Alerte Témoin

Université: Besançon prend langue avec le monde entier

Publié le 25/03/2008 - 16:40
Mis à jour le 25/03/2008 - 16:40

Michel Vautrot, la princesse du Japon et bien d’autres célébrités ont passé par le Centre de linguistique appliquée pour se perfectionner en langues. Cette véritable institution franc-comtoise fête cette année ses 50 ans.

cla_besancon_012.jpg
Serge Borg (à gauche), directeur du CLA et Jean-Paul Basaille, son adjoint chargé de la coordination des festivités (Photo©carvy)

Le Centre de linguistique appliquée (CLA) de Besançon est « une utopie qui marche ». La formule est de son directeur, Serge Borg, qui a lancé hier le début des festivités qui vont marquer le cinquantenaire de cette institution régionale connue de par le monde entier et qui accueille 3000 stagiaires par an. 1,3 millions de personnes y ont appris le français ou d’autres langues depuis 1958, date à laquelle le CLA a été fondé par Bernard Quemada, professeur de linguistique, aujourd’hui âgé de 82 ans.

Le tour du monde en 80 plats

C’est « l’inoxydable » adjoint de Serge Borg, Jean-Paul Basaille, qui est chargé de la coordination des 13 manifestations qui vont marquer cette année anniversaire. Cela va d’une soirée internationale gourmande avec un tour du monde en 80 plats (29-30 avril) à un spectacle son et lumière (8 juillet) en passant par des conférences, des colloques, des expositions et une soirée de gala (30 mai) en présence d’une cinquantaine d’ambassadeurs.

Grâce au CLA, Besançon et la Franche-Comté sont connues dans le monde entier. Les stagiaires proviennent de 127 pays et le centre dispose de correspondants dans 70 d’entre eux. Avec ses 65 enseignants permanents et un budget propre de 2,7 millions d’euros, la CLA est devenu le premier centre de langues de France devant Vichy et Grenoble.

« Une bande de courageux mercenaires »

Pour en arriver là, le centre bisontin met en œuvre des programmes spécifiques qui vont au-delà des cours habituels destinés aux jeunes étudiants. En effet, il a obtenu l’agrément pour former en langues les médecins des hôpitaux de Paris, des pilotes d’Air Vietnam et de China Air Line, mais aussi tous les élus français ou encore les chefs d’entreprises désireux de se développer à l’étranger. Un certain nombre de ces formations se font désormais par internet, nouveau vecteur de développement du CLA.

« Nous voilà repartis pour un demi-siècle de conquête », a lancé le directeur non sans avoir évoqué au préalable l’action de « la bande de courageux mercenaires, bras armés du ministère des Affaires étrangères » grâce à laquelle le centre bisontin est devenu ce qu’il est aujourd’hui. Le CLA de la fin ce n’est pas pour demain…

Les 13 temps forts du cinquantenaire

- Le tour du monde en 80 plats (2 soirées les 29 et 30 avril)

- Questions de goût : Parlons-en ! (colloque international le 30 avril)

- 50 affiches pour les 50 ans du CLA (réalisation graphique, affichage en mai)

- 50 nouvelles pour les 50 ans du CLA (ouvrage, tome 1 en mai)

- Signalétique lumineuse (du printemps à l’hiver)

- Journées d’études : « La didactique des langues au sein des sciences du langage : 50 ans d’évolution disciplinaire » (colloque international du 28 au 30 mai)

- Le CLA, « Centre de Diplomatie Appliquée de Franche-Comté » (soirée de gala le 30 mai)

- L’enseignement des langues étrangères - en ligne et à distance (forum régional le 25 juin)

- Le CLA au coeur des cinq continents (spectacle son et lumière le 8 juillet)

- Réalisation d’une oeuvre permanente au CLA (oeuvre murale, septembre)

- 50 portraits pour les 50 ans du CLA (ouvrage, parution en automne)

- 50 ans de CLA » (DVD en octobre)

- La mobilité européenne dans le développement des compétences professionnelles des enseignants de langues vivantes » (journées d’étude européennes les 21 et 22 novembre).

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Découverte de 150 tombes parmi les plus anciennes de Gaule

Cent cinquante tombes datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l'une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire) lors de fouilles d'une importante nécropole du nord de la Gaule, a-t-on appris vendredi 3 juillet 2020 auprès de l'organisateur du chantier.

L’office de tourisme et des congrès du Grand Besançon se prépare à l’arrivée des touristes !

L'Office de tourisme, installé dans les locaux de l'Hôtel de Ville place du 8 Septembre, rouvrira entièrement ses portes au public à partir de mercredi 1er juillet 2020 à 10 heures avec un accueil des visiteurs du lundi au dimanche de 10h à 18h en haute saison (juillet-août). Les visites commentées reprendront ainsi que le dispositif mobile d'informations...

Quoi de neuf au musée Courbet et à la ferme de Flagey cet été ?

PUBLI-INFO • Le musée Courbet à Ornans a rouvert ses portes au public en juin 2020. Quant à la ferme Courbet à Flagey, elle accueillera de nouveau les visiteurs à partir du 4 juillet. Durant l'été, de nombreux rendez-vous sont à ne pas manquer au pays du peintre… Suivez le guide !

Didier Viodé met en vente ses oeuvres pour soutenir l'art

Pendant le confinement, l'artiste bisontin Didier Viodé a peint pas moins de 59 autoportraits, soit un par jour, pour passer le temps… Finalement, son travail ne sera pas inutile : ses œuvres sont mises aux enchères de le but de récolter des fonds pour soutenir l'art, impacté par la crise du covid-19. Mise à prix : 500 euros.

Quoi de neuf dans les musées du Centre de Besançon cet été ?

PUBLI-INFO • Jusqu'au 31 août 2020, les musées du Centre de Besançon (musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, musée du Temps et Maison natale du Victor Hugo) sont gratuits… et ce n'est pas tout ! Des visites nocturnes et commentées permettent aux visiteurs de découvrir ces musées incontournables sous un autre regard. L'occasion de faire le plein de culture sans modération ! Nicolas Surlapierre, directeur des musées du Centre nous en dit plus…

Commerces menacés : l’association BBRBU interpelle les candidats à la mairie de Besançon

L'association des Bars, Boîtes, Resto de Besançon Unis a publié ce dimanche 21 juin 2020, jour de la fête de la musique, un lettre ouverte destinée aux trois candidats au second tour de l'élection municipale à Besançon. Le but : attirer leur attention sur les commerces menacés de fermeture dans les mois à venir et les inviter à s'engager officiellement à soutenir leur projet d'événement musical en septembre prochain.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite initier la première édition du festival Besan’Sons en septembre prochain

Dans un communiqué du 21 juin 2020, jour de la fête de la musique, le candidat de la droite et du centre à l'élection municipale de Besançon Ludovic Fagaut, annonce, s'il est élu, la première édition du festival Besan'Sons en septembre prochain "pour combler les attentes des passionnés de toutes les esthétiques musicales qui font la diversité de notre culture bisontine."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.16
    nuageux
    le 04/07 à 21h00
    Vent
    0.98 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    56 %

    Sondage