Mais que prépare Jean-François Humbert pour les municipales de 2014 ?

Publié le 22/08/2013 - 23:18
Mis à jour le 24/08/2013 - 16:20

La réponse se trouve presque dans le titre. Le sénateur UMP du Doubs (depuis 1998) et ancien président du conseil régional de Franche-Comté (1998-2004) a convié la presse ce lundi 26 août pour parler... des élections municipales de Besançon ! Il apparait plus que probable qu'il se lance dans la course et qu'il joue à nouveau les troubles fête à droite face à Jacques Grosperrin, officiellement désigné par le parti depuis fin mars...

 ©
©

remake

Quel candidat à droite pour battre Jean-Louis Fousseret le maire PS de Besançon qui brigue un troisième mandat ? La réponse a été donnée par la commission nationale d'investiture de l'UMP à Paris le 26 mars 2013 en optant pour l'ancien député de la 2e circonscription Doubs :  Jacques Grosperrin. À droite, les candidatures de deux conseillers municipaux sortants Jean Rosselot et Pascal Bonnet mais aussi celle, in extremis, du sénateur Jean-François Humbert avaient été écartées par les instances nationales de l'UMP de Jean François Copé, un rien agacé...

le remake de  2008 

A bientôt 61 ans, le sénateur élu sous la bannière UDF en 1998 semble à nouveau vouloir partager sa vision pour la capitale comtoise lors des prochaines élections municipales. "Vous dire que je ne suis pas intéressé ce serait commencer à mentir" avait déclaré Jean-François Humbert  à nos confrères de France 3 Franche-Comté en février dernier. 

Président de région et sénateur en 2001, il avait été sollicité par certains pour partir à la conquête de Besançon mais avait finalement décider de rester à la Région et de ne pas se porter candidat. C'est Jean Rosselot qui prendra la tête de liste. En 2008, l'UMP désigne d'abord Jean-François Humbert, puis revient sur sa décision et investit à nouveau Jean Rosselot. Humbert décide alors de monter une liste dissidente avant de se retirer. En mars 2008, Jean Rosselot obtient 25,79% des voix. Jean-Louis Fousseret passe haut la main au premier tour avec 55,76% des suffrages. 

Candidat ou pas candidat ? 

Et pour 2014 ? Que va faire Jean-François Humbert ? Pourquoi une conférence de presse au sujet des municipales 2014 à Besançon ? Si rien ne filtre du côté de son équipe, d'autres à l'UMP estiment qu'il est "plus que probable" qu'il se présente en dissident. Réponse lundi.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidentielle 2022 : un comité de soutien à Emmanuel Macron dans le Grand Besançon

À l'initiative de Karima Rochdi,  conseillère municipale de Besançon (groupe  LREM – MoDem), et de cinq autres personnalités locales, un comité de soutien à l’action du Président de la République a été  créé  à l'échelle du Grand Besançon ce jeudi 16 septembre 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.45
légère pluie
le 26/09 à 18h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
33 %

Sondage