Vers l'utilisation des couches lavables dans les crèches de Besançon...

Publié le 08/12/2018 - 10:05
Mis à jour le 08/12/2018 - 10:05

Jeudi 6 décembre, le Sybert, la Ville de Besançon et la CAF du Doubs ont donné rendez-vous aux professionnels de la petite enfance à l’IRTS de Besançon pour un après-midi d’informations et d’échanges sur les couches lavables.

©Sybert ©
©Sybert ©

Plus de 50 personnes ainsi que 15 étudiants de l'IRTS ont fait le déplacement pour assister aux diverses interventions proposées.

Les échanges de la table ronde, menés par des intervenants de qualité, ont été riche d'enseignements : ils ont permis de démystifier le sujet et de mettre en avant les bénéfices sanitaires de ce mode de change pour bébé.

Dans le Grand Besançon, 10% du contenu de la poubelle grise est constitué de couches jetables

Dans le cadre de ses actions en faveur de la re?duction des de?chets, le Sybert s’est engage? depuis de nombreuses anne?es a? promouvoir les couches lavables.

La dernie?re caracte?risation des ordures me?nage?res re?siduelles re?alise?e en avril 2015 par le Sybert, montre que 10% du contenu de la poubelle grise est constitue? de couches jetables, soit 3 500 tonnes de de?chets par an !

Un territoire de?ja? bien engage? dans la promotion des couches lavables

Depuis plusieurs anne?es, il existe de nombreux projets autour des couches lavables :

  • pre?t gratuit, par le Sybert, d’un kit d’essai de couches lavables destine? aux familles et assistantes maternelles ;
    accompagnement et sensibilisation des cre?ches du territoire et des professionnels de la petite enfance (pe?diatres, sages-femmes, e?coles, gestionnaires de cre?ches, pue?ricultrices...) ;
  • mise en place de couches lavables dans trois cre?ches municipales de Besanc?on (Artois en 2012, E?poisses en 2013 et Bersot en 2018) et dans la micro-cre?che de Quingey (2012 ) ;
  • confection par la Blanchisserie du Refuge d’un mode?le de couches lavables utilise? en structures collectives ;
  • prestation de lavage des couches lavables utilise?es en cre?ches par des blanchisseries locales (Blanchisserie du Refuge, Blanchisserie de Tri)

La Blanchisserie du Refuge en partenaire

De?s 2012, lors de l’expe?rimentation sur la cre?che Artois de Besanc?on, la Blanchisserie du Refuge a de?bute? la confection des couches lavables. Le Sybert, la ville de Besanc?on et les cre?ches utilisatrices ont travaille? ensemble pour faire e?voluer le mode?le afin qu’il corresponde aux attentes des professionnels des cre?ches.

Cette nouvelle activite? a permis de cre?er trois emplois en insertion.

Les couches lavables, plus économiques, plus écologiques, plus saines pour bébé...

Une couche lavable se compose d’une partie absorbante (la couche) et d’une partie imperme?able (la surcouche ou culotte de protection). Un insert tre?s fin se pose directement sur la couche, en contact avec les fesses de l’enfant. Constitue? de cellulose, il se jette a? la poubelle avec les selles de l’enfant. L’urine, elle, est absorbe?e par la couche.

Diffe?rentes matie?res, diffe?rentes tailles

Un grand choix de matie?res est aujourd’hui propose? a? la vente : coton bio, bambou, microfibre, chanvre/coton, polaire....
On trouve des couches en tailles e?volutives (naissance a? la proprete?) ou en multitailles (comme les jetables).

- Couches e?volutives ou unitailles : le me?me lot de couches peut e?tre utilise? jusqu’a? ce que l’enfant soit propre. Des syste?mes de pressions permettent d’adapter la couche au fur et a? mesure que l’enfant grandit. Ce syste?me ne?cessite d’acheter moins de couches.

