Etude Insee Bourgogne-Franche-Comté : un ménage sur trois exposé à la vulnérabilité énergétique

Publié le 19/12/2015 - 17:00
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:13

Selon un rapport de l'Insee de décembre 2015 mené par Audrey Mirault (Insee Franche-Comté) et Christine Charton (Insee Bourgogne), 34% des ménages sont exposés à la vulnérabilité énergétique en Bourgogne-Franche-Comté. C'est davantage qu'en moyenne en France métropolitaine. Un climat plus froid, un parc de logements plus ancien et une plus faible urbanisation expliquent cette plus grande vulnérabilité régionale. 

PUBLICITÉ

Résider dans un logement ancien, se chauffer au fioul, ou vivre dans une grande maison alourdit le poids de la facture énergétique, surtout si le niveau de revenu est faible. La vulnérabilité liée aux dépenses en carburant augmente quant à elle avec l’éloignement des centres urbains où se concentrent emplois, équipements et services.

En Bourgogne-Franche-Comté, 419 000 ménages, soit 34 % de l’ensemble des ménages, consacrent plus de 8 % de leur revenu disponible à des dépenses en énergie pour leur logement ou plus de 4,5 % à des dépenses en carburant pour se déplacer en voiture pour aller au travail, étudier ou accéder aux principaux services de la vie quotidienne. Ces seuils de 8 % et 4,5 % reflètent des dépenses potentiellement importantes pour ces ménages qui se trouvent ainsi exposés à la vulnérabilité énergétique.

Dépenses de chauffage, première cause de vulnérabilité énergétique

En Bourgogne-Franche-Comté, 295 400 ménages consacrent une part importante de leur revenu pour chauffer leur logement, soit un ménage sur quatre. La facture annuelle moyenne d’un ménage s’élève à 1 560 euros dans la région pour 1 250 euros en France métropolitaine. Outre l’influence du climat, la facture de chauffage dépend du type de logement, de son ancienneté, du mode de chauffage et de sa surface. La vulnérabilité touche principalement des ménages résidant dans des logements anciens, construits avant 1975, année de l’application de la première réglementation thermique. Ces logements sont plus souvent mal isolés, surtout s’ils n’ont pas fait l’objet de rénovation. Ils sont également plus fréquemment chauffés au fioul, surtout lorsqu’il s’agit de maisons individuelles.

Chauffer une maison coûte en moyenne 1 800 euros par an en Bourgogne-Franche-Comté contre 1 200 euros pour un appartement.

La facture énergétique annuelle en chauffage varie de 1 200 euros pour les logements situés dans les communes densément peuplées à 1 750 euros pour les logements implantés dans les communes peu ou très peu denses. Cette facture pèse particulièrement dans le budget des ménages aux revenus modestes, et les expose plus fréquemment au risque de vulnérabilité énergétique. Au sein des communes peu ou très peu denses, ces ménages sont davantage présents dans le Morvan et le Haut-Nivernais pour la Nièvre, dans le nord et l’ouest de la Haute-Saône, dans le Jura et en Puisaye dans l’Yonne.

Vulnérabilité liée au carburant : forte en dehors des pôles urbains

La vulnérabilité énergétique concerne également les ménages qui consacrent plus de 4,5 % de leur revenu pour acheter le carburant nécessaire aux trajets contraints, soit pour se rendre au travail ou sur le lieu d’études, soit pour accéder aux services de santé et de la vie quotidienne. En Bourgogne-Franche-Comté, 181 800 ménages sont concernés, soit 15 % de l’ensemble des ménages contre 10 % en moyenne en France. La vulnérabilité énergétique liée aux déplacements touche davantage les zones peu denses, là où les ménages habitent loin des lieux d’emploi, d’équipements ou de services. Pour les ménages qui utilisent leur voiture pour se déplacer, la facture énergétique atteint en moyenne 870 euros par an. 

Insee Franche-Comté – Flash n° 23 « Un ménage sur trois exposé à la vulnérabilité énergétique en Bourgogne-Franche-Comté » est consultable en ligne.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

600 élèves de Planoise découvrent les métiers et les rôles de la sécurité à Besançon

600 élèves de Planoise découvrent les métiers et les rôles de la sécurité à Besançon

Depuis mardi dernier et jusqu'à samedi 12 octobre 2019, les Rencontres de la sécurité se déroulent devant le collège Diderot, dans le quartier Planoise à Besançon. Près de 600 écoliers et collégiens s'y sont rendus avec leurs enseignants pour découvrir les métiers de la police, de la Croix Rouge, des sapeurs-pompiers, la sécurité routière, etc. Ce vendredi était également l'occasion de marquer le lancement de la section des Cadets de la Sécurité Civile avec le préfet du Doubs et la président du Département.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.5
partiellement nuageux
le 16/10 à 15h00
Vent
2.689 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
61 %

Sondage