Venue d'Albert de Monaco à Belfort : C. Grudler attendait ça "depuis de longues années"

Publié le 05/06/2016 - 09:00
Mis à jour le 05/06/2016 - 17:02

A l’invitation du conseil départemental du Territoire de Belfort, Albert de Monaco sera présent à Belfort et Giromagny lundi 6 juin 2016. Un moment que Christophe Grudler, conseiller départemental du Territoire de Belfort, attendait "depuis de longues années".

 ©
©

"Au nom des liens historiques qui unissent la principauté de Monaco et le Territoire de Belfort, j’attendais personnellement ce moment depuis de longues années", indique Christophe Grudler. "Lors de ma première rencontre avec Albert de Monaco, en 2006 à Ferrette et Morimont, en compagnie d’Otto de Habsbourg, je lui avais déjà manifesté mon souhait qu’il vienne à Belfort. « Ce serait avec plaisir, mais il faudrait une occasion précise », m’avait-il alors répondu", se souvient-il.

Plusieurs occasions manquées depuis 2007

Pour les 700 ans de la Ville de Belfort, en 2007, M. Grudler pensait cette occasion venue. Invité par la présidente du conseil de l’Europe et par Caroline de Monaco-Hanovre à intervenir dans le cadre d’un colloque au Grimaldi-Forum de Monaco, il en avais parlé à cette dernière. "J’avais aussi invité par courrier Albert de Monaco à se rendre dans la Cité du Lion pour l’occasion, mais je n’avais pas été suivi par Etienne Butzbach, maire de Belfort, qui ne voulait pas en entendre parler."

En 2014, l’accord intervenu entre les Archives du Palais princier et les Archives départementales du Territoire de Belfort offrait une nouvelle possibilité selon le conseiller départemental. "Monaco conserve en effet de précieux documents pour l’histoire du Territoire de Belfort, dont certains remontent au Moyen Age. L’accord a consisté à microfilmer toutes les archives concernant Belfort, afin qu’elles soient consultables à Belfort ou sur Internet".

C’est ainsi qu’en 2014, Yves Ackermann, président du conseil général du Territoire de Belfort, invitait officiellement le prince Albert de Monaco. S’agissant de la visite d’un chef d’Etat, un délai de deux ans a été nécessaire entre l’invitation et la visite… d’où l’aboutissement ce 6 juin.

"Je me félicite aussi que le nouveau président du conseil départemental du Territoire de Belfort, Florian Bouquet, ait fait preuve d’esprit républicain, en invitant tous les conseillers départementaux, de tous bords politiques, à participer à cette visite princière" déclare Christophe Grudler.

Des regrets

Il a cependant deux "petits regrets" cependant :

  • selon lui, "Il est dommage que certains élus d'opposition aient voulu créer une polémique en « boycottant » la cérémonie au nom d’une idéologie partisane complètement décalée et dépassée. C’est un manque de respect à un chef d’Etat en visite dans le Territoire de Belfort."
  • Et "Il est dommage que Florian Bouquet n’ait pas invité son prédécesseur Yves Ackermann, à l’origine de cette venue. Cela aurait été un autre geste républicain très fort."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Elections départementales 2021 : les candidats doivent s’inscrire du 26 avril au 5 mai

Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales, afin de renouveler les 95 conseils départementaux de la France. Les candidats et leurs suppléant souhaitant se présenter à cette élection doivent se faire connaître en binôme (composé d’une femme et d’un homme) en préfecture entre le 26 avril et le 5 mai 2021.

Sécurité : 43 policiers supplémentaires dans le Doubs d’ici fin 2021

Dans le cadre de son déplacement sur le thème de la sécurité ce lundi 19 avril à Montpellier, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires sur la durée du quinquennat. Dans le Doubs, 43 postes de policiers seront créés sur l'année 2021.

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

La troisième vague « n’est pas derrière nous », la situation se dégrade en Franche-Comté

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 "n'est pas derrière nous" et le "pic des hospitalisations n'est pas atteint" malgré des "signaux encourageants", a rapporté mercredi  Gabriel Attal. Le porte parole du gouvernement parle d'une  "évolution qui paraît plus dégradée" dans les départements de l'Est de la région : Haute-Saône,  Doubs,  Territoire de Belfort et Jura.

J. Odoul : « Je ne suis pas blonde, moi !  » Une remarque qui ne passe pas…

"Je ne suis pas blonde, moi !" : la petite phrase du candidat RN à l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté face à Florence Portelli, vice-présidente LR de la région Ile-de-France fait le buzz. Julien Odoul y est accusé de sexisme primaire. Il s'en défend et parle d'un trait d'humour populaire.

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  

Régionales et Départementales : décalage d’une semaine, meeting en plein air et vaccination des assesseurs ?

Jean Castex a obtenu ce 13 avril 2021 l'aval massif de l'Assemblée au maintien en juin des élections départementales et régionales, mais décalées aux 20 et 27 juin, avec des protocoles renforcés face à l'épidémie du Covid-19, après une polémique sur une consultation directe et in extremis des maires.

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".

Régionales : le Premier ministre devrait proposer de décaler le scrutin d’une semaine fin juin

Le Premier ministre Jean Castex va proposer mardi13 avril 2021 au parlement que les élections régionales et départementales aient bien lieu au mois de juin, "peut-être en décalant" le deuxième tour au 27 juin, selon le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.24
partiellement nuageux
le 20/04 à 6h00
Vent
1.01 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
97 %

Sondage