Une manifestation pour la fin du spécisme prévue devant la Citadelle

Publié le 16/08/2019 - 16:30
Mis à jour le 16/08/2019 - 17:07

Samedi 24 août 2019, les associations Humanimo et Le CABle organisent une manifestation devant la Citadelle, à l’occasion de la journée mondiale contre le spécisme. Elles veulent « dénoncer les oppressions dont sont victimes les animaux« .

L'entrée de la Citadelle de Besançon ©Alexane Alfaro ©
L'entrée de la Citadelle de Besançon ©Alexane Alfaro ©

Pour rappel, le spécisme est "l'idéologie discriminatoire considérant que la simple appartenance d'un individu à une autre espèce est un argument suffisant pour ne pas prendre en compte ses intérêts. " Plus simplement dit, c'est le fait de considérer l'être humain supérieur aux autres animaux, et de s'accorder le droit de les manger, les enfermer, etc.

L'association Pour l'Egalité Animale a décrété le 24 août prochain comme "journée nationale contre le spécisme". A cette occasion, Humanimo et Le CABle, associations franc-comtoises, organisent une manifestation devant la Citadelle de Besançon, de 15h à 17h30. 

Ils veulent "dénoncer les oppressions dont sont les victimes les animaux, demander une réelle considération des intérêts des animaux, et revendiquer l'abolition de toutes formes d'exploitation."

"Nous, animalistes et antispécistes, considérons qu'il est urgent d'imaginer une société égalitaire qui prendrait en compte les intérêts de tous les êtres sensibles. 

De Rio de Janeiro à Varsovie en passant par Besançon, des militant·es antispécistes porteront quelques revendications qui permettraient que notre société évolue pour inclure les animaux dans notre cercle de considération morale."

La journée se terminera avec un pique-nique végan à la gare d'eau.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Pancartes et affiche anti-migrants : ”Le moment est grave pour toutes les femmes françaises” selon le collectif Némésis

Suite au dépôt de plainte et pendant a garde à vue de l’une de ses militantes ayant brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors" et installé une affiche sur une façade, le collectif Némésis a publié un communiqué le 9 avril 2024 dans lequel il parle de ”véritable persécution”.

Recette du week-end : Brochettes de poulet à l’asiatique et au morbier

Pour ce week-end des 6 et 7 avril 2024, puisque la météo est au beau fixe, on vous propose de sortir dès à présent le barbecue ou presque ! On vous propose une recette de saison donc mais avec une touche locale bien sûr, pour cette recette de brochettes de poulet à l'asiatique et au morbier aop. 

Exploitation de l’aéroport Dole-Tavaux : une association dépose une requête au tribunal administratif

Serre Vivante, association de protection de la nature, a déposé, auprès du tribunal administratif de Besançon, une requête à l'encontre de la décision de la Direction de la sécurité de l'aviation civile Nord Est autorisant la société Edeis à exploiter l'aérodrome de Dole-Tavaux, a-t-on appris samedi 30 mars 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.56
couvert
le 14/04 à 18h00
Vent
0.56 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
64 %