Jardinage et bricolage à la maison pendant les vacances : les conseils d'un sapeur-pompier du Doubs

Publié le 30/07/2021 - 17:10
Mis à jour le 12/08/2021 - 10:42

Pendant les vacances, on en profite pour faire un peu de bricolage et de jardinage à la maison. Toutefois, ces passe-temps ne sont pas sans risque pour vous et votre entourage, des règles sont à respecter. Voici les conseils du lieutenant-colonel Bringout, sapeur-pompier du Doubs en charge des missions prospection, hygiène et sécurité.

Avant d'utiliser des produits phytosanitaires ou des appareils de bricolage, il ne faut pas oublier de bien lire les notices et de les conserver. "Il faut se rappeler qu'il y a un code du travail, ce qu'on a tendance à oublier chez soi. Il y a des règles à respecter", souligne le lieutenant-colonel.

Pour effectuer ce type de tâches domestiques, des professionnels suivent des formations notamment en sécurité pour se protéger et protéger leur entourage, il faut donc prendre exemple sur eux si on ne veut pas faire appel à eux.

Encore une fois, bien lire la notice des produits phytosanitaires avant leur utilisation. Vous pourriez avoir besoin de porter des gants, des lunettes de protection et de bonnes chaussures, voire des chaussures de sécurité.

Attention aux enfants qui pourraient confondre le flacon de produit toxique avec une bouteille de soda ! Le lieutenant-colonel Bringout indique également l'importance du stockage de ces produits le reste de l'année : "ils doivent être conservés dans des bassines ou dans des caisses en plastique en cas de falcon percé et stocké en partie haute, hors de la portée des enfants".

Tronçonneuses, tondeuses, sécateurs…

La mauvaise utilisation des sécateurs, cisailles, tondeuses, taille-haies, débroussailleuses et surtout des tronçonneuses peut avoir des conséquences de blessures très graves avec surinfection possible.

Il est impératif d'être équipé de lunettes et d'un casque de protection, de chaussure de sécurité et même de gants.

Si l'on veut prendre de la hauteur pour tailler ou élaguer un végétal, on oublie également les tongs et les sandales et on utilise un escabeau stable pour éviter les chutes. "Ce sont vraiment des accidents bêtes", précise le sapeur-pompier.

En cas d'utilisation d'une perceuse ou d'outil de ce genre, il faut bien s'attacher les cheveux et ne pas porter de vêtements amples. "On ne perce pas avec une cravate", précise M. Bringout avec un brin d'ironie, "une cravate ou des lanières de textiles, des bijoux".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

27 septembre 1944 : Étobon, massacre oublié de la Seconde Guerre mondiale

Il y a 77 ans, le 27 septembre 1944, 39 hommes, âgés de 17 à 58 ans,  ont été fusillés en Haute-Saône par les soldats de la Wehrmacht, qui entendaient ainsi se venger des attaques des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dans les maquis alentours. Trois autres ont été exécutés un peu plus tard, et sept hommes sont morts en déportation.

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.4
légère pluie
le 25/09 à 12h00
Vent
0.33 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
66 %

Sondage