Une nouvelle défaite qui coûte cher au BesAC

Publié le 21/01/2024 - 08:12
Mis à jour le 20/01/2024 - 01:43

Pourtant bien parti face à Feurs, le BesAC s’est finalement incliné dans le dernier quart-temps et a concédé une deuxième défaite consécutive samedi 20 janvier 2024 au palais des sports de Besançon. Les Bisontins restent embourbés à la 12e place du classement de N1. 

 © Élodie R.
© Élodie R.

BesAC - Feurs : 81-92  (23-20 ; 25-19 ; 22-25 ; 11-28)

"Le mieux est l’ennemi du bien". Si les hommes de Joseph Kalambani s’était souvenus de cette citation de Voltaire, ils n’auraient peut-être finalement pas péché par excès d’engagement dans cette rencontre face à Feurs. C’est en tout cas une partie de l’analyse avancée par le coach bisontin : "les joueurs avaient à coeur de vouloir bien faire, mais des fois quand on veut trop bien faire, on le fait mal"

Le BesAC avait pourtant démarré sa rencontre par le bon bout en prenant les rênes de la rencontre même si le premier quart temps était très disputé. Les Bisontins se sont adjugés le premier acte de justesse en virant en tête au buzzer malgré une belle efficacité adverse sur la ligne des trois points. 

Le BesAC en tête à la pause

Au deuxième quart-temps, les hommes de Joseph Kalambani ont mis un coup d’accélérateur et à part la sortie de Da Silva sur blessure, revenu finalement juste avant la mi-temps après avoir été strappé, la prestation des Bisontins était honorable. Affichant 9 longueurs à la pause, le BesAC semblait confiant tout comme le public du palais des sports.

Eh puis au retour des vestiaires, le BesAC a fini par retomber dans ses travers. Exit l’efficacité aux trois points, envolé la présence au rebond, les Bisontins ont baissé en rythme et en efficacité contrairement à Feurs. La sortie sur blessure de Thibaut Boyer a sans doute été le coup sur la tête de trop pour les Bisontins qui à l’issue du troisième quart-temps conservaient pourtant encore une courte tête (70-64). 

Kwedi exclu, Boyer blessé

Mais l’exclusion de Kwedi dans le dernier acte après cinq fautes personnelles a sonné le glas du BesAC. Peinant à trouver des solutions en attaque les Bisontins n’ont pu rivaliser face à une efficacité aux trois points retrouvée (15/34) pour Feurs en fin de rencontre.

Le constat était amer pour le coach bisontin qui a une nouvelle fois déploré "le manque de profondeur de banc" et réclame désormais "plus de muscles" pour "renforcer" son groupe. Avec la blessure de Boyer qui vient rejoindre Dibo et Rey à l’infirmerie, sans compter l’épaule de Da Silva… il est effectivement urgent pour le Besac de trouver des solutions. Si la piste du joker médical a des chances d’aboutir, rien ne dit en revanche que cela suffira au BesAC de lui permettre de rattraper son retard… 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.09
couvert
le 02/03 à 0h00
Vent
1.89 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
75 %