143 affiches contre les violences sexistes et sexuelles exposées au tribunal de Besançon 

Publié le 24/02/2021 - 16:49
Mis à jour le 24/02/2021 - 16:09

Le parquet de Besançon accueille une exposition inédite ce mois de février 2021. Des élèves de collèges, lycées et post bac de l'académie de Besançon ont réalisé des affiches dans le cadre du concours pour la prévention contre les violences sexistes et sexuelles. Les lauréats seront récompensés le 8 mars prochain. 

Dès l'entrée de la bibliothèque du tribunal de Besançon, le ton est donné : "Pour la douleur et le sang, on a déjà nos règles", "Je ne suis pas une chose", "Je ne veux pas voir la vie en bleu", "Depuis quand appréhendes-tu de laisser tomber le masque", peut-on lire au fil des étagères. Pour certaines, l'humour est utilisé et pour d'autres, le ton est plus dur. L'illustration suffit.

Engagés depuis le 25 novembre 2020 dans une action de prévention à destination des jeunes, les magistrats du Tribunal Judiciaire de Besançon, ainsi que des avocats, ont formé plus de 1. 000 élèves sur le thème des violences sexistes et sexuelles. Au total, plus de 300 affiches ont été reçues et 143 sont désormais exposées au parquet. 25 établissements sont engagés dans ce concours. 

"Mme Keller (anciennement professeur d'histoire géographie et actuellement magistrate) a proposé à l'Education nationale ce concours d'affiches pour dénoncer les violences sexuelles et sexistes (...) les juges et les avocats sont intervenus dans les classes et la production des affiches abouti à cette exposition", explique Etienne Manteaux, le procureur de Besançon.

"Nous retrouvons la devise de notre République quand on voit ces affiches. Je vois la liberté de ton, l'égalité entre les genres. C'est aussi de fraternité dont on parle ici", souligne Me Le-Denmat, bâtonnier de Besançon. 

Pour Jean-François Chanet, le recteur de l'Académie de Besançon, le sujet traité à travers ce travail engage des enjeux essentiels : "L'histoire des Droits est une chose que nous devons toujours avoir en tête (...) Les questions liées à l'identité des genres sont, avec les questions environnementales, les deux grands sujets que cette génération ajoute à la conscience politique". 

Une sensibilisation plus large après l'exposition

À l'issue du recueil des votes, une cérémonie sera organisée le 8 mars 2021 pour récompenser les jeunes de leur engagement. 

Ce travail sera poursuivi par la réalisation d'un livret reprenant les meilleures affiches, pour faciliter la prévention de ces violences. Il sera réalisé par les jeunes du Conseil municipal de Besançon et ceux de Pontarlier. 

Ces livrets seront ensuite distribués dans tous les lieux susceptibles d'accueillir des victimes de violences (centres de maternité, CMS, pharmacies, établissements scolaires...) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’université de Franche-Comté pilote un projet d’analyse sur l’intégration des migrants en Europe

Avec 12 partenaires venus des quatre coins de l'Europe, l'Université de Franche-Comté va analyser les processus d’intégration des migrants. Ce projet, d’un budget de 150.000 euros, est financé par le programme Europe pour les Citoyens du 1er mars 2021 au 31 août 2022. À terme, des recommandations seront proposées aux différentes institutions européennes.

Conseil départemental de l’Education nationale : FSU et FO boycottent l’instance de ce mardi

Les représentants FSU et FO au conseil départemental de l'Education nationale (CDEN) du territoire de Belfort ont décidé, ce mardi 6 avril de ne pas siéger dans cette instance avec le Préfet et le Conseil départemental dont l'ordre du jour était l'organisation de la rentrée 2021 dans le premier et le second degré.

Changement climatique : la Ville de Besançon démarrent les chantiers de rénovation dans les écoles et les crèches

Dans le "budget climat" 2021 de la Ville de Besançon voté en conseil municipal mercredi dernier, figure le nouveau schéma des écoles et des crèches. Il consiste en une amélioration thermique de ces établissements les protégeant ainsi du changement climatique et à diminuer leur consommation énergétique. Les premiers chantiers commenceront en juillet prochain.

Confinement : un accueil à Besançon pour les enfants des personnels de première ligne

Pour certaines catégories professionnelles, un accueil des enfants sera garanti. Le ministère de la Santé parle "d’un service de garde adapté à chaque territoire pour que les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire puissent faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail pour vous protéger et vous soigner."

Dans le Doubs, les principaux clusters des variants ont pour origine le milieu scolaire

La souche "classique" de la Covid-19 ne représente plus "que" 5% des cas dans le département du Doubs (7,5% au niveau national). 82 % des contaminations proviennent du variant Britannique et et peu plus de 11 % des variants sud africain et britannique. Selon l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté, les principaux clusters sont détectés en milieu scolaire devant la sphère professionnelle.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.53
nuageux
le 15/04 à 21h00
Vent
3.22 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
53 %

Sondage