Alerte Témoin

Université : deux projets retenus en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 21/01/2011 - 12:03
Mis à jour le 21/01/2011 - 12:03

Sur les 52 projets lauréats de la première vague de l’appel à projets «Équipements d’excellence» dévoilés jeudi par le gouvernement dans le cadre du grand emprunt, deux projets concernent la Bourgogne et la Franche-Comté. Au total, 340 M€ de crédits sont mobilisés au niveau national pour cette première vague d’attribution.

1295608258.jpg
©
Les deux projets retenus sont portés le Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) Bourgogne Franche-Comté. Il s’agit de Robotex dans le domaine des sciences de l’informatique. Femto-ST en réseau avec le CNRS, INRIA, Grenoble, Poitiers, Strasbourg, Rennes, Nice, Marseille, Paris 6, Nantes obtient 10,5 M€, dont 700 000€ pour Femto-ST à Besançon, pour structurer la robotique humanoïde, la robotique médicale, la robotique mobile et la robotique de production.
Le second projet, Imappi, dans le domaine des sciences de la vie est doté de 7,3 M€ pour développer un prototype d’appareil d’imagerie médicale associant les technologies de résonnance magnétique et de tomographie par émission de positrons (TEP).
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Covid-19 : quelles modalités d’organisation du diplôme national du brevet en Franche-Comté ?

Les modalités d’organisation du diplôme national du brevet (DNB) sont modifiées à titre exceptionnel pour la session 2020, dans le contexte des mesures prises pour limiter la propagation de l’épidémie de covid-19 et dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Dans l'académie de Besançon, 14 459 candidats scolaires sont concernés. Voici les modalités...

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (dernier chapitre)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (chapitre 9)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (chapitre 8)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.

Reprise des cours au collège de Châtillon-le-Duc : le coup de gueule d’un père de famille…

Désemparé, le père d'un élève de 12 ans, scolarisé en 5e  au collège de Châtillon-le-Duc, nous a contacté pour nous faire part de son inquiétude sur l'avenir de son fils qui "n'a pas eu cours de français depuis trois mois" et ne retournera à l'école que "deux jours et demi" jusqu'à la fin de l'année. Contactée, l'inspection académique du Doubs lui répond...

"L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde" (chapitre 7)

Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Cette semaine, place à une nouvelle oeuvre à destination à un public de 3e : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde" : l'histoire d'un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.41
    nuageux
    le 05/07 à 3h00
    Vent
    1.8 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    88 %

    Sondage