Une Bisontine en détresse depuis 4 ans à cause d'une maison inhabitable

Publié le 24/12/2021 - 08:02
Mis à jour le 24/12/2021 - 10:06

Aline, une Bisontine de 38 ans, vit depuis quatre longues années dans l’incertitude suite à des travaux jamais terminés ou mal faits dans sa maison qu’elle a achetée en 2016. Un reportage lui est consacré sur TF1 le 9 janvier 2022. Une cagnotte est en ligne pour lui donner un coup de pouce et lui permettre de vivre dans sa maison, son « rêve d’une vie ».

Depuis quatre ans, Aline vit chez sa maman et son conjoint vit chez la sienne. Depuis 2016, elle rencontre des artisans peu scrupuleux, pas ou peu qualifiés, qui désertent le chantier du jour au lendemain, voire arnaqueurs pour certains la laissant dans une situation difficile autant émotionnelle que physique.

Financièrement, Aline n'arrive plus à suivre. 60.000€ ont été engagés à ce jour pour des travaux pas terminés, mal faits, à refaire. Elle a besoin de 70.000€ pour réussir à vivre enfin dans la maison qu'elle idéalisait pour fonder sa famille et vivre sereinement avec son conjoint.

Elle attend désespérément le retour d'un expert qui tarde à lui donner de date de visite des travaux. "Côté avocat, rien n’avance", précise-t-elle.

Un appel à la solidarité

Trois ans après le début des travaux, elle ose appeler à l'aide en créant un groupe sur Facebook "groupe d'entraide maison Aline #monchantiermagalère" pour tenter de trouver des "mains charitables" prêtes à l'aider pour les travaux. Elle appelle également des fournisseurs qui pourraient lui faire don de marchandises ou "à très bon prix". Elle a également lancé une cagnotte en ligne solidaire pour lui permettre de payer les fournitures manquantes et "rémunérer un minimum toutes ces petites mains si précieuses même si elles ne demandent rien."

Infos +

TF1 diffusera un reportage dimanche 9 janvier 2022 dans l'émission Grands Reportages intitulé "Mon chantier ma galère" à 13h40 pour raconter son histoire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Pancartes et affiche anti-migrants : ”Le moment est grave pour toutes les femmes françaises” selon le collectif Némésis

Suite au dépôt de plainte et pendant a garde à vue de l’une de ses militantes ayant brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors" et installé une affiche sur une façade, le collectif Némésis a publié un communiqué le 9 avril 2024 dans lequel il parle de ”véritable persécution”.

Recette du week-end : Brochettes de poulet à l’asiatique et au morbier

Pour ce week-end des 6 et 7 avril 2024, puisque la météo est au beau fixe, on vous propose de sortir dès à présent le barbecue ou presque ! On vous propose une recette de saison donc mais avec une touche locale bien sûr, pour cette recette de brochettes de poulet à l'asiatique et au morbier aop. 

Exploitation de l’aéroport Dole-Tavaux : une association dépose une requête au tribunal administratif

Serre Vivante, association de protection de la nature, a déposé, auprès du tribunal administratif de Besançon, une requête à l'encontre de la décision de la Direction de la sécurité de l'aviation civile Nord Est autorisant la société Edeis à exploiter l'aérodrome de Dole-Tavaux, a-t-on appris samedi 30 mars 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.08
partiellement nuageux
le 13/04 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
92 %