2021, un millésime amer pour la viticulture française

Publié le 07/08/2021 - 08:25
Mis à jour le 06/08/2021 - 15:47

2021 sera un millésime douloureux pour la viticulture française: la production de vin se situera à un niveau « historiquement bas » en raison d’un épisode sévère de gel printanier, qui a aussi décimé la récolte de fruits

La production française de vin devrait être en baisse de 24% à 30% en 2021, un niveau jamais vu depuis 45 ans, a annoncé vendredi le ministère français de l’Agriculture.

Le gel d'avril a aussi gravement affecté les arbres fruitiers français, en particulier les abricots dont la récolte 2021 devrait être amputée de moitié, par rapport à la moyenne 2016-2020, selon les estimations au 1er août du service statistiques du ministère, Agreste. Ce serait la pire récolte depuis 42 ans.

La quasi-totalité des bassins viticoles français avaient subi plusieurs nuits consécutives de gel dans la première quinzaine d'avril, alors que la vigne avait déjà commencé à bourgeonner en raison d'un hiver clément. Des exploitants avaient tenté de sauver leurs vignes par des braséros, des bougies ou d'autres techniques, souvent en vain.

La "plus grande catastrophe agronomique de ce début de siècle", avait annoncé le ministre français de l'Agriculture.

Pour ne rien arranger, la récolte de vin devrait être affectée aussi par les maladies de la vigne comme l'oïdium et le mildiou, favorisées par la météo estivale pluvieuse. Elle devrait se situer entre 32,6 millions et 35,6 millions d'hectolitres, selon Agreste.

C'est conforme aux estimations avancées dès avril par la filière viti-vinicole.

"La production viticole 2021 est prévue historiquement basse, inférieure à celles de 1991 et 2017 concernées elles aussi par un gel sévère au printemps", note Agreste.

"Pour l'heure, le rendement serait proche de celui de 1977, année où la récolte viticole avait été réduite par un gel destructeur et des précipitations estivales", est-il ajouté.

Pertes non compensées par la hausse des cours

Concernant les abricots, la production 2021 est estimée à 56.000 tonnes, en baisse de 35% sur un an et de 54% par rapport à la moyenne quinquennale, qui fait référence en agriculture.

Dans ce contexte, "le chiffre d'affaires national [de la filière abricots] reculerait d'un tiers, conséquence de la chute de la production, malgré la hausse des cours".

En juillet, la demande est restée modeste "en raison d'un climat frais et pluvieux". L'offre étant très réduite, "le marché est néanmoins fluide et les stocks sont faibles", ajoute Agreste.

Quant à la récolte européenne d'abricots, "également touchée par des épisodes de gel", elle s'annonce comme "la plus faible depuis au moins 30 ans".

Le Premier ministre Jean Castex avait annoncé dans la foulée du gel un total cumulé d'un milliard d'euros d'aides pour les arboriculteurs et les viticulteurs touchés.

L'épisode a par ailleurs ravivé les discussions sur la refonte de l'assurance récolte, jugée de plus en plus urgente devant la multiplication des phénomènes climatiques extrêmes.

Une réforme sera présentée "à la rentrée", a récemment indiqué le ministère de l'Agriculture.

Les gelées d'avril avaient suivi une période de grande douceur ayant favorisé le bourgeonnement des cultures, et la question d'un éventuel lien avec le changement climatique s'était très vite posée.

Pour les scientifiques du réseau international World Weather Attribution, cela ne fait guère de doute: la probabilité d'un gel tardif a été nettement renforcée par le changement climatique et le sera encore plus à l'avenir.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.04
nuageux
le 20/05 à 6h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
98 %