Alerte Témoin

Un divorce douloureux a un impact sur la santé des enfants selon une étude américaine

Publié le 06/06/2017 - 10:07
Mis à jour le 06/06/2017 - 16:22

Un divorce douloureux a des conséquences sur la santé des enfants jusqu'à l'âge adulte, avance une étude publiée ce lundi 6 juin 2017.

capture_decran_2017-02-01_a_18.07.14.jpg
© caf

Pour ces travaux, publiés dans les Comptes rendus de l'académie américaine des sciences (PNAS), 201 adultes en bonne santé ont été mis en quarantaine et exposés au virus d'un simple rhume, puis observés pendant cinq jours. Parmi ces adultes, ceux dont les parents avaient divorcé (ou s'étaient séparés) et ne se sont pas parlé pendant des années ont présenté trois fois plus de risques de tomber malade que ceux dont les parents avaient divorcé mais sont restés en contact. De précédentes études avaient conclu que les adultes dont les parents s'étaient séparés pendant leur enfance présentaient un risque accru d'être en mauvaise santé.

Selon cette nouvelle étude, ce risque est dû, en partie du moins, à une inflammation plus intense après une infection virale. "Les expériences de stress en début de vie ont un impact sur notre physiologie et les processus inflammatoires, qui augmentent le risque d'avoir des problèmes de santé et de développer une maladie chronique", a expliqué Michael Murphy, chercheur associé à la Carnegie Mellon University. "Ces travaux marquent une avancée dans notre compréhension de la manière dont le stress familial peut, pendant l'enfance, augmenter la vulnérabilité d'un enfant aux maladies 20 à 40 ans plus tard", selon lui.

L'étude montre aussi que les adultes dont les parents s'étaient séparés mais sont restés en contact n'ont pas plus de risques de tomber malades que ceux dont les parents ne se sont pas séparés. Ces travaux soulignent que le système immunitaire est un "important facteur de l'impact négatif à long terme d'un conflit familial", a expliqué Sheldon Cohen, professeur de psychologie et co-auteur de l'étude.

Ils "suggèrent aussi que tous les divorces ne sont pas égaux, car une communication continue entre les parents amortit les effets nocifs d'une séparation sur la santé des enfants".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Coronavirus : feu vert à StopCovid, la France attend l’acte II du déconfinement

Collégiens et lycéens, restaurateurs, vacanciers... Alors que la France est suspendue aux annonces gouvernementales sur l'acte II du déconfinement, attendues ce jeudi après-midi, l'Assemblée a donné mercredi 28 mai 2020 son feu vert à l'application de traçage StopCovid, qui devrait être téléchargeable dès ce week-end. Le Sénat a également voté en faveur de la mesure.

Des pots de yaourt qui disent "merci" !

Si les élèves de l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière et des Biotechnologies de Poligny suivent leur formation à distance depuis le 17 mars, les formateurs eux restent mobilisés pour fabriquer des produits laitiers. Pour montrer leur soutien "à tous ceux qui se sont mobilisés pendant la crise du covid-19", ils ont fait un clin d'œil sur leurs pots de yaourt…

Essayage, nombre de clients, masques… : comment s’organisent les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.

Auriez-vous envie de tout casser pour vous détendre à Besançon ?

C'est l'idée de Clément Ducret, 24 ans, et Lucas Chartier, 25 ans, deux jeunes entrepreneurs bisontins : créer un lieu où tout le monde pourrait venir se défouler dans le but d'évacuer son stress… Ce concept de salle de défoulement existe aux États-Unis, au Canada, et dans des grandes villes de France . Avant de lancer le concept à Besançon, les deux entrepreneurs lancent un questionnaire à la population…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.17
ciel dégagé
le 29/05 à 0h00
Vent
3.77 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
59 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune