L'Université de Franche-Comté réfléchit à améliorer ses formations

Publié le 11/02/2018 - 06:30
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:35

Une expérimentation a été lancée sur 17 formations, principalement des disciplines scientifiques, mais aussi des disciplines de sciences humaines à l'Université de Franche-Comté. Elle propose une approche différente de l'apprentissage avec de nouveaux projets comme le lancement d'un "Serious Game" en mécanique. Cette démarche sera bientôt déployée sur l'ensemble des filières de l'université pour "améliorer les formations". 

"La démarche est au bénéfice des étudiants. Il s'agit de mettre en phase les enseignants pour que les étudiants comprennent mieux quels sont les objectifs de la formation. Cela permet de rendre les étudiant plus exigeants vis-à-vis de leurs enseignants, davantage employables, car ils sauront expliquer ce qu'ils savent faire", expliquent Frédéric Muyard, vice-président chargé de la formation et de la vie étudiante. "Il s'agit de dépoussiérer l'image de l'université. Celle selon laquelle on apprend rien et bien, c'est faux, on développe des compétences"

Des nouveaux projets et une nouvelle notation

Cette démarche est mise en place afin que l'étudiant comprenne ses compétences. Pour citer une mise en application de cette démarche, nous explique-t-on comme avec le "Lab Game" ou "Serious Game", qui a permis de "travailler à l'interface entre le laboratoire de recherche et de mise en situation pour que les étudiants pratiquent un métier", précise Gaël Chevallier, enseignant-chercheur UFC en mécanique. 

L'évaluation a, elle aussi, changé et se veut moins académique "Ils ne sont pas directement notés sur leur savoir ou capacité à résoudre un problème mathématique, mais sur leur attitude face à un problème technique, à des problèmes concrets", souligne l'enseignant-chercheur. 

Info +

Cet événement s'est déroulé en présence des représentantes du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI) avec Patricia Arnault, pour la Mission de la pédagogie et du numérique pour l'enseignement supérieur (MiPNES) et Anne Aubert, pour la Direction régionale de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (DGESIP). Elles ont montré un grand intérêt pour cette démarche et place "L'UFC en position honorable sur la France". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Hommage à Samuel Paty au lycée Pergaud de Besancon : « Assassiner un professeur touche le coeur même de notre république, notre démocratie, notre laïcité… »

Enseignants, personnels, élèves, parents. Plus de 250 personnes de l'ensemble de la communauté éducative se sont réunies ce mercredi 21 octobre 2020 dans la cour du lycée Pergaud à Besançon pour rendre hommage au professeur d'histoire-géographie tué vendredi dernier près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine.

Enseignant décapité à Conflans : « Nous avons décidé qu’il fallait faire système autour de l’école » (A. Vignot)

Anne Vignot, la maire de Besançon, accompagné de Abdel Ghezali, 1er adjoint, ont souhaité faire part de leur tristesse ce 19 octobre 2020 suite à l'assassinat de Samuel Paty, enseignant à Conflans. Ils ont notamment évoqué plusieurs dispositifs sur lesquels ils travaillent comme des "assises de l'histoire des religions"...

Les jeunes se forment au numérique au Fablab de Besançon

La Fondation Orange soutient la formation solidaire du Fablab de Besançon, DigiFab pour favoriser l’inclusion numérique des jeunes en insertion professionnelle. Il s’agit pour eux de créer ou de valoriser leurs savoirs numériques pour mieux réintégrer les milieux professionnels ou scolaires grâce aux outils du Fablab.

Nouveau bâtiment Ducat au lycée Pasteur : « une aventure humaine »

Le bâtiment Ducat, bâtiment principal de plus de 3.000m2 du lycée Pasteur de Besançon, a été entièrement rénové et restructuré sur pas moins de 7 années (10 ans avec les études). Il a été inauguré ce jeudi 15 octobre 2020 notamment par Stéphane Guiget le vice-président de la Région Bourgogne Franche-Comté en charge de l'apprentissage, Patrice Durant, directeur académique des services de l'Éducation nationale du Doubs, Jacques Grosperrin, sénateur du Doubs et Yannick Lucas, proviseur du lycée Pasteur.

Les élèves de l’académie de Besançon (et le recteur) disent #MerciAuxProfs

Merci aux 22.800 profs... • Organisée tous les ans depuis 1994 par l'Unicef, l’organisation internationale du travail et l’Internationale de l’éducation, la journée mondiale des enseignants est  une bonne occasion de dire #MerciAuxProfs. 12 élèves des quatre coins de la  Franche-Comté ont d'ailleurs tenu à remercier leurs enseignants tout comme Jean-François Chanet.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.81
légère pluie
le 26/10 à 21h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
97 %

Sondage