Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les TIC emploient 6.700 salariés en Franche-Comté

Image d'illustration ©BigRiz - cliquez sur l'image pour agrandir
Peut mieux faire ?

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) font partie des secteurs d'avenir. La Franche-Comté, qui est pour l'instant peu présente dans ces activités, aurait pourtant le savoir-faire et les technologies pour développer notamment l'électronique embarquée.

Publicité

Dans sa nouvelle étude consacrée aux activités des TIC en Franche-Comté, l'Insee constate sans surprise que la région compte peu d’emplois salariés dans ce secteur. Celui-ci se trouvant généralement concentré dans les grandes métropoles (Paris, Lyon, Marseille ou Grenoble).

De par sa petite taille et son caractère rural, la Franche-Comté ne regroupe ainsi que 6.700 emplois salariés et 1.740 établissements autour des TIC et de ses domaines connexes. Dont 4040 emplois salariés pour le secteur des TIC au sens strict ; ce qui représente trois fois moins qu'en moyenne métropolitaine (avec seulement 34,5 salariés pour 10 000 habitants contre 108,6 pour le reste de la France).

La majorité des emplois à Besançon, Belfort et Dole

Ce sont les services (édition de logiciels, de jeux, hébergement, sites Internet, réparation…) et les télécommunications en particulier, qui prédominent avec 1.191 établissements et près de 2.550 salariés. Les aires urbaines de Besançon et Belfort concentrent la majorité des emplois dans les TIC, avec Dole qui créé la surprise. "Cela s’explique par la présence à Belfort de General Electric et d’Alstom et la forte activité de production à Dole, notamment autour des composants électroniques", indique Pierre Quillery, chef de projet à l’Insee.

Le Doubs arrive également en tête de la hiérarchie régionale avec 2077 emplois et 649 établissements. Les activités de services employant à eux seuls dans le département 1287 salariés. Suivent la fabrication de composants, de cartes, de produits électroniques ou d'équipements avec 528 salariés et la vente dont les deux plus grosses entreprises sont Vix Technology, basée à Besançon et S.I.G.E.C., à Ecole-Valentin.

Plus de créations d’entreprises en Franche-Comté

Parmi ses constats, l'Insee remarque également qu'une personne sur deux travaillant dans les TIC en région serait diplômé de l’enseignement supérieur, "ce qui prouve du fort vivier de matière grise." Il ressort par ailleurs que dans les activités de contenus et de supports des TIC (édition de livre, production vidéo, autres services d'informations...), deux établissements sur trois n'emploient pas de salariés.

Enfin, l'institut statistique fait remarquer qu’entre 2009 et 2012, il y a eu plus de créations d’entreprises en Franche-Comté qu’au niveau national, surtout dans les services par le biais de l’auto-entreprise. L'électronique embarquée est particulièrement bien représentée en région, grâce à l’automobile, l’aéronautique ou le transport ferroviaire. La Franche-Comté pourrait aussi avoir une carte à jouer en misant sur "les marchés de niche comme le numérique pour l’industrie, la ville intelligente, l’e-santé ou l’e-défense."

Hannah

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille