Un kiné belge accusé de viol sur des patientes à Besançon

Publié le 19/03/2016 - 08:51
Mis à jour le 21/03/2016 - 09:00

Un kinésithérapeute-ostéopathe belge a été mis en examen et écroué vendredi 18 mars 2016 à Besançon pour des viols et agressions sexuelles sur quatre patientes, a-t-on appris de source judiciaire.

Capturedcran2013121816.50.03.png
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Il est poursuivi pour viol et agressions sexuelles sur deux jeunes femmes et pour agressions sexuelles à l’encontre de deux autres. Le praticien de 47 ans, qui exerçait à Moissey (Jura) et Pesmes (Haute-Saône), a contesté ces accusations vendredi lors d’une audience devant le juge des libertés et de la détention, affirmant avoir pratiqué des « gestes thérapeutiques » qu’il a regrettés.

Début 2016, une jeune femme avait déposé plainte pour viol et agressions sexuelles à l’encontre du kinésithérapeute-ostéopathe qui bénéficie d’une solide réputation et d’une importante clientèle. Au cours de l’enquête, la gendarmerie avait identifié trois autres victimes présumées parmi une quarantaine de patientes entendues.

« Ma cliente est très choquée, car c’était son kiné depuis huit ans, elle pensait avoir établi une relation de confiance », a indiqué à l’AFP l’avocate de la première jeune femme, Me Marjorie Weiermann. « Elle a abandonné son corps en espérant aller mieux après un grave accident et il l’a trahie », a ajouté l’avocate.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Feu de balcon à Besançon

Feu de balcon à Besançon

15 sapeurs-pompiers sont intervenus dimanche 14 juillet 2019 peu après 22h pour un incendie sur un balcon situé au 2e étage d'un immeuble au 61, rue de Chalezeule à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.81
ciel dégagé
le 16/07 à 3h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1018.15 hPa
Humidité
94 %

Sondage