- Couches multitailles : les mode?les sont propose?s en 2 ou 3 tailles diffe?rentes, en fonction du poids de l’enfant, pour s’adapter au mieux a? sa morphologie. Ce choix ne?cessite d’avoir des couches en grande quantite?.

Les syste?mes de fixation assurent le bon maintien de la couche et empe?chent les fuites. Il en existe deux diffe?rents :

  • les pressions : bien qu’un peu plus long a? mettre en place, elles maintiennent fermement les couches.
  • les velcros : rapides a? mettre, ils s’ajustent a? volonte?.

Des nombreux avantages

Plus su?res pour be?be?, les couches lavables ne contiennent pas de produits chimiques en contact avec la peau de l’enfant. Il faut savoir qu’un enfant portera une couche 24h/24h durant plus de deux ans !

Plus e?conomiques
Il faut compter entre 400 et 750 € pour s’e?quiper en couches jetables... investissement qui pourra resservir au 2e?me enfant ou e?tre revendu sur le marche? de l’occasion. Et pour les cre?ches, l’investissement de de?part est rentabilise? au bout de trois ans si le lavage est fait en interne.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – Pour vos vacances, avez-vous arrêter de prendre l’avion pour une question environnementale ?

Cette question de continuer de prendre l’avion ou non pour limiter son impact sur le réchauffement climatique est de plus en plus fréquente, en tous cas chez celles et ceux qui ont les moyens de prendre l’avion pour partir en vacances (90 % de la population mondiale n'a jamais pris l'avion). Et vous, avez-vous arrêter de choisir le moyen de transport pour une question environnementale ? C’est notre sondage de la semaine.

Une sophrologue saint-vitoise replace la sexualité au coeur du développement personnel

Sophrologue et sexothérapeute depuis 2018 et installée à Saint-Vit, Marie Blanchon développe un projet ”Femme confiante, amour de soi et sexualité”. Elle s’adresse, comme son nom l’indique, aux femmes et plus particulièrement celles qui veulent se libérer des blessures du passé et des liens transgénérationnels, souvent à l’origine de nombreuses peurs et insécurités.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Des membres du CESER en visite au laboratoire Femto-ST

Les membres du conseil économique, social et environnemental régional (CESER) ont visité mardi 9 juillet 2024 le laboratoire Femto-St à Besançon. Ils ont notamment échangé avec le directeur, des chercheurs et un représentant de la délégation régionale académique à la recherche et à l’innovation.

Gros bug mondial Microsoft : chaînes TV, aéroports et entreprises subissent d’importantes perturbations

Mise à jour à 16h56 • Depuis vendredi 19 juillet 2024 au matin, de nombreuses entreprises et administrations rencontrent d’importants problèmes informatiques, comme des dysfonctionnements sur des terminaux de paiements our pour les règlements en ligne sur certains sites, des problèmes dans des aéroports et des chaînes télévisées perturbées comme Canal+ ou TF1.. D’où vient ce bug mondial ?

À quoi ressemble la nouvelle base nautique d’Osselle ?

La nouvelle base nautique d'Osselle, renommée Les lacs d'Osselle, entièrement rénovée, a été inaugurée jeudi 18 juillet 2024 en présence notamment d'Anne Olszak, maire d'Osselle-Routelle, d'Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Ludovic Fagaut, vice-président du Département du Doubs et Patrick Ayache, vice-président en charge du tourisme de la Région Bourgogne Franche-Comté.

Des congés menstruels pour "améliorer la qualité de vie au travail"

Alors qu’aujourd’hui, en France, 1 personne menstruée sur 2 déclare souffrir de dysménorrhée (règles douloureuses) et 1 personne menstruée sur 10 est atteinte d’endométriose (maladie chronique), la CGT propose de "lever le tabou" des règles douloureuses et réclame "le congé menstruel pour les personnes menstruées qui en ont besoin" pour les personnes travaillant à la Ville de Besançon, au CCAS et à Grand Besançon Métropole.   

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.78
couvert
le 23/07 à 06h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
86 %