Un radar vandalisé à la Cluse-et-Mijoux

Publié le 31/12/2019 - 10:41
Mis à jour le 31/12/2019 - 10:41

Un radar autonome a été mis en place sur la RD 67B (entre les communes de Verrières de Joux et La Cluse-et Mijoux) le 17 décembre 2019. Il a été incendié dans les heures qui ont suivi.

image d'illustration © @archives carvy
 ©
image d'illustration © @archives carvy ©

"L’emplacement de cet équipement répond à une logique de sécurisation d’un itinéraire particulièrement accidentogène", indique la Préfecture du Doubs. Sur la période 2014 – 2018, sur cette section de RD67B pourtant courte (environ six kilomètres), Trois personnes y ont perdu la vie auxquelles s’ajoutent cinq blessés dont deux hospitalisés.

La dégradation de ce radar "est donc particulièrement regrettable", pour la Préfecture : il est rappelé qu’à l’échelle nationale, en 2018, la vitesse excessive ou inadaptée aux circonstances est présente dans 27% des accidents.

Pour rappel, vandaliser un radar est un délit, qui relève des articles 322-1 et article 322-2 du code pénal. Il entraîne donc une inscription au casier judiciaire, "ce qui peut fortement compliquer la vie de la personne condamnée", est-il souligné.

Dans tous les cas de dégradation, une plainte est déposée et les auteurs sont systématiquement recherchés. L'État se porte ainsi très fréquemment partie civile et obtient, à la charge des délinquants, des dommages et intérêts, qui couvrent les dépenses engagées pour les réparations.

  • Pour avoir affiché des autocollants, fait des graffitis, occulté ou bâché les vitres d’un radar : l’auteur des dégradations risque jusqu’à 15 000 euros d’amende et une peine d’intérêt général ;
  • Pour avoir détruit ou endommagé un radar (incendie, vol, explosion) : l’auteur des dégradations risque jusqu’à 75 000 euros d’amende et cinq ans d’emprisonnement ;
  • Si l’action a été menée par un groupe de personne, ou un individu masqué, la peine est encore plus lourde : jusqu’à 100 000 euros d’amende et sept ans d’emprisonnement.

En 2018, 79,1% des recettes issues des radars automatiques ont été affectées à la mission de lutte contre l’insécurité routière, par l’intermédiaire de la Délégation à la Sécurité Routière (DSR), de l’Agence de financement des infrastructures de transport en France (AFITF) et des collectivités territoriales. La part des amendes issues du contrôle automatisé qui contribue au désendettement de l’État est de 20,9%.

L’État a mobilisé en 2017 plus de 3,7 milliards d’euros à la politique de sécurité routière et le coût total des accidents corporels survenus en 2016 est estimé, quant à lui, à 39,7 milliards d’euros.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Nuit du Droit : un procès fictif « historique » s’est tenu au tribunal administratif de Besançon

À l’occasion de la 4e édition de la Nuit du Droit, mardi 4 octobre, le tribunal administratif de Besançon a ouvert les portes de sa salle d’audience au public, lors d’un procès fictif où avocats et magistrats ont échangé leurs rôles. À l’ordre du jour, une affaire "historique" entre collectivité et intelligence artificielle : qui de l’homme ou de la machine est le vrai coupable ?

Travaux publics et coût de l’énergie : la FRTP BFC évoque de « grosses difficultés »

CRISE ÉNERGÉTIQUE • La 10e édition du Carrefour des collectivités locales se tiendra les 13 et 14 octobre 2022 à Besançon, à Micropolis. Quelques jours avant cet événement, Vincent Martin, président de la Fédération régionale des travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté, a exprimé ses inquiétudes sur l’avenir lors d’un échange avec les élus locaux mardi 4 octobre. 

Université de Franche-Comté : Thomas Buhler reçoit le prix AESOP du meilleur article scientifique européen en urbanisme

Thomas Buhler, maitre de conférence en urbanisme à l’UFR SLHS à l’Université de Franche-Comté et chercheur au laboratoire ThéMa, vient d’être récompensé pour son article « When vagueness is a strategic resource for planning actors » par le prix AESOP Best Published Paper 2022. Il est le premier français à recevoir ce prix.

Dépénalisation du cannabis : les élus de Générations, Social, Ecologie, Démocratie approuvent les propos de la maire

Suite aux déclarations publiques de la maire et de Benoît Cypriani, adjoint en charge de la sécurité, de la lutte contre les incivilités, de la tranquillité publique, sur la dépénalisation du cannabis, les élus du groupe Générations, Social, Ecologie, Démocratie ont souhaité réagir par voie de communiqué de presse signé du président du groupe Kévin Bertagnoli. 

Crise énergétique : dès ce lundi, France Télévisions va diffuser une météo de l’électricité

Face à la crise énergétique, France Télévisions s'est engagé à sensibiliser les Français sur les gestes à mettre en oeuvre pour éviter les coupures d'électricité cet hiver, en relayant notamment Ecowatt, la météo de l'électricité, dès ce lundi 3 octobre sur ses antennes.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21
ciel dégagé
le 05/10 à 12h00
Vent
5.61 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
69 %

Sondage