenu une nouvelle fois à se faire entendre samedi dernier lors d’une manifestation contre le Covid-19 à Nancy. Le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) de Meurthe-et-Moselle a annoncé lundi 5 juillet 2021 avoir déposé plainte à la suite de la pendaison symbolique d'un mannequin à l'effigie d'un pompier.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.91
partiellement nuageux
le 30/07 à 0h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %

Sondage