Alerte Témoin

Une conférence gourmande pour dire non à la malbouffe

Publié le 25/01/2013 - 15:15
Mis à jour le 25/01/2013 - 15:17

L'Institut Franc-Comtois des vins et du goût (IFCVG) a organisé ce mercredi 23 janvier une conférence gourmande sur le thème des fruitières coopératives laitières et autour du... comté !

Histoire de goût

C'est face au constat et à la progression de la malbouffe que l'Institut a décidé de lancer en octobre dernier un programme de conférences gourmandes, dans le cadre du plan régional de l’alimentation (PRALIM).

"Nous ne faisons plus le lien entre notre alimentation et les productions agricoles. C’est ce lien entre paysages, paysans et savoir-faire culinaire que nous avons voulu mettre en lumière dans le cadre de ce programme de conférence gourmande et c’est vrai que le comté est un très bon sujet pour l’illustrer", explique Sophie Bergerard, directrice de l'IFCVG.

90 étudiants de l'ENIL présents

Le rendez-vous était donné, cette fois, à Poligny et abordait le thème des coopératives, cette forme d’organisation villageoise, née il y a 8 siècles aux valeurs de solidarité et de partage jamais abandonnées.

Dans le public : 90 étudiants de l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière (ENIL) de Poligny et Mamirolle. Autrement dit, les producteurs de demain qui auront une mission d’éducation vis-à-vis du consommateur et une responsabilité de "passeurs" de bbons produits.

La prochaine conférence gourmande aura lieu le jeudi 7 février à 20h au musée du cheval de Levier sur le thème "cheval de trait comtois".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Besançon : l'hôpital remercie tous les donateurs !

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Démarchage téléphonique : « Le Sénat ne doit pas rouvrir la boite de Pandore » (UFC Que choisir)

Après avoir obtenu d’importantes avancées à l’Assemblée nationale pour lutter contre le fléau du démarchage téléphonique dont sont victimes 9 Français sur 10, l’ADEIC, l’AFOC, l’ALLDC, la CSF, le CNAFAL, la CNAFC, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales, l’UFC-Que Choisir et l’UNAF s’alarment aujourd’hui de leur possible détricotage par la Haute Assemblée.

Les déploiements et la poursuite des raccordements en fibre reprennent sur le réseau Doubs Très Haut Débit

Alors que la crise sanitaire actuelle souligne encore davantage l'importance de l'accès au très haut débit pour tous, que ce soit pour télétravailler, soigner à distance ou encore assurer la continuité de l'éducation, du lien social et des loisirs, le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit annonce dans un communiqué du 2 juin 2020, la reprise pleine et entière du grand plan départemental de déploiement de la fibre optique sur le territoire du Doubs.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.95
légère pluie
le 06/06 à 12h00
Vent
5.28 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
93 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune