Une manifestation pour la fin du spécisme prévue devant la Citadelle

Publié le 16/08/2019 - 16:30
Mis à jour le 16/08/2019 - 17:07

Samedi 24 août 2019, les associations Humanimo et Le CABle organisent une manifestation devant la Citadelle, à l’occasion de la journée mondiale contre le spécisme. Elles veulent « dénoncer les oppressions dont sont victimes les animaux« .

L'entrée de la Citadelle de Besançon ©Alexane Alfaro ©
L'entrée de la Citadelle de Besançon ©Alexane Alfaro ©

Pour rappel, le spécisme est "l'idéologie discriminatoire considérant que la simple appartenance d'un individu à une autre espèce est un argument suffisant pour ne pas prendre en compte ses intérêts. " Plus simplement dit, c'est le fait de considérer l'être humain supérieur aux autres animaux, et de s'accorder le droit de les manger, les enfermer, etc.

L'association Pour l'Egalité Animale a décrété le 24 août prochain comme "journée nationale contre le spécisme". A cette occasion, Humanimo et Le CABle, associations franc-comtoises, organisent une manifestation devant la Citadelle de Besançon, de 15h à 17h30. 

Ils veulent "dénoncer les oppressions dont sont les victimes les animaux, demander une réelle considération des intérêts des animaux, et revendiquer l'abolition de toutes formes d'exploitation."

"Nous, animalistes et antispécistes, considérons qu'il est urgent d'imaginer une société égalitaire qui prendrait en compte les intérêts de tous les êtres sensibles. 

De Rio de Janeiro à Varsovie en passant par Besançon, des militant·es antispécistes porteront quelques revendications qui permettraient que notre société évolue pour inclure les animaux dans notre cercle de considération morale."

La journée se terminera avec un pique-nique végan à la gare d'eau.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Besançon : un nouveau système de collecte des cartons testé au centre-ville

Dans le but de limiter l’envahissement des espaces publics par ces cartons toujours plus nombreux, Grand Besançon Métropole et la Ville de Besançon testent actuellement sur quatre adresses du centre-ville des points d’apports volontaires spécifiques (PAV) en remplacement des actuels points de regroupement souvent souillés par d’autres déchets.

Longevilles-Mont-d’Or : une louve tuée près d’un troupeau de bovins « dans les conditions requises par la réglementation »

Ce mardi 20 septembre, vers 22h40, un binôme de lieutenants de louveterie a procédé au tir létal d’une louve sur une parcelle où un troupeau avait été prédaté dans la nuit du 18 au 19 septembre aux Longevilles-Mont-d’Or, informe la préfecture du Doubs dans un communiqué du 21 septembre.

Sondage – Avez-vous rallumé le chauffage ?

Depuis le week-end dernier, les températures se sont rafraichies, les pulls, manteaux et chaussettes ont faire leur retour dans les rues en Bourgogne Franche-Comté. Et à la maison, les plus frileux ont peut-être été tentés de remettre le chauffage, la cheminée, le poêle… ou pas. Et vous, avez-vous rallumé le chauffage ? C’est notre sondage de la semaine.

Programme FEDER-FSE+ : près d’un demi-milliard d’euros mobilisé pour la région et le Massif du Jura

Ce mardi 20 septembre, à la Cité de la gastronomie à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Patrick Molinoz, vice-président en charge des politiques européennes ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Le programme, géré par la Région et financé par des fonds européens, a été adopté officiellement le 26 juillet dernier.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.32
légère pluie
le 24/09 à 18h00
Vent
0.63 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
83 %

Sondage