Un convoi de la liberté : une Bisontine mobilisée pour l’avenir de ses petits-enfants

Publié le 10/02/2022 - 16:41
Mis à jour le 11/02/2022 - 16:29

DIAPORAMA • Isabelle Dupont a créé la page Facebook « Le convoi de la liberté Bourgogne-Franche-Comté » et milite pour le collectif « Mamans Louves 25 ». Elle compte bien se rendre à Paris ce vendredi 11 février 2022 afin de protester contre les mesures sanitaires. Ce matin, le rendez-vous était donné à 9h15 au départ de Chateaufarine à Besançon et le cortège est parti de Dijon à 14h15…

Jeudi matin, le préfet de police a annoncé l’interdiction du convoi de la liberté, inspirés d'un mouvement lancé au Canada pour protester contre les restrictions sanitaires, qui souhaite"bloquer la capitale" ce vendredi.

"Il est certain que nous ne pourrons pas tous rallier la capitale. Si nous arrivons déjà au périphérique, ça sera déjà bien (...) Nous avons fait une halte à Billey où nous avons attendu les Jurassiens. Là, nous nous apprêtons à partir de Dijon", indique Isabelle Dupont (voir sa vidéo ci-dessous).

"Il faut reprendre nos droits"

À 61 ans, Isabelle Dupont a décidé de se mobiliser pour ses deux petites filles : "Je ne veux pas que l’on continue à les torturer avec des masques, des tests et encore moins avec un pass vaccinal", s’insurge-t-elle. 

Pour Isabelle, ce rendez-vous à Paris puis à Bruxelles est l’occasion de "reprendre ses droits". La Bisontine a, pour cela, prévu de partir seule en voiture et de dormir dans son coffre lors des haltes: "Nos ancêtres se sont battus pour nos droits. Il faut prendre nos droits et que nous nous battions pour la liberté de choix. Nous voulons rester libres tout simplement", précise-t-elle. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Ukraide à Besançon : un camion d’aides humanitaires envoyé tous les 15 jours en Ukraine

SOLIDARITÉ • Depuis le 24 février 2022, jour de l’invasion de la Russie en Ukraine, les Drs Patrice Gayet et Pierre-Charles Henry, médecins à la clinique Saint-Vincent, ont créé l’association Ukraide pour venir en aide aux hospitalisés ukrainiens. Depuis près d’un an, un camion de 40 tonnes est envoyé tous les 15 jours… Interview avec Patrice Gayet, chirugien engagé.

Manifestations contre la réforme des retraites : 11.000 personnes (syndicats), 8000 (police) à Besançon

Ce jeudi 19 janvier est annoncé par les organisations syndicales comme une journée de grève nationale interprofessionnelle contre la réforme des retraites proposée par le gouvernement. De nombreuses manifestations se déroulent partout en France y compris à Besançon où 11.000 manifestants selon les syndicats et 8.000 selon la police battent le pavé au centre-ville selon la CGT.

Grève : la liste des écoles fermées ce jeudi 19 janvier

Communiquée par le syndicat SNUipp-FSU, cette liste n'est pas exhaustive puisqu'elle ne mentionne que les écoles dont les personnels ont fait la démarche d'avertir le syndicat. Les retours de dizaines autre écoles permettent néanmoins de prévoir "un taux de grévistes compris entre 60 et 70% dans les écoles du département" d'après le SNUipp-FSU. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.31
partiellement nuageux
le 28/01 à 3h00
Vent
3.07 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
84 %