Un accueil en langue des signes française à la CAF du Doubs dès le 8 novembre 2016

Publié le 08/11/2016 - 12:03
Mis à jour le 08/11/2016 - 16:45

La Caisse d’Allocations Familiales du Doubs met en place a? compter du 8 novembre 2016, un accueil en Langue des Signes Franc?aise (LSF) pour personnes sourdes et malentendantes.

 ©
©

Cette nouvelle offre de service s’inscrit dans le cadre de la loi du 11 fe?vrier 2005 relative a? "l ‘e?galite? des droits et des chances". L’objectif de ce dispositif est "d’accroi?tre l'autonomie des allocataires dans les de?marches administratives" selon un communiqué de la CAF du Doubs.

Comment fonctionne ce dispositif ?

"websourd" permet d’e?tablir une communication quasi-simultane?e entre un agent Caf et l’allocataire sourd ou malentendants . Depuis un bureau d'accueil de?die? et e?quipe? du syste?me de visio- confe?rence, une liaison via internet est e?tablie entre la Caf et l’interpre?te LSF (Langue des signes Franc?aise) diplo?me?, donc garant de la qualite? de l’interpre?tariat.

L’allocataire exprime sa demande en signes, transforme?s en paroles a? l'agent Caf par l’interpre?te. Par la gestuelle de l’interpre?te, l’allocataire "voit" la voix de l'agent. Le dialogue s’installe.

Ou? et quand ?

La socie?te? Elioz, assurera une demie-journe?e de permanence mutualise?es avec d’autres Caf : tous les mardis apre?s-midi de 13h00 a? 16h30 dans les locaux Caf à Besanc?on au 2, rue Denis Papin et à Montbe?liard au 3, rue Le?on Blum.

Cet accueil spe?cifique est assure? par un groupe d'agents d'accueil et de travailleurs sociaux volontaires qui se sont implique?s dans une formation de sensibilisation a? l'accueil de ces publics.

Qui est Elioz ?

La vocation d'Elioz avec le dispositif websourd est de faciliter l’acce?s a? l’information publique et citoyenne aux personnes sourdes utilisant la LSF (Langue des Signes Franc?aise). Cette socie?te? se base sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour :

  • Renforcer l'acce?s a? l'information, l'e?ducation, la formation et la culture ; - Ame?liorer l'e?galite? dans le monde socio-professionnel ;
  • Lutter contre l'ille?ttrisme ;
  • Permettre aux entendants de de?couvrir le monde de la surdite?, la langue des signes et d'ame?liorer leur communication avec les sourds ;
  • Favoriser leur inte?gration au sein de la socie?te?. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.7
légère pluie
le 21/04 à 18h00
Vent
3.44 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
78 %