Deux contrôleurs agressés à Besançon : suspension de la circulation des bus et des tramways ce dimanche soir

Publié le 05/02/2017 - 17:44
Mis à jour le 11/02/2017 - 10:09

Suite à l’agression de deux vérificateurs sur la ligne 5 dans le secteur du quartier des Clairs-Soleils ce dimanche 5 février 2017 vers 15h. La direction annonce qu’aucun tramway ni aucun bus ne seront en circulation ce dimanche soir.

 ©
©

aucun bus ni tram

Les deux vérificateurs ont été agressés lors d'un contrôle sur la ligne 5 à l'arrêt Bois-Saint-Paul dans le quartier des Clairs-Soleils à Besançon. Âgés d'une quarantaine d'années pour le premier et d'environ 35 ans pour le second, les deux hommes ont été agressés  alors qu'ils contrôlaient un passager à l'avant du bus et qui était alcoolisé. Ce dernier avait bien son titre de transport, mais avait quelques difficultés pour le retrouver.

C'est alors qu'un groupe d'une dizaine de jeunes, qui voulaient visiblement en découdre, est aussi descendu du bus. Le ton est rapidement monté. Des insultes ont fusé avant que les deux vérificateurs ne soient physiquement agressés. Blessés au visage, ayant chacun le nez cassé, ils ont été transportés aux urgences du CHRU de Besançon. Dans le même temps, la police a été alertée avec le système de procédure d'urgence depuis le poste de conduite. L'enquête est en cours.

Un contrôleur déjà victime d'une agression en 2016 ... 

En signe de solidarité, la direction de Besançon Mobilités (groupe Transdev) a décidé en lien avec les services du Grand Besançon et le personnel, de suspendre la circulation des bus et des tramways. Cette agression a suscité une vive émotion d'autant plus que l'un des agents avait déjà été victime d'une agression le 14 juillet dernier lors d'un guet-apens (voir article ci-dessous). 

Les bus et les tramways ont été rappelés au dépôt à partir de 17h30. Aucune ligne ne circule ce dimanche soir. La circulation sur le réseau Ginko devrait reprendre ce lundi 6 février 2017

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

agression ginko février 2017

Agents Ginko agressés : deux hommes interpellés

Deux hommes âgés de 17 et 34 ans suspectés d’avoir agressé quatre vérificateurs de tickets de transport Ginko, dimanche 5 février 2017, dans le quartier des Clairs Soleils de Besançon, ont été interpellés par la police.

Agents Ginko agressés : J. Grosperrin suggère que les contrôleurs soient armés

Après l’agression de deux agents du réseau Ginko dimanche 5 février 2017 à Besançon, Jacques Grosperrin, président du groupe Les Républicains au conseil municipal et sénateur du Doubs, dénoncent des effectifs « pas suffisants » et souhaite que les contrôleurs « soient au moins équipés d’une bombe lacrymogène ».

Agents Ginko agressés : Jean-Louis Fousseret espère que les agresseurs “seront rapidement interpellés”

Deux vérificateurs du réseau Ginko ont été agressés dimanche 5 février 2017 après-midi à Besançon, dans le quartier des Clairs Soleils, alors qu’ils effectuaient un contrôle. Ils ont été conduits au centre hospitalier où ils ont été pris en charge pour des blessures sévères au visage, nez cassés notamment. 

Transports

Ligne des horologers : un hélicoptère pour sécuriser les falaises

Des travaux liés à la sécurisation des falaises situées le long de la voix ferrée sont programmés jeudi 20 juin à Besançon en contrebas de la Citadelle, côté Rivotte. Le site étant difficile d’accès par voie terrestre, un hélicoptère sera affrété afin de transporter le matériel nécessaire au chantier prévient Grand Besançon Métropole.

Bornes Battant : un compromis compliqué entre la Ville et les commerçants

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Recharger son véhicule électrique en moins de 30 minutes, c’est possible dans la station de super-chargeurs Electra à côté de Peugeot Besançon

QUOI DE NEUF ? • Le Groupe Chopard a inauguré le 6 Juin 2024 la station de bornes de super-chargeurs Electra en contre-bas de la concession Peugeot de Besançon. La proximité du boulevard favorise la facilité de recharge.

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Circulation place Leclerc : c’est quoi cette pagaille ?

Cela fait quelques jours maintenant que la circulation au niveau de la place Leclerc à Besançon est devenue un enfer pour la plupart des conducteurs contraints d’emprunter cet axe aux heures de pointe. Alors quelles peuvent bien être les raisons d’une saturation aussi soudaine ? On a posé la question à Marie Zehaf, conseillère municipale de la Ville de Besançon déléguée à la voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.99
légère pluie
le 22/06 à 21h00
Vent
1.87 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
92 %