Vacances d'été et coronavirus : quels sont vos droits en cas d'annulation ?

Publié le 21/07/2020 - 10:36
Mis à jour le 21/07/2020 - 17:37

La crise sanitaire a fortement impacté les départs et retours de vacances ces mois de juin, juillet et août 2020. Où commencent et s'arrêtent vos droits ? Benjamin Capelli, juriste à l'UFC Que Choisir du Doubs nous répond...

L'ordonnance du 25 mars 2020 stipule que c'est au professionnel de décider s'il rembourse où s'il fait un avoir en cas d'annulation de voyage, ce qui entraine de nombreux cas litigieux. C'est pourquoi cette dernière a été jugée "contraire au droit européen"par la commission européenne , précise Benjamin Capelli.

C'est dans ce cadre que l'UFC Que Choisir et une autre association de consommateur ont décidé de demander l'annulation de cette ordonnance pour permettre aux voyageurs d'être remboursés.

Voici quelques questions supplémentaires que vous aviez posées à l'UFC Que Choisir et maCommune.info :

Question : Je suis une personne à risque, je ne peux donc pas voyager. Comment me faire rembourser ?

Benjamin Capelli : "Si un médecin donne une prescription stipulant que vous ne pouvez pas voyager suite aux risques de l'épidémie de coronavirus, dans ce cas-là on peut dire que les circonstances sur le lieu de séjour sont incompatibles. On pourrait donc avoir un remboursement sans frai et un avoir".

Question : Je dois me rendre en Suisse, est-ce possible ? est-il possible de prendre l'avion ?

Benjamin Capelli :"Pour l'instant, la suisse est ouverte, il y a beaucoup moins de restrictions. Toutes les informations se trouvent facilement sur le site de l'ambassade".

Le seul point particulier de la Suisse est qu'elle ne se trouve pas en Europe. Si vous partez de Genève en avion avec une compagnie qui n'est pas européenne, le règlement européen d'indemnisation des passagers ne s'applique pas".

Question : Si j'attrape le covid-19 en vacances, comment cela se passe ?

Benjamin Capelli : "Il faut avoir une assurance annulation ou vérifier les conditions du contrat s'il prévoit d'annuler sans frais pour cause de maladie. Si c'est à l'étranger, vous devrez rester sur place plusieurs jours et une quarantaine sera mise en place en revenant".

Question : Est-ce qu'il faut prendre une assurance lors de vol court sur avec des compagnies low-cost ?

Benjamin Capelli : "Il faut voir ce que l'assurance couvre. l'idéal est de prendre une assurance annulation toute cause. Si vous deux billets d'avion à 100 €, est-ce que cela vaut le coup de prendre une assurance à 20 €, ce n'est pas forcément nécessaire. Mais si vous avez un trajet à 4.000 €, il vaut peut être mieux de prendre une assurance plus chère".

Question : Y a-t-il une baisse de voyageurs ?

Benjamin Capelli :"Il y a en tout cas, une réelle volonté d'annuler les voyages programmés et ce n'est pas forcément pour reprendre des vacances en France. Je pense que les gens ont peur".

Question : Si je suis étudiant, quels sont mes droits ?

Benjamin Capelli : "Pour les étudiants étrangers en France, ils seront pris en charge par l'Etat. Ce qui peut poser problème, c'est le développement de l'épidémie qui peut rendre impossible les échanges Erasmus".

Question : Y-a-t'il des difficultés de remboursement pour les voyages à destination de Etats Unis ?

Benjamin Capelli : "Pas vraiment, à part pour les cas du début de l'épidémie. Les voyagistes se basent sur des faits : "est-ce que le pays avait déjà fermé ses frontières ?", "est-ce qu'il était en urgence sanitaire ?".

Question : Je suis rentrée par mes propres moyens, est-ce que je peux me faire rembourser ?

Benjamin Capelli : "Pour les compagnies aériennes qui ont annulé les vols, elles doivent en théorie les rembourser surtout s'ils n'ont pas proposé de rapatriement sur d'autres vols".

Question : Un conseil à donner aux consommateurs ?

Benjamin Capelli : "Pour les réservations de voyages, il faut essayer de prendre des entreprises qui se situent en Europe (si on réserve avec une agence ou un site internet). C'est plus simple pour effectuer une réclamation".

Infos +

UFC Que Choisir du Doubs, 8 Avenue de Montrapon, à Besançon.

  • Permanence : réouverture le 16 août prochain
  • Contact : contact@doubs.ufcquechoisir.fr
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.

Haute-Saône : la plateforme d’appel pour les rendez-vous en centre de vaccination change de numéro

Depuis le lancement de la campagne vaccinale en Haute-Saône, une plateforme d’appel pour la vaccination a été mise en place afin de faciliter la prise de rendez-vous auprès des centres de vaccination du département. Le numéro change à partir de ce lundi 13 septembre.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.44
couvert
le 20/09 à 12h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
100 %

Sondage