Une manifestation pour la fin du spécisme prévue devant la Citadelle

Publié le 16/08/2019 - 16:30
Mis à jour le 16/08/2019 - 17:07

Samedi 24 août 2019, les associations Humanimo et Le CABle organisent une manifestation devant la Citadelle, à l'occasion de la journée mondiale contre le spécisme. Elles veulent "dénoncer les oppressions dont sont victimes les animaux".

L'entrée de la Citadelle de Besançon ©Alexane Alfaro ©
L'entrée de la Citadelle de Besançon ©Alexane Alfaro ©

Pour rappel, le spécisme est "l'idéologie discriminatoire considérant que la simple appartenance d'un individu à une autre espèce est un argument suffisant pour ne pas prendre en compte ses intérêts. " Plus simplement dit, c'est le fait de considérer l'être humain supérieur aux autres animaux, et de s'accorder le droit de les manger, les enfermer, etc.

L'association Pour l'Egalité Animale a décrété le 24 août prochain comme "journée nationale contre le spécisme". A cette occasion, Humanimo et Le CABle, associations franc-comtoises, organisent une manifestation devant la Citadelle de Besançon, de 15h à 17h30. 

Ils veulent "dénoncer les oppressions dont sont les victimes les animaux, demander une réelle considération des intérêts des animaux, et revendiquer l'abolition de toutes formes d'exploitation."

"Nous, animalistes et antispécistes, considérons qu'il est urgent d'imaginer une société égalitaire qui prendrait en compte les intérêts de tous les êtres sensibles. 

De Rio de Janeiro à Varsovie en passant par Besançon, des militant·es antispécistes porteront quelques revendications qui permettraient que notre société évolue pour inclure les animaux dans notre cercle de considération morale."

La journée se terminera avec un pique-nique végan à la gare d'eau.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Attaques de troupeaux : des mesures renforcées pour 23 communes du Doubs

Joël Mathurin, le préfet du Doubs, a pris un nouvel arrêté ce mois de janvier 2021 afin de mieux protéger les éleveurs suite aux différentes attaques de troupeaux survenues dans la région. Tout le département est concerné mais les mesures sont renforcées pour 23 communes. Voici tout ce qu'il faut savoir...

« Dijon veut tout pour elle » : une pétition pour « faire renaître la Franche-Comté »

Début janvier 2021, une pétition est en ligne dans le but de "faire renaître la Franche-Comté". Parmi ses instigateurs, des personnes souhaitant garder l'anonymat qui ont toutefois des liens directs et indirects avec la majorité de la Région Bourgogne Franche-Comté, dont des "hauts fonctionnaires".

Pour se rendre à leur travail proche de chez eux, les habitants de Bourgogne Franche-Comté utilisent majoritairement la voiture

ETUDE INSEE • Pour se rendre à son travail, un habitant sur trois de Bourgogne Franche-Comté parcourt au maximum 5 kilomètres. Malgré tout, l’usage de la voiture reste majoritaire, suivi des modes doux selon une étude de l’Insee parue le 26 janvier 2021.

Couverture mobile 4G : 64 sites priorisés en Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre du "New Deal Mobile" (accord signé entre Gouvernement, l'Arcep, et les opérateurs mobiles en janvier 2018 visant à généraliser la couverture mobile en France), 64 nouveaux sites ont été désignés comme non (où mal) couverts en téléphonie mobile en Bourgogne Franche-Comté. Une couverture 4G leur sera fourni au plus tard dans les 24 mois.

Sondage – Pensez-vous partir à la montagne pendant les vacances de février ?

Les nouveaux variants de la covid-19, un possible reconfinement et pas de réouverture des remontées mécaniques des stations de ski prévue n'encouragent pas les Françaises et les Français à prévoir des vacances au ski en février prochain. Pour autant, certains gardent la ferme intention d'y aller pour se promener, changer d'air, tester la raquette... Et vous, pensez-vous partir à la montagne pendant les vacances de février ? C'est notre sondage de la semaine...

Comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Cette semaine, le lundi 18 janvier 2021 était le jour du "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.17
pluie modérée
le 28/01 à 6h00
Vent
5.83 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
97 %

Sondage