Un plan de 500.000 € du Crédit Agricole Franche-Comté en faveur des étudiants

Publié le 20/05/2021 - 18:25
Mis à jour le 20/05/2021 - 17:21

En lien avec les principales fédérations étudiantes de la région, la banque régionale a décidé de décliner sur l'année 2021 un plan d'action en faveur des jeunes particulièrement touchés par les conséquences de la Crise sanitaire. Un plan en quatre volets : dons alimentaires et de produits de première nécessité, bien-être et santé mentale, emploi formation et accompagnement financier.

Après avoir soutenu des actions locales auprès des personnels soignants lors de la Crise de la Covid-19 en 2020, le Crédit Agricole Franche-Comté a décidé en 2021 d'accompagner la jeunesse et notamment les initiatives du monde étudiant. Le conseil d'administration de la banque a donc voté une enveloppe de 500.000 € à destination de la jeunesse.

"Proximité et solidarité C'est une fois de plus l'occasion pour notre banque de donner du sens à nos actions envers la génération qui construira le monde de demain..." souligne Christine Grillet, présidente du conseil d'administration.

Concrétement les directeurs d'agence et responsables de secteur sont en charge de soutenir des actions de terrain en faveurs de la jeunesse sur l'ensemble du territoire comtois en lien avec les associations étudiantes et notamment la BAF (Besançon et associations fédérées) et MéMO (maison des étudiants de Montbéliard) dans le nord Franche-Comté. Toute autre initiative est également la bienvenue et peut être soutenue dans le cadre de ce plan spécifique de soutien.

Aide alimentaire

Exemple concret. Pour changer du rayon riz et pâtes, la BAF a mis en place il y a sept ans à Besançon son opération "panier de légumes" dont le prix oscillait entre 3 et 5 €. L'aide de banque a permis de ramener le prix du panier à 1 € et de pouvoir multiplier le nombre de bénéficiaires avec des distributions deux fois par mois.

"Auparavant, nous avions 100  - 150 étudiants. Aujourd'hui, plus de 500 étudiants bénéficient de ces paniers, dont 30 % ne peuvent absolument pas se les payer" précise Antoine Schnegg, président de la BAF. "Nous sommes alors dans le dons et cela permet de repérer ceux qui sont le plus en difficulté pour les soutenir et les orienter vers des organismes plus à même deleur venir en aide..."

"Les actions soutenues vont permettre désormais aux étudiants de vivre, et non plus de survivre..." Thomas Foubert, président de MéMO

"Notre rôle est bien sûr de soutenir les étudiants en difficulté, mais aussi tous les autres étudiants qui ne montrent pas forcément une fragilité, mais qui ont tout autant besoin de lien ou tout simplement de se retrouver (...) Rien qu'une partie de baby-foot peut redonner le sourire..." insiste le président de Mémo, Thomas Foubert.

En plus de soutenir financièrement ces opérations à l'échelle de chaque caisse locale, la banque souhaite jouer un rôle de "facilitateur" via son réseau comme ce fut le cas pour "les chefs solidaires" du Territoire de Belfort. Déjà mobilisés auprès des soignants en 2020; les restaurateurs ont décidé de remettre le couvert avec les étudiants cette année.

"L'idée est vraiment d'être en accompagnement et en soutien auprès des structures étudiantes en leur laissant libre choix de leurs actions tout en leur faisant profiter de notre expérience, de notre réseau" note Franck Bertrand, le directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté. "Même si nous sommes une banque et que nous espérons bien-sûr que les jeunes se souviendront du Crédit Agricole le moment venu , nous souhaitons avant tout apporter la preuve que nous sommes un véritable acteur de ce territoire par les valeurs  portées par notre entreprise porte et dont nous sommes fiers..."

Alors que de nombreux jeunes se trouvent en difficulté pour trouver un job ou des stages, le directeur général souhaite ouvrir largement les portes des agences et accueillir, même plus que nécessaire des stagiaires, et pourquoi pas les mettre à disposition des entreprises clientes qui en auraient besoin.

Les quatre volets du plan de soutien de 500.000 €

150.000 € : dons alimentaires et de première nécessité

  • Épiceries solidaires, distributions de repas ou de denrées alimentaires et produits d'hygiènes, etc.

100.000 € : bien-être santé et mental

  • Divertissements offerts avec les partenaires du Crédit Agricole(sports, concerts, etc.) selon le calendrier du déconfinement
  • 1.000 coupes de cheveux offertes chez les coiffeurs partenaires  (bons d'achat de 15 € - Réservation prochaine en ligne)

150.000 €  : emploi, orientation, etc.

  • Communauté Youzfull de mise en relation entre jeunes et entreprises
  • Versement de la taxe d'apprentissage aux 10 missions locales du territoire 47.700 €
  • Recrutement de 40 stagiaires/alternants supplémentaires
  • 40 jobs d'été supplémentaires

100.000 € : accompagnement financier et bons plan bancaires

  • Pause jusqu'à six mois des prêts étudiants passant en amortissement
  • Remboursement automatique de trois mois de cotisation d'assurance habitation (formule étudiant)
  • Plafonnement à 0 € des frais de fonctionnement durant trois mois
  • Soutien possible pour les situations fragiles en lien avec les Points Passerelle et possibilité d'aides "coup de pouce" de 200 € dans le domaine des frais de scolarité, du numérique (achat ordinateur) ou du logement.

 

Plan de soutien aux étudiants : Antoine Schnegg, président de la BAF de Besançon

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Jeunesse

Livres dans la boucle : « L’épouvantable bibliothécaire » reçoit le Prix Jeunesse

Toujours aussi enthousiastes et motivés, les élèves de CM1-CM2 des classes de Besançon et du Grand Besançon engagées ont lu et analysé cinq ouvrages présélectionnés, accompagnés de leurs enseignant(e)s. A l’issue de ce travail, le vote de tous ces élèves a permis de désigner la lauréate 2021, présente ce samedi 18 septembre à la médiathèque Pierre Bayle pour recevoir son prix des mains de ses jeunes lecteurs : Anne-Gaëlle Balpe avec L’épouvantable bibliothécaire (éditions Sarbacane)...

Livres dans la boucle : entretien avec Céline Kallmann pour son livre jeunesse « Les vacances extraordinaires »

À l'occasion du festival littéraire bisontin le 19 septembre 2021, les journalistes et auteurs Céline Kallmann et Benjamin Muller présenteront leur livre pour enfant Les vacances extraordinaires (auto-édition) tiré de leur podcast à succès "Encore une histoire". Interview.

Pass sanitaire obligatoire lors des soirées étudiantes

Le pass sanitaire, qui n'est pas exigé pour les cours et les activités sur les campus universitaires, sera en revanche obligatoire lors des soirées étudiantes et week-ends d'intégration cette année, a annoncé jeudi la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, à l'approche de la rentrée lundi.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.19
ciel dégagé
le 16/10 à 6h00
Vent
2.05 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage