Un universitaire bisontin à Matignon

Publié le 01/06/2012 - 16:54
Mis à jour le 02/06/2012 - 08:31

Jacques-Pierre Gougeon, professeur de civilisation allemande à l’université de Franche-Comté, devient conseiller à Matignon.

nomination

PUBLICITÉ

Le professeur bisontin, âgé de 49 ans, aura en charge les relations franco-allemandes. Agrégé d’allemand, Jacques-Pierre Gougeon était déjà consultant au ministère des Affaires étrangères. Il a été conseiller culturel en Allemagne, chef de la mission culturelle, éducative et universitaire française (1999-2003).

Jacques-Pierre Gougeon est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Où va l’Allemagne ? (Flammarion, 1998), L’Allemagne et la France dans les relations internationales (Colin, 1998) et La social-démocratie allemande de la révolution au réformisme – 1830-1996 (Aubier, 1996) et France-Allemagne : une union menacée ? (Colin, 2012).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon étaient 86% à voter pour se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.