"L'autre toit", une nouvelle résidence sociale inaugurée à Besançon

Publié le 08/02/2017 - 06:46
Mis à jour le 10/02/2017 - 08:41

Ce mardi 7 février 2017, à 11h, la maison relais "L’autre Toit" a été inaugurée chemin de l’Espérance à Besançon. Cette résidence sociale de 25 logements est destinée à des personnes vieillissantes, ou à des personnes en situation d’isolement ou d’exclusion lourde, et dont la situation sociale et psychologique rend impossible l’accès à un logement ordinaire.

 ©
©

L’originalité de ce projet réside dans le partenariat entre le maitre d’ouvrage propriétaire des lieux (Grand Besançon Habitat) et le CCAS, gestionnaire social de la structure. Un projet social qui intervient suite à la démolition programmée du foyer-logement le Forum à Planoise. Située au 22 chemin de l'Espérance, dans le quartier résidentiel et artisanal des Montarmots, cette maison relais complète l’offre de résidences sociales après la livraison en 2014 de l’Agora, résidence de 117 logements dans le quartier Temis.

Une mise en lien avec les services sociaux et de santé

"La maison relais s’adresse de manière privilégiée aux personnes chez qui il est décelé une réelle capacité à s’adapter et à s’autonomiser dans la durée et selon leur rythme", présente Grand Besançon Habitat (GBH), "C’est un habitat durable sécurisé et sans limitation de durée qui est ainsi offert aux résidents". Le personnel de la maison relais ne propose pas d’accompagnement ou de suivi social, mais assure une mise en lien avec les services sociaux et de santé, des partenaires ou des prestations.

"Ce lieu vise à la réduction des risques pour des personnes qui présentent une hygiène de vie accentuant l’apparition précoce des symptômes de l’âge, une fragilité au niveau de la santé non ou insuffisamment prise en charge, des habitudes de vie peu compatibles avec des structures classiques et un grand isolement social et dont le renfermement sur elle-même aggrave la fragilité psychique." La résidence accueille également des personnes vulnérables qui se mettent en danger ou ne parviennent pas à préserver leur lieu de vie, se trouvant par exemple démunies suite à des vols répétés.

"En fonction de l’évolution de son parcours, le résident pourra, s’il le souhaite, engager un projet d’accession à un logement autonome", précise enfin Grand Besançon Habitat.

Info +

L’inauguration de la résidence de 25 logements, sur une parcelle de 2 400 m2, a eu lieu ce matin du 7 février à 11h, en présence de Pascal Curie, président de Grand Besançon Habitat, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président de la Communauté d'agglomération et de Danielle Dard, première adjointe et vice-présidente du CCAS.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Vaccination, accès aux soins, nouvelles aides… La Cpam du Doubs vous accompagne au quotidien

PUBLI-INFO • L’égalité d’accès aux soins est, avec la qualité des soins et la solidarité, l’un des 3 principes fondateurs de l’Assurance Maladie depuis 1945. C’est aussi la première de ses missions au quotidien : renforcer, dans chaque territoire, l’accès aux droits et le recours aux soins pour l’ensemble de ses assurés. Pour les accompagner au mieux, la Cpam du Doubs propose des aides afin de permettre à tous un accès au soin facilité. L'Assurance Maladie reste également très mobilisée pour maîtriser l'épidémie de Covid-19 en protégeant les plus fragiles.

Appel à la mobilisation le mardi 5 octobre 2021

Une intersyndicale (CGT, FO, la FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse Fidel, Unef et UNL)  a appelé lundi 30 août dans la soirée à une journée de mobilisation le 5 octobre 2021, pour "la défense des salaires, des emplois, des conditions de travail et d’études".

#Antipass : près de 200 manifestants devant l’agence régionale de santé à Besançon

Après la manifestation qui a rassemblé 250 personnes le 9 août dernier devant le parvis de l'hôpital de Besançon et plus de 2.000 personnes samedi dernier dans les rues de Besançon, l'intersyndicale (FO 25, FSU 25, Solidaires 25 et CGT Santé) appelait à une nouvelle mobilisation ce jeudi à 14h30 devant l'agence régionale de santé à Besançon.

Les anti pass-sanitaire ne désarment pas

En France près de 215.000 manifestants ont protesté contre le pass sanitaire selon les chiffres du ministère de l'Intérieur pour le 5e week-end de mobilisation. À Besançon, ils étaient entre 2.000 et 2.600 selon les sources à poursuivre cette fronde anti-pass sanitaire

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.28
légère pluie
le 19/09 à 21h00
Vent
1.76 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
100 %

Sondage